Magazine Voyages

Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur

Publié le 03 juillet 2013 par 2tetesalaffiche
Tweeter Après avoir parlé de l'intérieur du wagon de métro en tant que tel, maintenant parlons un peu de l'extérieur, bref, les stations.
Parlons de Londres, oui je sais, je cite souvent le Tube car c'est de 1, le plus vieux métro du monde (150 ans ce n'est pas rien) et de 2 ils ont des pratiques que j'ai adorées.
Bref, pour la marche dans les couloirs du métro de Londres, facile, 1 seule direction, les gens ne s'entrecroisent pas pour se rentrer dedans, les couloirs sont bien souvent séparés, comme sur cette photo, et les gens avancent.  De plus cette innovation aide un peu à ne pas avoir d'itinérants dans le métro, d'ailleurs je n'en ai pas vu dans les métros de Londres, New York et de Paris, sommes nous les seuls à tolérer les itinérants dans nos métros?
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur
Quand on parle de séparation, il faut aussi tenir compte de la vitesse des gens, dans les escaliers roulants, on demander aux gens qui n'avance pas de se tenir à droite, et honnêtement c'est tellement brillant, j'aimerais bien voir ça ici, au nombre de fois que des gens se place sans avancer dans la voie de gauche, c'est comme les autoroutes en fait! Ok, sur cette photo ce n'est pas le cas, mais bon… l'effort y est!
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur
Une autre innovation intéressante, sont ces murs vitrés «anti suicide» que l'on retrouve dans quelques stations, je n'en ai pas vu pour ma part par contre, mais avec les récents incidents à la stm, il faudrait commencer à y penser… De plus, c'est une autre surface pour de l'affichage publicitaire et d'information aux utilisateurs.
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur
Ensuite, la oyster card! Ah quelle belle invention! C'est un peu leur carte OPUS, mais en mieux! Premièrement, le logo de l'office de transport est dessus, deuxièmement, il y a un type pour les locaux et un type pour les visiteurs (avec des couleurs géniales dessus), ce qui fait que les gens qui utilisent la carte savent qu'ils sont à Londres! Faudrait penser à ça stm et Tourisme Montréal ;)
De plus, ce qui est intéressant, et un peu complexe à la fois, c'est que le montant, du moins pour les visiteurs, est calculé en fonction de l'entrée et de la sortie et non en fonction d'un nombre x de titres.  Je m'explique, vous mettez 20 dollars sur votre carte, vous pourriez voyagez indéfiniment sur le réseau de Montréal avec un maximum de 5$ par jour peu importe le nombre de transports que vous effectuez, par contre si vous allez à Laval ou Longueuil, on vous charge X dollars du déplacement.  Car contrairement à Montréal, vous devez passer votre carte à l'entrée et à la sortie du portillon pour entrer et sortir. C'est assez facile, de plus, pour recharger, il y souvent 2-3 guichets pour éviter qu'il y ait une longue file comme c'est souvent le cas le 1er du mois ici, et les guichets sont extrêmement bien intégré au mobilier et non pas des espèces de machines laides comme nous avons ici… Bref, une belle évolution que j'ai vu là-bas
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur
Ah oui, et vous pouvez également le faire en ligne, il serait temps que l'on se réveille ici non? La stm veut faire ça avec une machine que tu envoie à la maison.. my god, c'est complexe, il y a un numéro sur la carte, à quoi sert-il?

De plus lorsque je parlais de bonne communication dans mon précédent billet, la communication fait partie intégrante des services de transport de Londres, comme ce vidéo sur le nouvel aménagement de la station Tottenham Court Road, qui était juste à côté de mon hôtel. Alors qu'ici on ne sait pas encore de quoi aura l'air la prochaine Berri-UQAM prévue pour 2017, ce qui est quand même dans 3 ans et demi…

Et sur ce vidéo, on explique pourquoi le métro d'une certaine ligne ne s'arrêtera pas à cette station, ça aurait été une excellente façon de bien communiquer la fermeture temporaire de la station Jolicoeur

De plus, lors des travaux, on pousse une image positive de ce qu'ils sont en train de faire avec des murs assez hauts pour ne pas voir ce qu'il sont en train de faire… Ici, je vous invite à aller voir les travaux à la station Jean-Talon ou Champ de Mars pour voir comment ça ne fait pas professionnel… Avec la vue du chantier à tous les passants et seulement des clôtures, et non des beaux messages positifs avec des couleurs attrayantes et des annonces personnalisées comme ici!
Transport en commun: Europe VS Montréal Partie 2: L'extérieur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


2tetesalaffiche 620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine