Magazine Société

derniers jours à festiland (2)

Publié le 22 juillet 2013 par Hoplite

Notre lecteur Mr Lacoste rejoint la pensée que Michel Chevalet a émise sur I-Tele après en avoir parlé avec des spécialistes: "Comme beaucoup de Français et pratiquement 100% des cheminots, il faut s'interoger sur cette fameuse pièce, l'eclisse, qui s'est retrouvée sur l'aiguille de l'aiguillage... ça colle pas.

1) cette pièce fait 11 kg pour le modèle à 4 boulons et 13 pour celui à 6 boulons, impossible de s'envoler sur le passage du train ou de se deplacer sous l'effet du souffle,

2) cette piece est fixée par des boulons avec des rondelles grower pour empêcher le desserage, même avec les vibrations elle ne se devissent pas,

3) même avec 1, voire 2, meme 3 boulons en moins, elle ne se détachera pas,

4) alors: il faut que les 4 boulons se détachent, que la pièce de 11 kg se déplace et s'envole sous l'effet de souffle des passage de train et viennent malhencontreusement se loger sur l'aiguille sur une surface de quelques centimètres et qu'au passage du train que la motrice et les wagoins de tête ne déraillent pas mais seulement les wagons de queue.

Desolé mais ca colle pas et je trouve douteuses les déclarations qui nous donnent en pâture cette explication tordue (c'est une pièce métallique, circulez il y a rien a voir) il faut creuser pour savoir comment cette pièce est arrivée à cet endroit, entre autres hypothese il y a la malveillance a un probleme mecanique de l'aiguillage(vetusté ?,manque d'entretien?) Il faut aussi nous expliquer comment quelques minutes apres l'accident, les voyageurs blessés et choqués et morts se faisaient détrousser par des racailles qui visiblement "attendaient"... Comment ont t'ils pu être là en nombre alors que cette gare n'est pas dans une cité? J'ai le sentiment que cette hypothèse est un sujet tabou dont il ne faut surtout pas parler... Mais elle fait partie du champ des possibles (...) souhaitons que ce déraillement ne soit que la conséquence de phénomènes liés à un problème mécanique non-humain...

L'episode de Bretigny avec l'accident du train (de plus en plus suspect) vous a montré que Hollande nous a pris pour des crétins une fois de plus. Comme l'a remarqué Brigitte, l'une de nos lectrices, "s'il ne s'est rien passé à Bretigny que Valls nous explique pourquoi il a envoyé 30 cars de CRS? Autant de cars pour un accident de train? Pas logique 3 ou 4 auraient suffi en temps normal"... Notez les faux-cul de Paris-Match: pas un article sur le sujet des mourants dépouillés alors qu'un rappport interne circule. A croire que Hollande veut un véritable raz-de-marée pour le FN en 2014.

Notez que pour Brétigny, le parquet d'Evry est directement accusé d'amateurisme dans le Figaro ici, merci à Mayla. Sabotage de l'enquête serait plus juste... Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

PS4: De Mr Mallet: "Dans cette affaire, quelques points n'ont pas été soulevés. Quelle est la probabilité que 4 écrous quittent simultanément leurs 4 boulons, sans qu'une équipe de surveillance ne s'en aperçoive? Quelle distance séparait l'endroit où les éclisses ont été retrouvées de leur lieu d'origine? Les boulons et écrous ont-ils été retrouvés? Quel lien entre l'accident de ce train Paris-Limoges et le déraillement le même jour d'une locomotive près de Limoges, sur une voie servant au transport de matériel nucléaire? On a exclu (comme d'hab) la thèse du sabotage. Par contre, on a lancé en pâture aux médias l'affaire d'un Norvégien soi-disant hyper-dangereux (tiens, en Corrèze !), tout comme Mme LAGARDE avait lancé une affaire analogue (des jeunes marginaux), affaire qui s'est ensuite dégonflée. Manifestement, il y a des choses à cacher, et cela intervient juste après le "limogeage" (tiens, ah ah !) de Batho. Je n'en conclus rien... " Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

« Le récit fait par Nathalie Michel, déléguée du syndicat de police Alliance, sur Europe 1, est particulièrement glaçant : « A 17h30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres. »
« Mais samedi matin, Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, et plusieurs autre voix officielles réfutent une partie de ces informations. »
« Le ministre fait état d’ »actes isolés », d’ »une personne interpellée », et d’ »une tentative de vol de portable » au préjudice d’un secouriste. Mais des « véritables actes [de pillage] commis en bande, non », affirme Frédéric Cuvillier.
Il explique n’avoir pas connaissance « de victimes dépouillées ». Il confirme cependant que des pompiers « par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude. »Sannat

**************************************************************************

marrant, je m'étais fait un peu la même réflexion: un accident qui parait de + en + improbable, des hordes de barbares déjà à pied d'oeuvre comme s'ils attendaient que ça arrive mais énervés (parce que frustrés? zyva! il était à nous ce train!), des dizaines de cars de CRS comme si les autorités avaient su dés le départ que ça n'était pas un accident, des ministres tous plus pitoyables les uns que les autres niant l'évidence et suintant la trouille...un climat de chaos et de trouille, je trouve.

autre exemple:

"La crise amplifie les inégalités, et cela fonctionne même pour la justice. Depuis Grigny, clairement il en existe une pour les racailles et une autre pour le commun des Français. A Trappes, le mari qui avait essayé d'étrangler un policier (rien que ça!!!) est ressorti... libre du commissariat. Dingue! N'importe qui d'autre, pour le même fait, se serait retrouvé en prison. Un internaute a commenté: "il a des super-pouvoirs le mec pour s'en tirer à si bon compte?". A croire que oui. Ou bien alors les magistrats sont en train de devenir fous. Une autre preuve? L'agression d'une patrouille de police voici quelque jours à Rennes dans une autre zone "sensible" (traduisez "de non-droit") de Blosne... "Des policiers doivent contrôler un individu ... Très vite, le ton monte entre les policiers et une trentaine de personnes qui s'oppose au contrôle ... "Un homme incitait à haute voix les autres à nous égorger ainsi que nos proches", relatent des policiers. La situation se tend. D'autres personnes repèrent une voiture de police banalisée et lui crèvent les quatre pneus et vandalisent la carrosserie. Un véhicule qui sera évacué par une dépanneuse sous la protection des policiers". Bref, les incidents au cours desquels ces individus ont menacé les policiers des pires sévices ont été condamnés à des peines... avec sursis, à l'exception d'un d'eux qui a pris du ferme. Lire ici le papier complet dans Ouest-France ici, merci aux lecteurs, et ici la suite au tribunal toujours dans Ouest France. Vous avez aussi l'approche du FT ici." Jovanovic

par contre il est urgent de mettre en cabane de simples veilleurs...forts avec les faibles mais faibles avec les forts (disons bruyants).

"L'homme fort frappe seulement quand c'est absolument nécessaire, et alors rien ne l'arrête. Trajan était fort, pas violent. Caligula était violent, pas fort." V. Pareto

donc, apprenez le vivre-ensemble (via Boréas):


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine