Magazine Séries

Critiques Séries : True Blood. Saison 6. Episode 4. At Last.

Publié le 08 juillet 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-07-08-18h07m52s114.png

True Blood // Saison 6. Episode 4. At Last.


Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que True Blood change un peu avec le départ d'Alan Ball et puis le miracle s'est plus ou moins produit avec cette saison 6. Je trouve que les personnages sont différents, peut être beaucoup plus libres finalement. Toutes les intrigues ne sont pas nécessairement bonnes ou passionnantes mais il y a quelque chose qui sent bon et je dois avouer que ce petit air frais, il fait plaisir à ressentir. Tout commence bien entendu avec l'aventure des filles d'Andy. Elles vont grandir et devenir de vraies adolescentes. Elles veulent faire la fête et pour cela, elles vont se retrouver malgré elle embringuée dans une affaire assez peu enviable où Bill pourrait voler leur sang et le faire synthétiser par le génie des éprouvettes que Jessica était aller chercher dans l'épisode précédent. Tout s'orchestre donc de façon assez efficace et appréciable par la même occasion. Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses évoluent de la sorte.
Je ne sais pas si les filles d'Andy sont mortes (ce qui serait à la fois un buzz-kill mais également une excellente trouvaille), mais je dois avouer que le prochain épisode me rend déjà curieux. Je ne sais pas ce que True Blood nous réserve cette année et c'est peut être justement ça qui rend cette saison encore plus excitante. "At Last" va également nous faire une grande révélation. En effet, Ben, la fée que l'on suit depuis le début de la saison, et qui a plutôt bien réussi à séduire Sookie, se trouve en fait être mi fée, mi vampire. Et en réalité il s'appelle Warlow. Tout s'explique. Malgré les facilités scénaristes et le fait que la série aurait très bien pu faire les choses autrement, c'était fun et outrageusement jouissif. J'ai pouffé, j'ai joui. Je suis passé par tous les états car en plus de nous faire cette révélation, True Blood nous offre une magnifique scène finale sur "At Last", un classique qui donne d'ailleurs son titre à l'épisode.

vlcsnap-2013-07-08-17h41m42s35.png
Le fait que grand père Stackhouse ne soit plus là dans les prochains épisodes permet également de faire de la place pour d'autres choses. En effet, je dois avouer les enjeux sont maintenant différents. Si Jason reste Jason et fait donc des trucs débiles, il va nous offrir dans cet épisode le rêve le plus gay de toute l'histoire de True Blood. Alors certes, il y a d'autres exemples gays dans cette série, mais celui ci était différent. Je ne sais pas pourquoi mais il s'inscrivait tellement bien dans l'univers de la saison qu'au fond, je n'ai pas été surpris. Si Sookie peut parfois être la petite sotte du village qui ne voit rien venir, elle peut également parfois être la jeune femme intelligente qui peut découvrir des choses comme le fait que Ben est… Warlow. La question que je me pose maintenant c'est qu'est ce qu'il faut attendre du grand face à face. De son côté, Eric va transformer la fille du gouverneur en une vampire. De quoi changer largement la donne dans les deux camps.
Si l'on connait la place d'Anna Camp dans la saison désormais, je dois avouer que j'ai déjà hâte de la voir prendre les rênes. Car je vois mal le gouverneur pouvoir continuer sa guerre contre les vampires alors que sa fille en fait maintenant partie. La faiblesse de l'épisode vient de la partie autour des loup garous et de Sam. On s'ennui terriblement et cela n'apporte rien de bien nouveau dans la série. C'est dommage car True Blood aurait très bien pu ajouter Alcide dans l'une des intrigues déjà en cours. Fort heureusement et comme chaque saison dans True Blood, il sera greffé à une autre intrigue d'ici la fin de la saison mais disons que pour le moment on s'éparpille un peu trop à mon goût.
Note : 7.5/10. En bref, cette saison a de belles choses à nous offrir et elle le fait avec malice petit à petit.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines