Magazine Environnement

Projet DEUS : Tout l’Univers, du Big Bang à aujourd’hui

Publié le 17 avril 2012 par Cosmosium @cosmosium

L’univers intrigue depuis très longtemps les hommes, comment est-il né, depuis quand, comment à-t’il évolué, comment va t’il évoluer … ? De nombreuses questions qui n’ont encore aucune réponse à ce jour. Mais les cosmologiques travaillent d’arrache pied pour tenter de répondre à ces questions. Le dernier projet en date sur ce sujet est très prometteur !

À ce jour, le modèle cosmologique standard, également appelé modèle de concordance, est celui qui décrit le mieux l’histoire de l’univers observable. Cet univers à deux principales caractéristiques, premièrement, il est homogène et isotrope à grande échelle. Globalement, cela veux dire que des zones de cet univers ont des caractéristiques semblables (température, densité de matière..), et que quelle que soit la direction d’observation, sa structure à grande échelle reste la même. Et deuxièmement, il est en expansion. Le but de la cosmologie est donc d’expliquer les structures formées au sein de cet univers et de proposer un modèle. Mais ce modèle cosmologique standard ne parvient pas à l’expliquer totalement.


En effet, dans ce modèle cosmologique, on considère que l’univers d’aujourd’hui est composé de plusieurs formes de matière :

Z Evolution in the dark energy universe simulation series

Z Evolution in the dark energy universe simulation series - Copyright DEUS-Consortium.org

  • De la matière ordinaire, atomes, molécules, qui représenterait 5% de la totalité.
  • De la matière noire qui correspondrait environ à 25% de la totalité. Cette matière noire, non-détectée à ce jour, fût intégrée pour rendre compte des observations, comme les estimations des masses des galaxies.
  • De l’énergie noire, mal connue également, elle représenterait 70% de la totalité. Encore une hypothèse, elle décrirait une force qui accélèrerait l’expansion de l’Univers.

Même si ce modèle est de plus en plus précis, on n’a pas réussi à ce jour à observer de la matière noire. Tout comme l’énergie noire qui n’a été détectée qu’indirectement dans diverses observations astrophysique, telle que l’accélération de l’expansion de l’univers. Mais plusieurs chercheurs collaborent sur un projet de taille qui permettra peut-être de répondre à ces questions, le Projet DEUS : Full Universe Run.


Le projet DEUS : Full Universe Run
, permettra probablement de mieux comprendre la nature de l’énergie noire et son influence sur la structuration de l’Univers. Mais aussi, l’origine et la distribution de la matière noire et des galaxies. Ce projet constituera une aide exceptionnelle à l’élaboration et à l’interprétation des catalogues cosmologique présent et future des grands projets d’observations. Ce projet est une collaboration de plusieurs chercheurs du LUTH, de l’Observatoire de Paris, du CNRS et de l’Université Diderot.

Le 12 avril dernier, la première des trois étapes de ce projet a donné lieu au calcul de la structuration de tout l’Univers observable, du Big Bang à aujourd’hui, une première ! Une simulation correspondant au modèle standard permettant de suivre 550 milliards de particules !


Grâce à cette simulation, ils ont pu mesurer le nombre d’amas de galaxies de masse supérieure à 100 000 milliards de masse solaire. Soit 144 millions d’amas. Pour rappel, une masse solaire est égale à 1,9891.10^30 Kg  ou 1989100000000000000000000000000 Kg. Ouais je sais, ça calme…

On apprend également que le 1er amas de ce type est apparu lorsque l’univers n’avait que 2 milliards d’années, et que l’amas le plus massif pèse 15 millions de milliards de masse solaire à lui tout seul.

Pour continuer sur les nombres qui font tourner la tête, cette simulation a pu être réalisée grâce au nouveau super calculateur CURIE au TGCC (Très Grand Centre de Calcul) du CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique). Jusque là, tout va bien… Mais sachez que ce super calculateur est doté de plus de 92 000 unités de calculs, lui permettant de réaliser 2 millions de milliards d’opération à la seconde (2 PFlops/s). Juste une des cinq machines les plus puissantes du monde… Quand je pense que je galère à faire une division de tête… Ce projet va nécessité plus de 30 millions d’heures de calculs, ce qui correspond à près de 3500 ans répartis sur presque la totalité des unités de calculs de CURIE. Pas trop le tournis ? Alors pour terminer, les données générés vont représenter plus de 150 péta-octets de données, l’équivalent de 30 millions de DVD !


Ce projet est donc à suivre avec attention car il est très prometteur et à mon avis, il n’a pas fini de faire parler de lui. D’ailleurs, le résultat des simulations pour les trois modèles cosmologiques est prévu pour fin mai…

Le site du Projet DEUS : Full Universe Run

Dark Energy Universe Simulation : Structure of the Universe in presence of Dark Energy

http://www.youtube.com/watch?v=kJ1r5NG5YGs


Dark Energy Universe Simulation : Time/Z Evolution in the simulation

http://www.youtube.com/watch?v=h0g4Bkx92C4

Source : ici

Photo:

Lire la suite de l'article Projet DEUS : Tout l’Univers, du Big Bang à aujourd’hui sur Cosmosium.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cosmosium 1974 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte