Magazine Culture

Vacances… dans les Calanques

Publié le 01 juillet 2013 par Fabricegil @thenewreporter
Vacances… dans les CalanquesL’ambiance exaltante provoquée par le chant des cigales, monopolisant l’air iodé de la méditerranée, anime toujours un sentiment de bien-être en chacun de nous. Un sentiment de vacances. Le midi et ses épais maquis, traversés quelques routes sinueuses, dévoilent jalousement les perles rares qu’offre les environs de Marseille : les calanques.
Durant une époque pas si lointaine, peu de monde osait s’y aventurer. Et puis d’ailleurs, nul besoin de venir se baigner si loin de la ville phocéenne. nous étions assis, transpirant sur les sièges de la vieille deuche cherchant du regard un monde marin qui s’approchait lentement. Arrivé au lieu convenu, un sentier creusé dans la roche s’offrait à nous. Les senteurs de garrigue, toujours aussi forte, ne nous empêchait guère d’avancer entre les pins parasols torturés par le Mistral. Nos espadrilles avaient du mal à isoler nos pieds des roches pointues, mais que voulez-vous "On a rien, sans rien !"Après une petite marche escarpée, nous déposâmes nos affaires sur les galets mêlés de sable. Ici, la nature nous offrait une récompense à nul autre pareil. Après s’être essuyé le front, une petite baignade devenait indispensable. Alors que certains s’amusaient à provoquer des tourbillons d’écumes dans l’eau turquoise, nous regardions les vaguelettes, qui allaient et venaient sur nos pieds, nous laissant bercer par le mince clapotis de l’eau.On était bien… dans ce recoin éblouissant hors du temps, où le soleil cogne sur une mer aussi lisse qu’une toile cirée. Et puis il se faisait "faim". Le grincement du hayon de la malle, les quelques bouteilles de rosé savamment gardées au frais, le pain rudement emmitouflé dans un torchon rêche et humide et quelques victuailles composaient un ensemble frugal particulièrement bien choisi pour ce pique-nique. On se sentait comme au bout du monde. Ainsi allait la vie.
Histoire vécue ou fictive, peu importe. Filles de la méditerranée, du soleil et du vent, les Calanques évoquent avec fierté la beauté d’une nature généreuse et unique. Entre Goudes et Cassis, autant de petits trésors à découvrir, à partager, à protéger.Fabrice GilBonnes Vacances à tous!Rendez-vous le 9 septembre...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabricegil 617 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte