Magazine Hockey

Ligue Magnus validation des clubs : Briançon, Chamonix bons élèves

Publié le 10 juillet 2013 par Guillemette
Hier, la commission nationale de suivi et de contrôle de gestion a rendu son verdict quant à la validation ou non des 14 clubs de ligue Magnus pour la saison 2013-2014. De nombreuses copies sont à revoir... 
4 clubs validés
C'est bien peu du premier coup... Sont tranquilles pour la saison prochaine Briançon, Chamonix, Gap et Villard-de-Lans.
3 clubs sous conditions
Il faudra néanmoins attendre le 15 juillet pour connaître la décision concernant Amiens, Strasbourg et Brest, validés à condition de respecter certaines clauses pour participer au championnat en septembre.
3 clubs à l'étude
C'est devenu une habitude pour Rouen et Angers qui ne sont jamais validés du premier coup et qui doivent fournir lors de chaque bilan des éléments complémentaires, nécessaires à l'étude de leurs comptes. Cette année, Grenoble est également concerné.
4 clubs convoqués
Se trouvent en difficulté Caen, Dijon, Epinal et Morzine-Avoriaz dont l'étude du bilan a obligé la commission de suivi et de gestion à convoquer les dirigeants pour des explications approfondies sur leur situation.
Dans son communiqué, la fédération française de hockey sur glace met en lumière une dégradation générale de la situation financière des clubs.  
Concernant la ligue Magnus, GlaceNews fait le point club par club depuis la saison 2010/2011 : en rouge les clubs en difficulté, en orange les clubs en voie de rétablissement et en vert, les clubs stables. 
Amiens :
Depuis la saison 2011/2012, les Gothiques sont placés sous contrôle d'objectif financier. En 2012, le club a même écopé d'une sanction financière pour non respect du budget et a vu son recrutement sous contrôle.
Il semblerait que la situation se soit améliorée pour la prochaine saison puisque les Gohiques sont validés sous conditions... Réponse au 15 juillet.
Angers :
Après s'être bien conduits, les Ducs ont été placés en 2012/2013 sous contrat d'objectif financier, sous surveillance avec un recrutement contrôlé. Ils doivent encore fournir plusieurs garanties pour la prochaine saison, le dossier étant toujours à l'étude.
Briançon :
Après avoir connu bien des turbulences et avoir failli être relegué, Briançon s'en sort très bien. Depuis 2010, le club placé sous contrat d'objectif financier et recrutement contrôlé (2010/2011) respecte chaque saison ses échéances et a vu son dossier accepté du premier coup.
Caen :
Les Bas-Normands sont en difficulté car convoqués au siège de la fédération. Dommage car voilà deux saisons où le club était validé sans problème particulier.
Chamonix :
Rien à dire pour les Chamois, validés du premier coup depuis la saison 2010/2011. Les Haut-Savoyards savent visiblement parfaitement bien gérer leur affaire.
Dijon :  
Depuis 2011, Dijon a du mal à se stabiliser. Placés sous contrat d'objectif financier, les Ducs ont en plus écopé en 2012 d'une sanction financière pour budget non respecté. La situation ne s'est guère améliorée puisque le club est convoqué à la fédération pour la prochaine saison...
Epinal :
Placé sous recrutement contrôlé en 2010, le club a du mal à sortir la tête de l'eau. En 2011, les Dauphins ont également été sous contrat d'objectif financier. En 2012, ils ont également dû s'acquitter d'une amende pour non respect du budget, ont encore été placé sous contrôle pour leur recrutement et sous surveillance par la fédération. Epinal fait partie des 4 clubs convoqués au siège de la fédération pour s'expliquer.
Gap :  
Bon élève jusqu'en 2011, Gap a connu de gros soucis en 2012. La fédération a placé le club sous contrat d'objectif financier avec amende à la clé pour non-respect du budget, sous recrutement contrôlé et sous surveillance. Visiblement, les Rapaces ont su tirer la leçon puisque leur dossier a été validé du premier coup pour la prochaine saison.
Grenoble :
Le cub poursuit tranquillement l'assainissement de sa dette. Placé sous contrat d'objectif financier en 2010 avec recrutement contrôlé, il respecte ses engagement saison après saison. Cependant, son dossier reste à l'étude pour la prochaine saison.  
Morzine-Avoriaz :
Les Pingouins jouent au yoyo. Un contrat d'objectif financier en 2010, une validation impeccable en 2011, à nouveau un contrat d'objectif financier et une amende pour non-respect du budget en 2012... La situation est préoccupante puisque Morzine est convoqué au siège, à Paris.
Rouen :
Comme chaque été, Rouen n'est pas validé du premier coup. Une habitude pour le club qui obtient toujours le feu vert à la fin juillet après avoir fourni des documents supplémentaires demandés par la fédération.
Strasbourg :
Les Alsaciens ne sont pas dans une configuration favorable. Placés en 2010 sous contrat d'objectif financier, ils ont relevé la tête en 2011 pour replonger en 2012. Placé à nouveau sous contrat d'objectif et sous contrôle pour son recrutement, Strasbourg a aussi dû payer une amende pour non-respect du budget. Le club doit fournir respecter certaines conditions pour être validé, à savoir être en capacité de résorber un déficit de 20 000 euros dans les deux ans à venir, ce qui aura pour conséquence de limiter fortement sa masse salariale la saison prochaine. Réponse le 15 juillet. 
Villard-de-Lans :
Après avoir été sous contrat d'objectif financier en 2011, les Ours se portent bien puisque leur bilan a été validé sans souci en 2012 et pour la prochaine saison.
@http://glacenews.blogspot.com - reproduction partielle ou totale interdite sauf autorisation de l'auteur                

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillemette 9774 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines