Magazine Jeux vidéo

Le Monde Fantastique d’Oz – Avant Première digitale le 13 Juillet – Les Recettes Musicales de Danny Elfman‏

Publié le 08 juillet 2013 par Guglielmu2bb @guglielmu

Le Monde Fantastique d’Oz – Avant Première digitale le 13 Juillet – Les Recettes Musicales de Danny Elfman‏

Focus Exclusivité

Avant-Première Digitale le 13 Juillet :

Dès le 13 juillet, les plus impatients pourront télécharger le film de Sam Raimi sur les plateformes iTunes, Disneytek (avec Free), Sony PlayStation, XBOX, Google/YouTube ou bien encore Samsung Video Hub au format SD, HD ou même en 3D dans le cadre de Disneytek ! Une vraie exclusivité !

Aujourd’hui découvrez les recettes musicales de Danny Elfman et les secrets de création de la Valse de la Méchante Sorcière

James Franco déclare à propos de son personnage « Oz est un séducteur sans scrupules. Pour séduire une femme, il sort une boîte à musique qu’il prétend tenir de sa grand-mère. Il la donne ensuite à chacune de ses conquêtes pour les charmer. » La valse mélodieuse qui sort de cette boîte à musique est signée Danny Elfman, compositeur nommé quatre fois à l’Oscar (SPIDER-MAN, SPIDER-MAN 2, UN PLAN SIMPLE, HARVEY MILK) que Sam Raimi a choisi pour au sein de son équipe de magiciens derrière la caméra.

Contrairement à ses habitudes, le compositeur de renom a dû imaginer à la demande de Sam Raimi cette valse en amont du tournage, afin que James Franco et Mila Kunis puissent interpréter Oscar Diggs et Théodora dansant dessus.  Ce qui est passionnant, selon Danny Elfman, c’est qu’un an après cette valse très douce est devenue le thème de la Méchante Sorcière de l’Ouest « Il y avait là une pêche que je voulais garder.  J’avais l’impression d’avoir pris de l’avance sans le vouloir ! » déclare-t-il. « J’ai adoré prendre cette musique pour l’adapter à Théodora et suivre les personnages »

Image de prévisualisation YouTube


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guglielmu2bb 4253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine