Magazine Culture

Ordinateur quantique : la Russie dans le top de la compétition mondiale

Par Memophis

 

Ordinateur quantique : la Russie dans le top de la compétition mondiale  

Collage: La Voix de la Russie

Les savants russes ont fait une percée dans les télématiques. Au laboratoire de l'Université de l’acier et des alliages de Moscou, ils ont testé et mesuré le bit quantique superconducteur, le qubit, unité principale de la conservation de l'information quantique. Les experts disent que bientôt, la conception d'ordinateurs quantiques pourrait avoir lieu en Russie.

Le bit quantique ou le qubit, est non seulement la plus petite unité de la conservation de l'information dans l'ordinateur quantique, mais bien le cœur de cette machine du futur. L’apparition de l'ordinateur quantique est attendue par les savants des différents pays du monde comme un miracle. En effet, il sera capable d’effectuer des calculs 100 fois, ou même 1000 fois plus rapides que l'ordinateur ordinaire. Et cela ouvre des possibilités immenses dans différentes sphères. Par exemple, on pourra prédire le temps des mois à l’avance avec une exactitude de 100 %. Mais cela aura lieu dans l’avenir, et pour le moment, les savants russes avec, à leur tête Alexeï Ustinov, membre du Conseil scientifique du centre quantique russe et chef du laboratoire des méta-matériaux superconducteurs de l’Université de l’acier et des alliages, ont fait un important pas dans la voie de la création de l'ordinateur du futur – ils ont testé le qubit superconducteur. Pour comprendre ce que ce qu'est le bit quantique et à quoi il ressemble, nous nous sommes adressés au professeur Alexeï Ustinov.

« Le qubit est un nœud très petit en métal, qui devient un superconducteur à basse température, le nœud ne dépasse pas 10-20 microns, il est rompu dans deux endroits ».

Pour que le qubit devienne un vrai génie mathématique, il faut le mettre dans l'état de travail quantique. On peut obtenir cela en le refroidissant jusqu'à la température proche du zéro absolu, soit presque - 273 degrés Celsius, et le placer dans un faible champ magnétique. Les qubits « vivent » dans l'état quantique seulement un millionième de seconde. Mais pendant cet instant, ils ont le temps de calculer des centaines d'opérations.

Le projet que dirige Alexeï Ustinov a gagné la bourse de cinq millions de dollars dans le concours annoncé par le Ministère de la Science. Le nouveau laboratoire créé dans le cadre du projet à l'université est doté maintenant de l'équipement le plus moderne, ce qui a permis de réaliser des expériences uniques. Le chercheur parle très modestement du travail accompli :

« Nous avons montré que nous pouvons accomplir des mesurages semblables et pratiquer des expériences avec les qubits en Russie, c’est seulement le premier pas, mais cela montre que nous avons les outils nécessaires ».

Cet acquis a placé la Russie parmi les leaders mondiaux s’occupant d'élaborer des ordinateurs quantiques. D'après l'avis du chef du laboratoire de la superconductivité de l'Institut de la physique des corps solides de l'Académie des Sciences de Russie Valery Ryazanov, peu d’États peuvent faire des recherches semblables.

« Les collègues qui tentent de créer dans plusieurs points du monde une base pour le travail avec l'ordinateur quantique, probablement, nous envient, parce que pour que cela marche, il faut beaucoup de composants ».

Maintenant, les savants russes vont mener des expériences sur la manipulation de l'état quantique d'un, puis de plusieurs qubits. Encore un pas vers la création de l'ordinateur du futur.  N

Ksenia Melnikova

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Memophis 2303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte