Magazine Société

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

Publié le 21 juillet 2013 par Assouf
Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)Grandes tergiversations au moment de choisir la sortie du lendemain... et je finis par me décider pour l'autre côté de l'Aiguille du Fruit, après l'avoir observée dimanche dernier depuis le Petit Mont Blanc. Je me range donc au plan de Tuéda (1701m). En arrivant, la Lune et une lumière rouge m'accueillent. 
Le lendemain matin, le départ à 5h15 est facile, mais un peu dans le noir. Je ne tombe pas dans le lac, réveille les vaches, atteint rapidement le Vallon du Fruit (environ 2000m), ses ruines, son Chalet de la Plagne, son Doron très blanc, et ses ruisseaux transparents apaisants. Chemin faisant, j'ai l'impression de tourner autour de l'Aiguille du Fruit (3048m), alors que dans la réalité, je tourne autour de l'Aiguille du Fruit. Je voulais dire... des hérésies quoi... Copernic etc. Bref. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

dans le Vallon du Fruit


L'étape suivante, c'est le Refuge du Saut (2127m), fermé cet été car en travaux d'extension et réhabilitation. Là, c'est la bifurcation : vers le col de Chanrouge, pour faire, par exemple, le tour de l'Aiguille du Fruit (ou attendre que l'Aiguille du Fruit tourne autour de vous, donc), ou vers le col du Soufre dont il est précisé sur un panneau que l'itinéraire n'est pas aménagé. J'avais opté pour cette seconde option - en route !

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

au-dessus du Refuge du Saut


La route est très agréable, d'ailleurs, d'un plan l'autre par quelques raidillons à gravir à chaque fois. Je pense un peu au Vallon de Sales mais ça n'a rien à voir, ce relief en terrasses excepté. Au-dessus du Saut, ça devient très fleuri, ou plutôt il fait assez jour pour que je remarque les fleurs. Lys de Saint-Bruno, lys martagon, nigritelles, joubarbes, campanules, etc. !... c'est superbe. Une marmotte sort le nez, mais pas plus, de son trou. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

joubarbes

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

lys martagon

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

besoin d'aide, là

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

pas encore coiffée


Je gagne alors une petite passerelle permettant de franchir le Doron. Elle a l'air solide, mais j'en connais que cette passerelle aurait impressionnés. Traverser à gué serait assez suicidaire, de toute façon. Une fois cette passerelle héroïquement (au moins) traversée, nouvelle fourchette : une sente part nulle part (mais vers les Lacs du Mont Coua, d'après la carte), et une autre vers l'itinéraire non aménagé du Col du Soufre. Le parcours est très bien cairné. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

Aiguilles de Péclet-Polset (3528 et 3562m)

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

besoin d'aide aussi


1 bouquetin, puis 2, sur une petite crête à l'ouest. Le second va littéralement fondre dans la lumière du Soleil qui se lève. Je poursuis en bordure du grand Glacier de Gébroulaz, qui donne sur les Aiguilles de Péclet-Polset (3528 et 3562m). Les névés persistants se passent très facilement. Le Col du Soufre est en vue, surplombé par un petit nuage qui se pare tout d'un coup de magnifiques irisations (photo pas à la hauteur de l'événement). Les couleurs rouge et orange rivalisent pour imposer le décor. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

ombres sur la crête

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

irisations

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

couleurs au Col du Soufre


Au Col (2817m), on est face à la Pointe de l’Échelle (3422m). Je monte un peu sur la petite pointe sans nom (2921m) qui domine le col, il faut mettre les mains, et c'est facile de faire le malin à la montée, mais la descente est plus difficile avec ces roches qui s'effritent et ces appuis très mal stabilisés...  J'ai mis moins de 3h à faire tout ça au lieu des plus de 5h annoncées en bas, alors je me dis qu'un petit détour aux Lacs du Mont Coua s'impose. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

Aiguille du Fruit depuis la petite pointe sans nom au-dessus du Col du Soufre

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

Roc du Soufre


Hélas, la descente va s'avérer plus difficile pour le genou droit, une légère douleur pointe... pas question de forcer, je ne rajoute pas les quelques 250m- supplémentaires du retour des Lacs. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

Péclet-Polset et Glacier de Gébroulaz


Pas le temps d'être déçu, puisqu'en repassant devant la crête de tout à l'heure, qui surplombe une petite falaise de gypse (?), je retrouve 1 bouquetin, content de dominer la situation, et qui décide de se coucher. Mais quelques bruits de pierres... et en-dessous, 7-8 autres jeunes bouquetins m'ont donné une leçon d'escalade. Pour moi, la paroi était quasiment verticale, et ils tenaient debout (?) voire se déplaçaient en traversée (?). Impossible ! Il y en a un qui a passé plus de 20 minutes complètement bloqué... il ne pouvait plus avancer, pas se retourner, il ne faisait pas le malin. J'ai même cru qu'il allait tomber, mais il s'est heureusement rattrapé. Les autres se sont relayés pour venir le chercher. Il a finalement réussi à se dégager...

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

équilibristes ! celui du bas est coincé là depuis fort longtemps !


Plus bas, les grands mâles, eux, préféraient manger. Je passe sans les déranger. Des traces de chamois sur un névé... mais pas de chamois en vue. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

vieux mâle


Je finis tout de même par reprendre ma route :

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

retour au Refuge du Saut


Il ne me reste plus qu'à regagner le Vallon du fruit pour un pique-nique bien mérité, au bord des eaux transparentes sus-citées. En pérégrinant, je suis tombé sur un lac parfaitement transparent, lui aussi... Étonnant. 

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

retour au Vallon du Fruit

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

carpettes

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

lac sans nom, transparent

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

pique-nique


Je rentre alors, en dévalant aussi lentement que possible les 300m qui me séparent de Tuéda (je ne m'étais même pas rendu compte de ces 300m+ à l'aller... dur dur). 28km et 1800m+ pour aujourd'hui...

Col du Soufre depuis le Plan de Tuéda (Vanoise)

ancolie bicolore



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assouf 938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine