Magazine Société

Si la démocratie doit être garante des intérêts des citoyens, dans quelle société vivons nous ?

Publié le 20 juin 2013 par Philippejandrok

ogm-tomate.jpgSi la démocratie doit être garante des intérêts des citoyens, dans quelle société vivons nous ?

Le Food Safety Act, est une loi poussée par la société Monsanto pour faire interdire les fermes d’exploitation non OGM aux USA et détruire toutes les plantes naturelles au profit des OGM, ainsi, toutes formes d’exploitation agricoles devront inévitablement acheter des graines à Monsanto pour développer un type d’agriculture vivrière.


Pourtant, on peut lutter contre les insectes par une agriculture variée, c’est ce que font les mexicains, cultivateurs de maïs traditionnel, qui développent en même temps que le maïs, d’autres exploitations de légumes ainsi, les parasites d’une exploitation dévorent ceux d’une autre exploitation limitrophe, ainsi les parasites se dévorent entre eux et laissent une grande partie de l’exploitation saine, sans nécessité d’ajout de pesticide. L’agriculture développée par Rudolf Steiner, en biodynamique est encore exploitée dans les fermes biologiques à travers le monde, sans ajout de  pesticides chimiques et cela fonctionne très bien, l’agriculture biologique est une solution viable, logique, humaine, mais ne semble pas satisfaire les autorités et les financiers.

Si aujourd’hui la planète Mars est un désert de sable, Mars qui était sensée être une jumelle de la terre, c’est qu’il a du y avoir une catastrophe qui a réduit cette planète à l’état de désert, c’est exactement ce qui risque de nous arriver si nous continuons à développer des OGM sur notre planète, non seulement nous détruisons les plantes saines et les abeilles, mais en plus, nous modifions l’ADN humain sans le consentement déclaré de la population mondiale.

De son côté, la société Monsanto utilise tout un réseau de méthodes pour briser toute forme de compétition, jusqu’aux plus hautes sphères de l’état.

Ainsi, le fait d’utiliser des produits Monsanto tels que Roundup fertilisant, qui contient à peine 1% d’OGM va donc attaquer des plantes non OGM et laisser des traces d’OGM dans leur structure ADN.

Dans ce cadre, après avoir poussé commercialement les agriculteurs à utiliser ses produits, Monsanto fait un prélèvement sur des exploitations saines qui utilisent leurs engrais et pesticides, et va prouver aux assises que l’exploitant à volé des plants OGM Monsanto pour les exploiter sans les payer, alors qu’ils ont été transformés par les produits Monsanto.

Il est important de comprendre et de savoir que les céréales produites à base d’OGM contiennent  désormais des gènes de reptiles, d’insectes, de poissons, c’est dire que les citoyens du monde mangent des gènes d’animaux sans le savoir et que ces gènes pénètrent dans leur, dans notre ADN sans que nous le sachions, ce qui explique également toutes ces maladies dont sont atteints les humains et que l’on ne peut guérir. C’est une lente transformation, une mutation de l’humanité organisée depuis les années 50  pour faire des humains spécifiques dans un but que nous ignorons encore.

Pouvons nous seulement réaliser que pour la première fois depuis les connaissances que nous avons de l’homme, une société, des sociétés privées fabricant des OGM contaminent le corps humain avec de l’ADN animal, sans pour autant avoir l’accord des consommateurs qui ignorent ce qui se trouve dans leurs assiettes, lorsqu’ils mangent du maïs, du soja et autres céréales, des barres chocolatées, des farines… ?

Pourquoi la presse française ne s’occupe-t-elle pas de ce problème de santé publique passée sous silence, pourquoi les dirigeants de notre pays ne sont-ils pas plus engagés dans ce combat ? José Bové, a été le seul à prendre le risque d’aller en prison pour avoir détruit des plants de Maïs transgéniques en France, en prison pour une action de Salut Publique.

D’un autre côté, aux USA, depuis l’administration Bush et le 9/11, le gouvernement américain espionne délibérément les citoyens US (Prism) et ceux du reste du monde grâce à internet et à certaines entreprises telle que Microsoft qui intègre dans ses logiciels, des logiciels espions. Alex Jones, dont j’ai parlé dans ma dernière note révélait ces informations en 2010, puis durant l’été 2012 l’existence d’un  centre de 2 billions de dollars installé dans l’état de Utah. Digital millenium copyright act, est en fait un moyen d’enregistrer ce que font les utilisateurs de Microsoft à leur insu, des infos transmises directement au gouvernement US.

Ce centre a la capacité de briser les codes secrets des ordinateurs privés, des entreprises, de les pénétrer, de voler les documents confidentiels, d’écouter les conversations téléphoniques, d’espionner les SMS…, même le Congrès a demandé au gouvernement US des explications sur ce centre. Le directeur de la NSA, Keith Alexander, n’a pas reconnu l’efficacité de ce centre de traitement de l’information tout en affirmant qu’il n’avait pas la capacité d’espionner le citoyen américain mais surtout que ce n’était pas l’objectif et que l’objectif se concentrait sur l’extérieur du pays.

Comment, si pour les USA la chose est impossible le devient-elle pour l’extérieur ?

Nous vivons dans une société du mensonge qui triche sur la démocratie pour en faire une forme de dictature économique s’octroyant tous les droits d’agir ici ou ailleurs avec la claire intention de nuire à ceux qui tentent de révéler la vérité de ce qui se trame dans les cabinets gouvernementaux.

Bien sûr, la fameuse théorie du complot refait surface, mais les preuves sont là, devant nous, la destruction de la nature et de l’humanité par les OGM est prouvée, les poisons présents dans les aliments préparés, qui, sur un aliment unique sont inoffensifs, mais en rapport à d’autres que le consommateur consomme également, rendent le mélange explosif et met en sérieusement danger le système immunitaire de celui-ci, il faut bien une autorité qui justement autorise tous ces additifs alimentaires reconnus comme cancérigènes. Mais comme cela ne se voit pas le citoyen ne réalise pas le danger. La radioactivité est dangereuse, pourtant, elle ne se voit pas. On peut se rendre à Fukushima on ne verra pas physiquement la contamination radioactive, mais si l’on possède un compteur Geger, interdit en France d’ailleurs, on aura la preuve de la toxicité de l’environnement.

Les dégâts écologiques de l’exploitation du gaz de Schiste sont prouvés, aux USA, des milliers d’habitants sont sinistrés, des agriculteurs, malades par contamination de leur eau, ont perdu leur cheptel et doivent commander des citernes d’eau pour survivre, des milliers d’hectares sont désormais pollués.

En France, les victimes d’affaire d’état dans le domaine médical et pharmaceutique, montrent que les victimes sont toujours victimes mais cette fois-ci de la justice qui ne leur accorde jamais les dommages et intérêts subis, les victimes du procès d’Outreau ont perdu bien d’avantage que ce qu’elles ont gagné même en étant reconnues victimes, cette société ne va jamais dans le sens du citoyen, mais dans celui de l’autorité de l’establishment est-ce cela la démocratie ?

Nous vivons une époque formidiable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Et si la France se transformait en paradis fiscal ?

    France transformait paradis fiscal

    Si la France devenait un paradis fiscal, des milliards en capitaux seraient investis et de nombreuses entreprises s'établiraient en France, créant ainsi... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Savoir si messi...

    Savoir messi...

    Savoir si le petit Messi qui frise à peine les vingt-cinq ansSaura glaner d'autres trophées tout aurifère dans le futurFaisant rager de jalousie d'autres mollet... Lire la suite

    Par  Fabianus
    SOCIÉTÉ
  • (English) Et si les femmes sortaient du cadre ?

    Je vous recommande un très bon article d’HBR sur l’une des raisons qui peut expliquer le succès des filles à l’école – et les difficultés des... Lire la suite

    Par  Nicomak
    ENVIRONNEMENT, POLITIQUE, RECHERCHE D'EMPLOI, SOCIÉTÉ
  • Et si on se prenait un Bubble Tea ?

    prenait Bubble

    La nouvelle boisson tendance, le Bubble Tea Qu’est-ce que c’est que ce nouveau truc ? Qu’est-ce qu’ils nous ont encore inventé ? Le Bubble Tea, c’est quoi ?... Lire la suite

    Par  Rvrenardleblog57
    SOCIÉTÉ
  • Et si les femmes sortaient du cadre ?

    Je vous recommande un très bon article d’HBR sur l’une des raisons qui peut expliquer le succès des filles à l’école – et les difficultés des... Lire la suite

    Par  Nicomak
    ENVIRONNEMENT, POLITIQUE, RECHERCHE D'EMPLOI, SOCIÉTÉ
  • Si Alcan était restée propriété québéco-canadienne, est-c...

    Si Alcan était restée propriété québéco-canadienne, est-ce que l’entreprise s’en serait mieux sortie à la suite de la fabuleuse crise financière de 2008-2009?... Lire la suite

    Par  Magazinenagg
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Avec des si ...

    Après quelques jours de silence, voilà que le chœur des pleureuses se répand en lamentations : le 16 janvier, la députée européenne UMP, Françoise Grossetête,... Lire la suite

    Par  Malesherbes
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine