Magazine Amérique du nord

États-Unis, travail et visa

Par Sylvainkalache

Visa-passport-blog-picLes États-Unis. Le rêve américain. Ce mythe qui a stimulé tant d'âmes. Encore aujourd'hui beaucoup veulent venir ici pour "tenter leur chance", "réussir".

À San Francisco et plus globalement dans la Silicon Valey, ce mythe est toujours réalité. Des entrepreneurs du monde entier viennent ici pour tenter l'aventure.

J'ai beaucoup de demandes concernant la situation des visas, je me suis donc décidé à faire un article. Gardez en tête que les informations que je vais donner ne seront pas exactes, mais de toute façon  l'immigration n'est pas une science, même les avocats se contredisent entre eux.

Assez parlé, rentrons dans le vif du sujet. Quelles sont vos possibilités en terme de visa pour travailler ici?

H-1B

Probablement le visa le plus connu. C'est un visa de travail temporaire pour les personnes ayant des qualifications spéciales et recherchées. La durée initiale du visa délivré est de trois ans, extensible jusqu'à six ans.

Le 1er Avril de chaque année marque l'ouverture de l'acceptation des dossiers. Le nombre de visa est actuellement limité à 65 000, en 2013, ce quota a été rempli en quelques jours. En effet le 5 Avril, 124000 demandes avaient été soumises. De ce fait l'immigration a dû procéder à une "loterie" pour arriver au nombre 65 000 (cas semi-exceptionnel).

Si le visa est accordé, le demandeur peut commencer à travailler au 1er octobre. Ce visa est donc long à obtenir, a un coût de $5 000 à $10 000 pour l'entreprise, il est donc important pour elle d'être sûr que l'employé en vaut la chandelle.

Ce visa est relativement facile à obtenir si vous avez un Master, plus compliqué à avoir si vous avez une License et probablement impossible à avoir sans aucun diplôme.

Du fait d'une demande énorme et du besoin des entreprises américaines de travailleurs qualifiés, une loi est en train d'être votée qui doublerait le nombre de H-1B et pourrait même le multiplié par trois. Stay tuned!

J-1

Certainement le visa le plus facile à obtenir. C'est un visa "d'échange culturelle" qui permet le plus souvent aux jeunes diplômés de venir aux US pour effectuer un stage, être au pair ou encore professeur de langue.

Celui-ci ne coûte que quelques centaines d'euros à débourser par l'appliquant, la société ne paye rien. La durée du visa varie de quelques mois à un an maximum. C'est une très bonne passerelle vers le H-1B.

Ce visa est souvent sponsorisé par les petites boites. Les moyennes et grosses boites évitent ce visa car l'immigration n'aprécient pas qu'elles en fassent dans le sens où celui-ci est un "raccourci" par rapport aux autres visas.

Là encore, il est plus facile à obtenir si vous avec un Master.

Visa

F1-OPT/CPT

Visa étudiant qui, si votre université le permet, peut vous permettre d'obtenir un CPT puis un OPT. Cela est donc considéré comme un stage, vous êtes sponsorisé par votre université et la compagnie. Cela ne coûte rien à vous ni à la compagnie mais toutes les universités ne sont pas reconnues ou n'ont pas les ressources pour fournirent ces extensions de visa.

C'est à mon avis le meilleur visa pour obtenir le visa de travail H-1B.

O

Visa réservé aux personnes ayant des capacités exceptionnelles. Cela va de l'art, au sport, jusqu'à l'ingénierie. La durée initiale est de trois ans et peut être renouvelé tous les ans pour un an sans limite.

Ce visa requière souvent beaucoup de préparation: il faut justifier que vous êtes exceptionnel. Les personnes que je connais et qui ont fait ce visa sont souvent douées mais n'ont pas de diplôme ou bien ne veulent pas attendre le H1-B.

Le visa O coûte environ $5 000 et peut être sponsorisé par une société ou par l'individu.

E2

Monter votre boite aux États-Unis. D'après un avocat avec qui je me suis entretenu à ce propos, cela demande du travail mais est loin d'être impossible. Il faut un business plan solide et à un investissement minimum de $50 000. $100 000 pour être plus confortable. (A priori un emprunté ça aux US n'est pas si compliqué)

La seule condition pour conserver ce visa est d'employé quelques personnes aux bout de 2 ans.

IStock_000018164382Medium

E2-dependent 

Cela est une extension du visa E, pour les salariés qui seraient esentiels à la société. Vous êtes donc totalement dépendant de l'individu qui possède le visa E. La durée initiale de ce visa est de deux ans, qu'il est possible de renouveler de façon illimité.

Green Card

La dernière possibilité est de "gagner" la Green Card. Pour cela il faut envoyer son application à partir du mois d'Octobre à cette adresse. Ici encore plus vous avez un diplôme élevé meilleur sont vos chances.

Cette loterie qui existait pour diversifier la population américaine est éventuellement amenée à disparaitre au profit de visas basés sur une réelle sélection.

To conclude

Comme dit plus haut, ces informations sont à prendre avec des pincettes. Manifestement très incomplètes, mais elles vous permetent d'avoir un aperçu des possibilités.

Une dernière chose que je dis à chaque personne qui souhaite tenter l'aventure: si vous le voulez vraiment vous y arriverez, mais il faut savoir être patient et bien préparer sa stratégie. Aussi n'hésitez pas à consulter un avocat qualifié, les meilleurs ont toujours plus d'un tour dans leur sac.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainkalache 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte