Magazine Ebusiness

Qwant et DuckDuckGo, les moteurs de recherche éthiques

Publié le 08 juillet 2013 par Digitives @digitives

Depuis de nombreuses années maintenant, Google tient le haut du pavé en matière de recherches sur internet. Après avoir littéralement écrasé la concurrence grâce aux performances de son algorithme et à la richesse de ses services annexes, la firme de Mountain View est aujourd'hui en situation de quasi-monopole, notamment dans les pays occidentaux. Cependant, la suppression des résultats standards et les récents scandales relatifs à l'exploitation des données personnelles pourraient bien finir par mettre à mal le géant Google.
En effet, ces dernières années ont vu fuser les critiques concernant les politiques de confidentialité parfois plus que douteuses de plateformes sociales telles que Facebook, ou Instagram. En réponse aux inquiétudes des internautes plus que las d'envisager que leurs données personnelles puissent être réutilisées à des fins publicitaires, plusieurs réseaux sociaux labellisés "éthiques", tels que Diaspora*, ont déjà séduit nombre d'utilisateurs soucieux de maintenir le contrôle sur leur vie privée.
Qwant et DuckDuckGo, les moteurs de recherche qui protègent votre vie privée
Pourtant, il y a encore très peu de temps, personne ne se souciait vraiment de l'utilisation des données récoltées par les moteurs de recherche. Le récent scandale du programme de surveillance globale Prism a changé la donne. Nombreux sont ceux qui désormais s'inquiètent des informations récupérées par Google ou par Bing, ce qui pourraient bien permettre l'émergence de nouvelles alternatives pour la recherche d'informations sur internet. Une opportunité pour des moteurs de recherche plus récents et plus modestes et aux politiques de confidentialités plus transparentes de se faire connaître par les internautes. C'est le cas de deux d'entre eux, l'américain DuckDuckGo, implanté déjà depuis quelques années, et le français Qwant, lancé en version bêta la semaine dernière.
Respect de la vie privée
Si ces deux plateformes présentes des interfaces et des principes de fonctionnement différents, un même leitmotiv les rassemble : garantir l'anonymat de leurs utilisateurs. Leur engagement : ne conserver sur le net que les données consenties. Dans le cas de Qwant, on insiste sur le concept de "Freedom Qookies", des cookies qui ne récoltent pas d'infos personnelles, mais "servent uniquement à optimiser l’expérience utilisateur" (l'entreprise évoque les couleurs de l’espace personnel ou encore les fonctionnalités du carnets de notes). Quant au moteur DuckDuckGo, il a même créé un site intitulé Don't Track Us afin d'expliquer les risques liées à la collecte d'informations personnelles et fait preuve d'un positionnement fort face à la politique de Google en la matière. Il insiste aussi sur l'absence de "bulle filtrante" : contrairement à Google qui filtre les résultats qu'il vous propose en fonction de votre localisation, de votre historique de recherche et de navigation, etc. DuckDuckGo ne vous propose que des résultats "neutres".


Fonctionnement du moteur de recherche
Du côté du fonctionnement propre du moteur de recherche, Qwant a déçu lors de son lancement au mois de février 2013 pour avoir utilisé (sans le mentionner clairement), les résultats d'autres moteurs (Bing notamment), pour compléter ses résultats de recherches. Aujourd'hui, cette entreprise basée à Nice et en région parisienne possède désormais ses propres algorithmes ses propres serveurs, et fonctionne indépendamment de ses concurrents. En ce qui concerne DuckDuckGo, il possède son propre robot d'indexation mais s'appuie également sur une cinquantaine de sources, dont Wikipedia, Yahoo! Search BOSS ou encore Bing, ce qui en fait un moteur de recherche hybride, basé en grande partie sur le crowdsourcing.
Présentation des résultats
Du côté de la présentation des résultats de recherche, les deux moteurs présentent des différences considérables. Si DuckDuckGo se rapproche plus d'un affichage traditionnel à la Google avec sa page de résultats en liste très épurée, Qwant se démarque très nettement avec sa présentation classée en colonnes et ses résultats organisés en 5 catégories : web, actualités, knowledge graph, social et shopping. L'avantage de ce classement est de permettre d'affiner la recherche de façon plus pointue en pré-sélectionnant le type de résultat. DuckDuckGo a cependant fait le choix ingénieux d'implémenter des raccourcis de recherche nommés !Bang, qui permettent de rechercher directement des résultats sur plus de 100 sites tels que Facebook (!facebook ou !fb + terme de recherche), Amazon (!amazon ou !a + terme de recherche) ou youtube (!yt + terme de recherche). Autre avantage, la Zero Click Infobox affichée en en-tête des recherches et qui propose des résumés thématiques et des sujets connexes pour permettre à l'utilisateur d'obtenir un premier aperçu de l'information qu'il cherche.
Qwant et DuckDuckGo, les moteurs de recherche qui protègent votre vie privée
Outils annexes
Les gadgets proposés par DuckDuckGo sont légion et vont des outils de conversion aux raccourcis de programmation. Du côté de Qwant, les fondateurs ont opté pour le carnet de notes, un espace personnel vous permettant de regrouper des liens, des textes, des images ou des vidéos, de manière privée ou publique. Côté mobile, les deux moteurs disposent de versions mobiles optimisées.
Ces nouveaux moteurs de recherche possèdent bien sûr leurs forces et leurs faiblesses, et sont encore loin de faire de l'ombre à Google. Néanmoins, dans un paysage où la neutralité et le respect des données confidentielles pourraient devenir de plus en plus anecdotiques, ces petits nouveaux pourraient vite faire des étincelles.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Digitives 2304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte