Magazine Culture

Il n'est pas facile de donner le nom a un corps celeste

Par Memophis

 

Il n'est pas facile de donner le nom a un corps celeste  

© Photo: en.wikipedia.org

L'Union astronomique internationale a rejeté le nom proposé pour un satellite de Pluton. Cela peut-il se reproduire en 2015, quand une sonde passera à côté de cette petite planète en découvrant des dizaines de cratères, de chaînes de montagnes et de nouveaux satellites qu’il faudra tous nommer? Les experts estiment que c’est bien possible.

Les internautes ont voté depuis février afin de choisir les noms du 4e et du 5e satellites de Pluton découverts entre 2011 et 2012 par les scientifiques de l’Institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) aux États-Unis. Les astronomes ont proposé au choix 12 noms puisés dans la mythologie classique de l’au-delà et ayant une consonance avec le nom de Pluton qui est comme on le sait le Dieu du Tartare. Les personnes interrogées pouvaient également proposer les noms de leur cru et ils ont en majoiriuté voté pour Vulcan, la planètre habitée par un des personnages de la série télévisée fantastique américaine Star Trek. Vulcan est également le dieu romain du feu et des volcans. Pourtant, ce nom a été décliné par l’Union astronomique parce que, premièrement, n’a rien à voir avec les royaume des morts et, deuxièmement, c’était le nom donné au 19e siècle à une planàte hypothétique. Finalement, les satellites de Pluton ont reçu les noms Kerberos et Stix qui viennent respectivement en deuxème et troisième place d’après les résultats du sondage. Mais qui attribue généralement les noms aux corps célestes? La parole est au directeur de l’observatoire de Zvenigorod Sergueï Barabanov :

Les astronomes ont le droit prioritaire de nommer les planètes qu’ils ont découvertes. C’est à eux de décider à qui déléguer ce droit. Cela peut être en l’occurrence l’Union astronomique internationale ou l’établissement scientifique où ils travaillent. Mais de toute façon, les noms proposés sont examinés par une commission spéciale de l’UAI qui respecte un certain nombre de règles. C’est ainsi que les astéroïdes sont généralement appelés des noms des dieux antiques ou des grands hommes.

Ne croyez surtout pas si un charlatan vous opposer d’acheter le nom d’une étoile. Les astronomes ne les attribuent pas aux astres. En fait, ne sont nommés que les objets comme les comètes qui peuvent disparaître.

Le découvreur a également le droit de lancer un concours mais c’est toujours la commission de l’UAI qui a le dernier mot à dire. Elle veille à ce qu’il n’y ait pas de parallélismes et de nom des personnages odieux sur la carte céleste. Par conséquent, il n’est pas évident du tout qu’elle approuve le nom ayant recueilli le plus de voix. C’est vrai également pour les noms des sites qui seront découverts sur Pluton en 2015, - suppose Vladimir Sourdine.

Je pense que la commission approuvera la majorité des noms proposés par le public mais certainement pas tous. Il existe déjà des milliers de noms donnés aux astéroïdes et des dizaines de milliers d’autres qui désignent les différents sites sur Mars et Venus. Il faut surtout éviter de les répéter comme dans le cas de Moscou qui est le nom donné à plusieurs villes du monde.

On peut toujours se servir de la liste mythologique déjà utilisée dans le sondage à laquelle s'ajouteront sans doute les noms des personnages des films de Disney à commencer par Mickey Mouse C’est surprenant mais le lien est le plus direct puisque Disney avait donné le nom de Pluto au chien de Mickey Mouse Selon une version, il a été impressionné par la découverte de la planète Pluton qui a fait sensation en 1930.

Pavlischev Boris

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Memophis 2303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte