Magazine Basketball

Celtics Rules

Publié le 21 juillet 2013 par Insidebasket @insidebasket
2013_garnett_pierce_brooklyn.jpg
Paul Pierce et Kevin Garnett ont vécu une dernière saison assez compliquée chez les Celtics  et notamment suite à la blessure de Rajon Rondo qui obligea Pierce à prendre davantage de résponsabilités. En effet, Paul Pierce a été missionné pour jouer point forward tout en assurant le scoring et en défendant sur l'un des meilleurs scoreurs adverses. Lors des playoffs, la défense d'Iman Shumpert fut assez oppressante et force est de constater qu'il n'est plus le joueur de 30 ans qui permit aux C's d'accéder au trône.
La situation dans laquelle il se trouve à l'heure actuelle sera beaucoup plus facilitatnte dans le sens où les prises à deux seront par exemple beaucoup moins fréquentes en raison notamment de la présence d'autres joueurs susceptibles de se montrer efficaces offensivement. Kevin Garnett, Deron Williams, Joe Johnson ou encore Brook Lopez monopoliseront les défenseurs adverses et permettront ainsi à Paul Pierce d'avoir plus d'espace :
"Il y aura clairement moins de pression sur moi comme c'était le cas à Boston. A Boston, j'étais l'option numéro 1 en attaque. Ici, nous avons beaucoup d'options. Nous avons des jeunes All-Star dans cette équipe. Mon rôle sera d'être davantage un role player de luxe. Avec mes capacités à faire pas mal de choses sur un terrain, il y aura des nuits où je ne vais pas inscrire beaucoup de points. Je peux faire des choses pour aider ce club à gagner. Avec cette combinaison de joueurs, nous allons nous enlever mutuellement de la pression."
Le transfert d'Andrei Kirilenko a laissé planer quelques doutes et c'est tout à fait compréhensible vu le recrutement effectué au préalable. Les soupçons ne sont désormais plus d'actualité et les Nets se retrouvent avec un joueur exceptionnel en la personne d'AK47. Il apportera sa défense, sa polyvalence et sa dureté à Brooklyn. Pierce ne s'y trompe pas et souligne l'importance de la présence du Russe au sein du roster :
"Ce trade est énorme pour l'équipe, pour moi. Lorsque vous signez un gars comme Andrei Kirilenko, vous solidifiez votre périmètre, ça vous procure la versatilité dont vous avez besoin. Nous avons des gars qui peuvent shooter longue distance, des gars qui peuvent jouer au post, et nous disposons d'un défenseur d'élite qui peut défendre sur deux, trois voir quatre postes. Il nous permet vraiment d'avoir de la versatilité et je pense que c'est ce dont nous avons besoin. C'est la direction que vous observez au sein de la ligue, le fait d'avoir des joueurs versatiles qui peuvent évoluer à plusieurs postes, et de cette manière vous pouvez aligner vos meilleurs joueurs sur le terrain."
Les Nets furent accusés la saison dernière d'être une équipe trop soft en témoigne la défaite face à une équipe des Bulls diminuée lors du premier tour des playoffs. La présence de joueurs vétérans tels que Pierce, Terry et Garnett apportera peut-être un peu plus de vice à cette équipe des Nets. Kevin Garnett précise que cette notion de dureté auprès de Gary Washburn du Boston Globe :
"Il n'y a pas de bouton "dureté". La dureté est un état d'esprit. C'est à propos de qui vous êtes, de votre personnalité. Je ne suis pas ici pour changer les personnalités. Je suis ici pour suivre et apprendre [...] Je ne suis pas ici pour laisser sous-entendre qu'à nous trois nous allons sauver les Nets ou quelque chose du genre. Nous sommes ici en soutien de Deron. C'est son équipe et celle de Brook, aux côtés de Joe. Et nous sommes des éléments qui vont les aider à aller de l'avant et nous sommes ici pour les assister."
Certains spécialistes prétendent que l'entente entre Garnett et Williams ne sera pas aussi efficiente que celle existant entre Garnett et Rondo. Rondo était en quelque sorte le petit frère de KG, un jeune meneur de jeu que le Big Ticket avait pris sous son aile lorsqu'il débarqua à Boston. DWill est plus âgé que Rondo et distribue moins le ballon toutefois, Garnett reste admiratif de l'actuel meneur des Nets :
"Je ne vois pas Deron comme étant seulement le meilleur meneur de jeu de la ligue mais comme le futur de cette ligue. Je suis impatient de travailler avec lui et d'apprendre à le connaître."
Des propos qui devraient rassurer les plus sceptiques non ? En tout cas, Billy King, GM des Nets, n'a aucun doute au sujet de la complémentarité de son groupe. Il a voulu assembler une équipe compétitive d'entrée en sacrifiant plusieurs choix de draft. King a même garanti la dernière année de contrat de Garnett (2014/2015). Garnett explique qu'il n'a jamais été confronté à ce type de pression auparavant :
"Je n'ai jamais été confronté à ce type de pression. Cette pression se diffuse à l'ensemble du groupe. Nous aurons la pression de gagner rapidement. Effectivement, ceci a été fait auparavant, mais nous devons essayer de faire la même chose ici. C'est déjà un bon départ dans cette quête du titre. Les éléments sont réunis. Nous n'avons pas perdu de pièces importantes. Nous en avons ajouté à celles qui étaient déjà présentes. Je pense que la signature de Kirilenko est énorme, le fait d'avoir garder Reggie Evans est aussi importante, jusqu'ici tout va bien. Je me réjouis de la façon dont tout ça pourrait finir."
Garnett était très attaché à la Maison Verte et il a fallu que Paul Pierce trouve les mots pour convaincre l'ancien numéro 5 des C's de rejoindre Brooklyn. Les deux joueurs vieillissent et savent pertinemment que ce challenge représente pour eux une dernière chance d'obtenir un titre. Ceci représente donc une aubaine pour l'ancien duo des Celtics qui n'aura aucun mal à lire dans les pensées de Billy King !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines