Magazine

A Pâques où à la Trinité...

Publié le 30 décembre 2007 par Ghx62
Au risque de passer pour quelqu’un qui tient un discours différent d’un jour à l’autre, il faut bien constater que l’accord de gouvernement intervenu in extremis juste avant la Nativité est un « amalgame » trop hétéroclite pour avoir la moindre chance de durer. Après six mois de négociations infructueuses, les acteurs ont bien dû se rendre compte du désastre, alors pas d’orange bleue et un gouvernement « intérimaire » jusqu’au 23 mars !!!. Il existait sans aucun doute , une autre solution beaucoup plus radicale, mais aussi très dangereuse pour l’ensemble du pays, un retour aux urnes avec les conséquences que ce nouveau scrutin pourrait apporter, un renforcement des exigences des séparatistes du nord , au sud un déclin probable plus important du PS, une montée du CDH et des « verts » et sans doute un léger tassement du côté du MR ce qui rendrait encore plus difficile la mise en place d’un gouvernement fédéral. Bref, nous sommes dans la panade d’une manière comme de l’autre, comment peut-on croire que les douloureux problèmes des citoyens vont pouvoir être régler sur moins de 3 mois, comment peut-on croire que le pouvoir d’achat va augmenter, comment peut-on croire que les bas et moyens revenus vont être revu à la hausse de façon substantielle, comment peut-on croire que les petites pensions seront relevées de manière significative lorsqu’ il n’y a pas de budget prévu et que les prévisions en matière de rentrées fiscales sont dans le rouge !!!.
Comment peut-on croire qu’un gouvernement fait de bric et de broc va pouvoir se mettre d’accord même sur l’essentiel, un MR qui vit avec l’obsession de ne plus devoir « travailler » avec le PS, ce même PS qui est rentré de force pour justement ne pas laisser le MR diriger les francophones et puis le CDH qui devrait se sentir redevable de son allié « PS », mais au bout du compte se profile les élections de 2009 et très certainement les partis en présence sont déjà (et oui) en campagne !!!.
Et puis, il y a l’électeur qui n’a pas trouvé son compte dans cette histoire bien Belge, il se sent floué. Combien d’entre nous n’ont plus envie de se présenter aux bureaux de votes puisque les « élus » ne respectent pas leurs promesses, il est trop facile de dire que les uns ont gagné et les autres ont perdu, certes la gauche au nord comme au sud a perdu des plumes mais Didier Reynders qui prétend avoir gagné les élections a aussi perdu un siège et les libéraux du nord plus encore, les « gagnants » sont les écologistes au nord comme au sud et surtout les nationalistes, les séparatistes flamands et flamingants. Dès lors prétendre que les communautés ne veulent pas d’une scission du pays reste un point d’interrogation, les francophones avant le 10 juin n’étaient pas demandeurs et souhaitaient certainement un gouvernement fédéral du type précédent, mais plus que jamais les politiciens flamands demanderont beaucoup plus de compétences régionales, la pression des nationalistes, des séparatistes et de l’extrême droite les pousseront plus encore vers l’indépendance de la Flandre.
On peut dire que je ne suis pas optimiste, mais après ce que l’on vient de vivre avec des politiciens si peu scrupuleux, pas difficile d’être maussade, inquiet, défaitiste, pire que ça alarmiste !!!.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte