Magazine France

France, patrie du vomi ? Au secours, la peste est de retour !

Publié le 07 juillet 2013 par Gédécé @lesechogaucho

tradition-chasse-romsje suis fatigué, las et meurtri dans mon humanité profonde. J’ai honte de mon pays, de plus en plus. Je pensais naïvement qu’avec la fin du règne sarkozyste tant honni, les choses allaient s’arranger un peu, sur le terrain des libertés fondamentales et du respect des droits humains.  Tel n’est manifestement pas le cas, avec un  ministre qu’on nous présente comme un éventuel et potentiel premier, alors qu’on en connait les relents xénophobes, et qui s’ingénie à faire mieux que son prédécesseur en déshumanité, Brice Hortefeux, c’est dire… Un ministre qui multiplie les évacuations forcées de camps de roms sans aucune perspective de relogement, au mépris de toutes les conventions.  Ainsi, au cours du seul premier trimestre de cette année,  plus de 4000 hommes, femmes et enfants, sans distinction, ont été expulsés, sans solution.  Cette situation et ce cynisme public me sont devenus insupportables. Je suis profondément écœuré par ce qui est en train de se passer dans mon pays, dans une indifférence collective coupable et un manque de réactions en plus haut lieu totalement hallucinant,  de ces discours ouvertement xénophobes qui se développent, parfois au plus haut sommet de la classe politique,  au plus grand mépris de nos valeurs républicaines, et de la loi. Celle-ci ne s’appliquerait-elle donc que pour les plus modestes d’entre nous, et pas à ceux qui devraient de par leur fonction montrer l’exemple  ? Dans ce cas, notre prétendue démocratie est bien malade… je trouve totalement ahurissant qu’ on puisse tenir de tels propos, et surtout de commettre de tels actes, comme celui que ce conseiller général UMP  propose – horreur, enfer et damnation, honte à lui – c’est à dire, ni plus ni moins, tenez vous bien,  que de jeter des coktails molotov sur les camps de roms,  donc envers nos frères et nos sœurs en humanité, qu’ils soient "gens du voyage" ou "roms", quels que soient leurs torts. Dire ou écrire autre chose, prétendre justifier quelque discrimination que ce soit, surtout quant la législation sur les aires d’accueil pour les gens du voyage (puisqu’on est là dans l’amalgame de plusieurs communautés bien distinctes…) est si peu appliquée,  relève d’une intolérable discrimination, quand ce n’est pas du crime contre l’humanité. je pense que le terme de "pogroms" employé par Eduardo Rihan Cypel, ce jeune député socialiste de Seine-et-Marne, n’est ni excessif, ni usurpé, bien qu’il appliquait plus volontiers autrefois aux juifs (mais également, ce que peu savent, historiquement, aux tziganes… et la boucle est bouclée).   je pense que les propos d’Estrosi, qui ne mérite même pas le qualificatif de Monsieur,  sont une honte pour la France, et qu’il déshonore notre communauté toute entière. je pense que faute de pouvoir régler la situation des roms à l’échelon européen, ce qui le nécessiterait, et parce que les institutions communautaires européennes sont clairement dépassées et se montrent bien plus déterminées à résoudre à leur ignoble façon  les questions économiques que celles un plus sociales, certains élus et certains français préfèrent avoir recours à la violence, que ce soit dans les propos ou dans les actes,  ce qui est l’arme des faibles et des gens à court d’arguments et d’idées. Et surtout, d’éducation…

La mienne me recommande de ne pas cracher par terre malgré toute l’envie que j’en ai aujourd’hui. Mais qu’on ne me demande pas de respecter de tels individus, si peu respectables, et qu’on devrait plus efficacement empêcher de nuire. La liberté d’expression ne saurait tout justifier. Ce genre de propos sont totalement inadmissibles et les élus qui les profèrent impitoyablement sanctionnés. C’est une question de salubrité publique. Point barre. Sans quoi on laisse se développer une situation malsaine qui conduira aux pries désastres démocratiques. Et personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Ps. Sale temps pour les droits de l’homme, ces temps-ci…

Nota bene : accessoirement, et faute de mieux, si vous ne savez pas quoi faire d’autre, signez cette  pétition de Médiapart,  "Roms: la commune humanité bafouée". Elle date de septembre 2012, mais comme rien n’a changé…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte