Magazine Culture

Zitkala-Sa: l’écriture amérindienne

Publié le 08 juillet 2013 par Raymondviger

Zitkala-Sa photos autochtone écrivain indien amérindiensNous avons pu lire des textes, des discours impressionnants de chefs amérindiens du 19e siècle, comme ceux de Chef Joseph ou de Sitting Bull, la plupart du temps traduits et écrits en anglais par des auteurs blancs. Mais Zitkala-Ša (1876-1938) est une écrivaine sioux, une femme au talent littéraire reconnu en son temps, dont les textes furent publiés, entre autres, dans les magazines Harper’s et Atlantic, de 1900 à 1902. Puis dans le American Indian Magazine dont elle fut la rédactrice en chef de 1918 à 1920.

Histoire des Indiens d’Amérique

Son livre le plus apprécié regroupe des Histoires amérindiennes (American Indian Stories) qui racontent son enfance traditionnelle dans un tipi, habillée de peau de daim et de mocassins, à courir dans les herbes hautes, élevée par une mère qui «ne m’enseignait aucune peur, sauf celle de s’imposer aux autres».

À l’opposé, nous retrouvons la pression, la présence de plus en plus contraignante des Blancs. Son éducation dans une école résidentielle de l’Est, où elle apprit à parler l’anglais, à lire et à écrire cette langue, loin de sa mère et de sa culture.

Nous découvrons la déchirure entre la vie libre, harmonieuse et naturelle de la fillette sioux des prairies de l’Ouest, aimée et respectée parmi les siens… Et la vie rude, froide et cruelle imposée aux enfants indiens dans les écoles blanches de l’Est, où on voulait les transformer.

La tragédie des pensionnats «indiens», dont on entend parler dans l’actualité, était déjà une réalité vers la fin du 19e siècle, et l’auteure sioux nous en offre un des premiers témoignages directs. Le témoignage d’un déracinement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymondviger 8679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte