Magazine

JAMAIS DEUX SANS TROIS (gifles)

Publié le 14 décembre 2007 par Ghx62
APRES LE COMMUNAUTAIRE L'IDEOLOGIQUE....
Hier, nos amis du nord nous ont infligé une troisième gifle, ne dit-on pas « jamais deux sans trois ».Ils ne s’arrêteront plus en si bon chemin, nous devons nous attendre au pire, avec ou sans gouvernement. Cette fin d’année est tout simplement catastrophique, pas de gouvernement après plus de 6 mois de discussions stériles ou les uns et les autres se rejettent la faute, mais faut-il encore le préciser, si nos amis de la NVA n’avaient pas consciemment chaque fois remis en cause les « préaccords » engrangés, nous n’en serions pas là. Nous n’en serions pas là non plus si le plus mégalo de nos négociateurs n’avait pas un si grand appétit et forcément les dents aussi longues, nous n’en serions pas là non plus, si après avoir commis autant de conneries le « futur » Premier Ministre avait définitivement remis sa démission pour cause d’incompétence, lui qui se permettait de dire que les francophones étaient « intellectuellement incapable « d’apprendre le néerlandais. La coupe est pleine, messieurs les « élus » nous voulons que vous arrêtiez vos tergiversations stupides et ridicules, nous voulons que vous preniez sans délais en compte les « exigences » du peuple. Hier, le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique, Guy Quaden a souligné et insisté sur la nécessité de relever immédiatement le revenus des plus faibles d’entre nous car pour eux la hausse des produits pétroliers ainsi que les produits alimentaires de première nécessité sont l’essentiel de leurs dépenses, il y a urgence. Le bon sens n’est décidément la qualité de ceux qui veulent nous gouverner. Il ressort aussi que l’orange bleue aurait été un gouvernement pas très adroit, mais surtout très à droite, Bart Somers(VLD) refuse de rentrer dans un gouvernement ou serait représenté le SPA, les socialistes flamands demandent le relèvement des pensions, des allocations familiales, Didier Reynders(MR) se fait prier pour rejoindre les autres partis francophones parce qu’il ne veut pas des socialistes, parce que Didier Reynders veut mettre en place son programme qui consiste une fois de plus à favoriser les entreprises(diminution des charges), bref un gouvernement de DROITE..pour encore mieux écraser « les prolétaires » au profit des « nantis » de ce pays. Lorsqu’un seul parti domine la scène politique, ce n’est plus un état démocratique et ce qui vaut pour les « socialistes » vaut forcément pour « les libéraux capitalistes », conclusion, un gouvernement d’union nationale est LA FORMULE D URGENCE.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte