Magazine Conso

Un Mickelson à l’accent British

Publié le 22 juillet 2013 par Etvsport @etvsport

Avec une arrivée nocturne de toute beauté, le centième Tour de France nous a offert un final magnifique. Du coup, les autres évènements sportifs du weekend sont passés quelque peu inaperçus. Ainsi, s’est déroulée, dans un relatif anonymat, la troisième levée du Grand Chelem de golf: Le British Open. Et au petit jeu des comparaisons entre cyclisme et golf, on peut légitimement dire que c’est le « Poulidor » de la petite balle blanche qui s’est imposé sur le parcours de Muirfield en Ecosse en la personne de l’américain Phil Mickelson. En effet, comme « Poupou » qui a terminé 3 fois deuxième du Tour de France et 8 fois sur le podium sans jamais porter le maillot jaune, Mickelson a terminé 7 fois deuxième d’un Grand Chelem (Us Open 6 fois et Open Britannique 1 fois) et n’a jamais fait mieux qu’une deuxième place au classement mondial. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération, « Lefty » est tombé sur un cannibale des greens, Tiger Woods, et a plus récemment vu éclore le jeune Nord-Irlandais Rory Mcllroy. Difficile dans ces conditions de se faire une place au soleil dans les plus grands tournois de golf du monde. Néanmoins, à la différence de Poulidor, le gaucher américain sait gagner. Et cela s’est vérifié au terme d’un quatrième tour où il a écoeuré un à un ses adversaires. Avec quatre birdies sur les six derniers trous, il s’est envolé en tête du leaderboard en démontrant une solidité mentale à toute épreuve. Même son meilleur ennemi Woods, à la recherche de son quinzième tournoi du Grand Chelem, et deuxième au terme du troisième tour, n’a pas pu lutter. Pour Mickelson, c’est une sacrée revanche après sa désillusion d’il y a un mois à l’Us Open où il avait terminé…deuxième!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 62767 partages Voir son profil
Voir son blog