Magazine Jeux vidéo

Nouvel arrivage en provenance D’Anno Online‏

Publié le 09 juillet 2013 par Guglielmu2bb @guglielmu

Nouvel arrivage en provenance D’Anno Online‏
Ubisoft annonce du nouveau contenu pour les joueurs d’Anno Online . Développé par Ubisoft Blue Byte, le free-to-play associe les principaux piliers de la saga Anno aux caractéristiques propres à tout monde persistant sur navigateur.

Les joueurs peuvent dès à présent découvrir leurs nouveaux chantiers navals, qui leur permettent d’accéder rapidement à un aperçu détaillé de leur flotte, de construire des bâtiments et d’y affecter des capitaines prêts à prendre la mer. Les chantiers navals sont disponibles dès que le joueur atteint 900 vassaux, ce qui laisse à ce dernier davantage de temps pour appréhender le fonctionnement du système de flotte et pour se préparer à la colonisation d’une seconde île (à partir de 1500 vassaux). Les bateaux eux-mêmes bénéficient de diverses améliorations : plus rapides, les flottes offrent aussi une plus grande capacité de chargement et des possibilités de chasse au trésor accrues.

La flotte du joueur s’élargit en effet, avec quatre nouveaux Chasseurs de Trésor, modèle de bateau introduit dans le jeu à l’occasion de l’événement de Pâques. Les joueurs en quête de trésors peuvent faire fortune en récoltant de nombreux biens : des outils, des tonneaux de bière, mais également des chasubles, des éléments servant à la construction des navires, des voiles de qualité, etc.

Le tutoriel a également été retravaillé dans le but de fournir de meilleures explications quant aux mécaniques de jeu complexes. Les quêtes ont ainsi été repensées, offrant davantage de textes explicatifs. Plus accessible, Anno Online guidera les joueurs, étape par étape, pour une expérience de jeu optimale !

Pour jouer gratuitement à Anno Online, inscrivez-vous sur http://fr.anno-online.com/fr.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guglielmu2bb 4253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine