Magazine Séries

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 3. Episode 5. Frayed.

Publié le 02 juillet 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-07-02-14h48m59s118.png

Teen Wolf // Saison 3. Episode 5. Frayed.


Cet épisode de Teen Wolf était assez étrange. Fabriqué comme un film de Tarantino, on enchaine alors des flashbacks dans tous les sens, avec pour fil conducteur un voyage scolaire dans un bus servant d'élément présent. L'idée n'était pas mauvaise mais je ne suis pas certain d'avoir réellement apprécié la manière dont cela est conduit. Il y avait beaucoup trop d'effets de style différent, des couleurs pas très jolies (notamment sur les flashbacks d'Allison), et quelques éléments pas très passionnants. L'idée était avant toute chose de répondre à une affirmation que lance Scott au début de l'épisode "I can't believe Derek is dead". Franchement, bien que Teen Wolf ait un passif de tueur de personnages importants, je pense que Derek est encore sûr de vivre un bon bout de temps. Mais l'épisode tente de nous faire peur malgré tout. En emprunter des chemins sinueux que l'on n'attend pas forcément, l'histoire est racontée sous une forme assez étrange qui ne fait pas réellement suite à ce que l'on avait pu voir la semaine dernière sur les Druides et les versions méchantes des Druides.
Du coup, quand l'épisode débute je me suis demandé si je n'avais pas loupé un épisode entre temps. Je suis pourtant quelqu'un de rigoureux dans mon planning, mais j'aurais très bien pu faire la sieste pendant une partie de l'épisode précédent. Ce dont je ne me souvenais pas non plus d'avoir fait. Et puis après je me suis souvenu que c'est Teen Wolf et qu'elle a toujours un moyen bien à elle de nous surprendre. Si l'idée de nous offrir des flashbacks dans tous les sens était bonne, je ne suis cependant pas très sûr que cela soit très bien exploité. Notamment du point de vue d'Allison. Cette dernière n'est toujours pas sûr de ses sentiments pour Scott, et puis elle a également envie de suivre son destin et devenir ainsi une vraie chasseuse sans devoir aller à l'université (heureusement que Mr Argent est là pour lui remonter les bretelles). Ces flashbacks étaient étranges et cassaient un peu le rythme de l'épisode. De plus, je n'ai pas réellement vu où cela voulait nous emmener si ce n'est vers cette scène du présent où Allison se fait engueuler par sa mère dans sa tête alors qu'elle tremble comme une feuille.

vlcsnap-2013-07-02-14h45m49s14.png
Ce n'est pas ça être une femme dans une famille de chasseurs. C'est être quelqu'un de fort qui peut contrôler ses émotions. Sauf que là il s'agissait de sauver Scott. L'amour de sa vie tout de même. Pendant ce temps, les flashbacks nous emmènent ailleurs et notamment dans le face à face entre Deucalion et Scott dans un ascenseur. Un moment assez jouissif en soi qui aurait cependant pu donner un ton différent à la suite de l'épisode. Sauf que le face à face (le premier du genre pour le moment) tant attendu entre les Alphas de Deucalion et le pack de Derek était assez médiocre. J'avais envie de vibrer mais Teen Wolf tire un peu trop sur les effets de style de sa mise en scène en le rythme en pâti. Ce moment était donc assez peu intéressant et semble être là uniquement éviter de nous ennuyer avec le reste. Pourtant, le reste n'était pas mauvais. Je parle bien entendu du voyage dans le bus qui est une excellente idée. Cela permet de confiner tous les personnages à un seul et même endroit et d'échauder les esprits.
Cela passe dans un premier temps par Boyd et Isaac qui n'ont envie que d'une chose : taper les jumeaux. Ce que Isaac va faire par la suite lors d'une très jolie petite séquence assez jouissive. Mais cela permet également de remettre Danny sur le devant de la scène. Le moment où il échange des SMS avec Stiles était brillant. C'est pour ce genre de petits moments que j'adore Teen Wolf. Cette série peut être à la fois un paquet d'action bien ficelé mais aussi une belle boule d'humour léger sans prise de tête. Surtout que Danny aime l'un des jumeaux (le plus gay des deux). Il serait d'ailleurs intéressant de voir enfin un petit ami pour Danny alors que le pauvre est assez seul pour le moment. Cela me fait presque de la peine. Pour en revenir à Stiles, l'humoriste de chef de Teen Wolf, il ne s'en sort pas trop mal dans ce bus et va même au détour d'expressions faciales et de quelques répliques déclencher l'hilarité chez le téléspectateur. Finalement, ce nouvel épisode est sauvé par son voyage en bus. Le reste manque d'intérêt et surtout d'entrain. Dommage.
Note : 5/10. En bref, premier faux pas de la saison.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines