Magazine Société

"Le jazz est le seul communisme qui a réussi"

Publié le 21 juillet 2013 par Assouf
Phrase de Nabe... jamais vu qu'il ait expliqué ça. Mais, moi, j'ai entendu Guillemin citer Bernanos, lequel s'en prenait aux communistes qui commettaient l'erreur de poursuivre le bien-être matériel (matérialiste) au lieu de la liberté spirituelle. Pour Bernanos, en gros, les communistes sont des gueux qui se partagent le gâteau du capitalisme... sont très proches des capitalistes, finalement. Tout aussi matérialistes et productivistes, en effet. Tous ceux qui me touchent les ont toujours renvoyé dos-à-dos, les capitalistes et les communistes. Tous ont l'arrière-pensée accrochée au socialisme : que l'individu puisse accomplir sa destination, des diableries pareilles, cf. Rousseau, Robespierre, Jaurès, Nietzsche, tous aussi divers les uns que les autres, mais rejoints sur cette ligne. 
Et c'est vrai, les jazzmen, ce sont des gueux, mais ce qu'ils ont mis en commun, c'est leur liberté spirituelle... se sont pas intéressés du bien-être matérialiste... c'est pour ça que ça a réussi. 
Au contraire, de nos jours, les rappeurs eux ne pensent qu'aux grosses voitures, chaînes en or, tutti quanti... voilà pourquoi ça n'a pas de sens... ce qu'ils remarquent en multipliant les formules de politesse ! pure et simple hypocrisie qui ne peut qu'enfoncer le clou.
Sert à rien d'être rappeur, autant être banquier directement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assouf 938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine