Magazine Culture

Un avion en vol perpétuel ou presque

Par Memophis

Le principe ne date pas d'hier. En 1883, John Strutt et Raileigh ont avancé une idée radicale en matière de vol. Ils avaient remarqué quelque chose de spécial avec le vol du pélican et avaient pensé à tirer de l'énergie à partir du différentiel de vitesses entre deux couches d'air. Ce principe permettait en théorie de voler sans propulsion, bref sans apport d'énergie (qui vient en réalité de cette différence de vitesses des couches d'air). 
Ce procédé a été testé et approuvé par la suite. Des spécialistes du vol à voile s'en servent ainsi que des radiomodélistes. On le nomme « vol de gradient » depuis. 
Un avion en vol perpétuel ou presque

Une équipe d'ingénieurs universitaires veulent appliquer ce principe à un avion sans pilote : le « Jetstreamer ». L'idée est d'arriver à ce que l'aéronef en fibre de carbone vole à 20 000 pieds et supporte de grandes vitesses de vent et forces (20 G). À la fin de cette année, un planeur prototype en modèle réduit sera testé. L'idée finale est de disposer de drones d'observation (pour les scientifiques) qui volent très longtemps dans les airs.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Memophis 2303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte