Magazine Cinéma

« Les monologues de l’escarpin »: Balmain (Guipure Florale Camel)

Par Jsbg @JSBGblog

« Les monologues de l’escarpin »: Balmain (Guipure Florale Camel)

Tu peux t’assoir et respirer. Jamais aucune bottine ne t’aura proposé un voyage express à Cuba, une visite éclair en plein boom 90′s, un cannage rotin tout en volute moutarde et sable sub-saharien. Je te fais bouger, twister, te désarçonne mais sois-en sûre, rock je suis et rock je resterai! Sous mes airs rassurants et connus de chaise en raphia, je t’offre bien plus qu’une assise, une manière de t’affirmer, une façon de te démarquer, un clin d’oeil tout en trou-trou et tressage. Mon talon ainsi que ma colonne vertébrale argent sauront te persuader que j’ai bel et bien été créée pour régner sur tes nuits enivrées. Je ne demande qu’à virevolter, qu’à m’amuser. Je suis prête à tout, et surtout prête à te suivre… au bout de la nuit. Maintenant lève-toi, inspire et en-avant!

Aude Girod


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 205834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte