Magazine

Ma semaine télé du 15 au 21 juillet

Publié le 22 juillet 2013 par Corboland78

« J’entrai, et personne ne se retourna pour voir qui venait de franchir la porte. La plupart des clients étaient assis au bar, un œil sur leur bière, l’autre, morne, sur la télévision qui diffusait un match de catch. » Jim Tenuto  La Rivière de sang


Tour de France, robert redford
Lundi sur ARTE pour le film de Luis Buñuel (1972) Le charme discret de la bourgeoisie. Ca m’a rappelé ma jeunesse et mes années cinéphiles. Une critique de la bourgeoisie qui mêle l’humour pour les bons moments et le rêve pour les moins bons de ce film délicieusement démodé dans la forme. Avec Fernando Rey, Stéphane Audran et d’autres tout aussi célèbres parmi lesquels je n’oublierai pas Paul Frankeur dont on ne parle jamais assez.

Mercredi sur France2 par gourmandise je m’offre une rediffusion de Sherlock, la série où un Sherlock Holmes moderne évolue dans le Londres d’aujourd’hui. Toujours aussi perspicace et désagréable au grand désarroi de son compère Watson. Une excellente série que je revois avec le même plaisir intact que la première fois.

Jeudi après-midi sur France2 pour le Tour de France et l’arrivée à l’Alpe-d’Huez. Une étape monstrueuse couronnée par une victoire française à l’issue d’un final d’anthologie. C’est pour ce genre de spectacle que chaque année nous sommes des millions à revenir voir les cyclistes en baver sur leur vélo. Le soir sur France3 un film de Tony Scott (2001) Spy games. Pour le plaisir de revoir Robert Redford et pourquoi pas Brad Pitt, dans ce très bon film d’espionnage.   

Vendredi et samedi Tour de France encore et toujours. Samedi, l’étape d’Annecy avec le col de Semnoz est magnifique, dans la chaleur et sur une pente bien raide, les trois premiers du classement mano a mano dans les derniers kilomètres, un vrai régal !

Dimanche soir, je zappe mollement entre France2 et France3. Sur l’une la dernière étape du Tour de France à Paris ; en général je fais toujours l’impasse sur ce final, mais comme il se déroule exceptionnellement le soir, les images deviennent inédites. Quant à l’autre chaîne, l’épisode de Commissaire Brunetti était une rediffusion… mais ce n’était pas une raison pour délaisser les gondoles à Venise.

Le Tour de France achevé, mes séances devant le poste vont se trouver amputées et mes statistiques vont certainement chuter durant les prochains jours. Ce n’est pas bien grave, la télé commençait à me donner chaud et je n’ai pas besoin de cela en ce moment.

« J’entrai, et personne ne se retourna pour voir qui venait de franchir la porte. La plupart des clients étaient assis au bar, un œil sur leur bière, l’autre, morne, sur la télévision qui diffusait un match de catch. » Jim Tenuto  La Rivière de sang


Tour de France, robert redford
Lundi sur ARTE pour le film de Luis Buñuel (1972) Le charme discret de la bourgeoisie. Ca m’a rappelé ma jeunesse et mes années cinéphiles. Une critique de la bourgeoisie qui mêle l’humour pour les bons moments et le rêve pour les moins bons de ce film délicieusement démodé dans la forme. Avec Fernando Rey, Stéphane Audran et d’autres tout aussi célèbres parmi lesquels je n’oublierai pas Paul Frankeur dont on ne parle jamais assez.

Mercredi sur France2 par gourmandise je m’offre une rediffusion de Sherlock, la série où un Sherlock Holmes moderne évolue dans le Londres d’aujourd’hui. Toujours aussi perspicace et désagréable au grand désarroi de son compère Watson. Une excellente série que je revois avec le même plaisir intact que la première fois.

Jeudi après-midi sur France2 pour le Tour de France et l’arrivée à l’Alpe-d’Huez. Une étape monstrueuse couronnée par une victoire française à l’issue d’un final d’anthologie. C’est pour ce genre de spectacle que chaque année nous sommes des millions à revenir voir les cyclistes en baver sur leur vélo. Le soir sur France3 un film de Tony Scott (2001) Spy games. Pour le plaisir de revoir Robert Redford et pourquoi pas Brad Pitt, dans ce très bon film d’espionnage.   

Vendredi et samedi Tour de France encore et toujours. Samedi, l’étape d’Annecy avec le col de Semnoz est magnifique, dans la chaleur et sur une pente bien raide, les trois premiers du classement mano a mano dans les derniers kilomètres, un vrai régal !

Dimanche soir, je zappe mollement entre France2 et France3. Sur l’une la dernière étape du Tour de France à Paris ; en général je fais toujours l’impasse sur ce final, mais comme il se déroule exceptionnellement le soir, les images deviennent inédites. Quant à l’autre chaîne, l’épisode de Commissaire Brunetti était une rediffusion… mais ce n’était pas une raison pour délaisser les gondoles à Venise.

Le Tour de France achevé, mes séances devant le poste vont se trouver amputées et mes statistiques vont certainement chuter durant les prochains jours. Ce n’est pas bien grave, la télé commençait à me donner chaud et je n’ai pas besoin de cela en ce moment.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte