Magazine Info Locale

Le renouvellement des trains Intercités Paris – Clermont est officialisé par le Premier Ministre

Publié le 09 juillet 2013 par Philauvergne @Philauvergne
renouvellement-intercites

Ce mardi 9 juillet 2013, Jean-Marc Ayrault, premier Ministre, a présenté un plan d’investissement pour la France. On y retrouver des mesures sur la transition énergétique, des investissements pour la santé, le numérique … et les transports. Le dossier confirme le report des projets de lignes à grande vitesse comme le TGV Auvergne mais il annonce le renouvellement des Trains d’équilibre du Territoire (TET) comme la ligne Paris – Clermont.Explications.

Le renouveau des trains Intercités

L’Etat décide, en tant qu’autorité organisatrice des trains d’équilibre du territoire (TET), le renouvellement du matériel roulant des lignes Intercités. Des moyens nouveaux seront mobilisés à cette fin :

  • une première tranche ferme de 500M€, avec une option de 100M€, correspondant au renouvellement urgent des anciennes locomotives diesel et des voitures par des automoteurs neufs, engagée dès cet été pour livraison de trains neufs à compter de 2015 ;
  • une deuxième tranche pour un renouvellement des anciens trains Corail pour des livraisons à compter de 2018-2019 ; un appel d’offre sera lancé en 2015, après définition du cahier des charges adapté à une nouvelle offre Intercités «grande ligne» plus efficace et plus confortable ;

En complément, l’Etat souhaite engager, en partenariat avec les régions, un diagnostic des complémentarités entre les dessertes TER et Intercités, en articulant mieux les parcours point à point d’aménagement du territoire et les parcours régionaux. Ce travail est impératif pour pouvoir améliorer la performance des dessertes Intercités et dimensionner leur service à compter de 2015.

Analyse de l’annonce

Cette annonce est la suite de l’information déjà annoncée par le gouvernement en début d’année et qui annoncé déjà un investissement de 400 millions d’euros pour les Intercités. Par rapport à l’annonce initiale, l’investissement gagne 100 millions.

- Intercités Paris – Clermont : En attendant le lancement d’un appel d’offre pour de nouveaux trains en 2015, les Intercités actuels Paris – Clermont sont en cours de rénovation. Pour accompagner cet appel d’offre, il faudra également effectuer des travaux sur les voies pour gagner quelques minutes. René Souchon, président du conseil régional souhaite que l’on arrive à 2h45 pour les trains directs du matin et du soir.

Cette annonce semble enterrer un peu plus le projet de TGV. Il faudra bien rentabiliser cet investissement sur 20 à 30 ans, la durée de vie habituelle des trains en France.

- Intercités Clermont Ferrand – Béziers (Aubrac) et Intercités Clermont Ferrand – Nîmes – Marseille (Cévenol) : les 2 lignes devraient recevoir des automoteurs neufs type Régiolis à la place des trains existants.

> En savoir plus : le dossier plan d’investissements d’avenir sur le site du gouvernement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philauvergne 7189 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine