Magazine

Marion Cotillard, Christiane Taubira, Roselyne Bachelot et Inna Shevchenko réunies dans le nouveau timbre Marianne

Publié le 22 juillet 2013 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE feeds/ C’est le jour de la fête nationale que les Français ont découvert leur nouvelle Marianne, ce symbole républicain qui trône sur les timbres depuis près de 70 ans. Le dimanche 14 juillet, le président de la République a dévoilé le nouveau timbre Marianne, à l’Élysée.

François Hollande avait souhaité, lors de la campagne présidentielle, faire de la jeunesse une priorité de son quinquennat. Cette priorité s’exprime aujourd'hui jusque dans les timbres. Car le nouveau visage de Marianne a été sélectionné à l’issue d’un concours d’artistes sur le thème "Marianne de la jeunesse". 1000 lycéens de métropole et d’outre-mer ont ensuite voté pour leur création préférée.

Inédite dans l’histoire du timbre et baptisée "premier vote pour la République", cette consultation de la jeunesse française avait été annoncée par le président de la République en décembre dernier. "Soutenir la jeunesse, c’est d’abord lui transmettre des connaissances, des repères et des valeurs. C’est la mission de l’école, qui retrouvera tous les moyens d’être ce qu’elle est: le socle de la Nation", expliquait alors François Hollande. Une délégation de jeunes ayant participé à cette votation a été invitée par le président de la République au défilé du 14 juillet puis à la cérémonie officielle de dévoilement du timbre.

Cette consultation lycéenne a également été l’occasion d’organiser au sein des classes un débat sur les valeurs la République et de la jeunesse ainsi que sur la création artistique et l’univers du timbre. Dans cette perspective, un kit alliant supports papier et tablette numérique a été offert aux lycéens participants.

Les heureux gagnants de cette votation lycéenne sont les dessinateurs et photographes Olivier Ciappa et David Kawena. Mais si leur timbre Marianne a recueilli la préférence des jeunes français, il ne fait pas l’unanimité. Car les traits de cette nouvelle Marianne sont empruntés, entre autres, à Inna Shevchenko, une des premières Femen.

Pour les opposants au mariage pour tous notamment, c’est un scandale. Pour Olivier Ciappa en revanche, cette référence est venue naturellement. "Pour moi, Marianne, qui est représentée seins nus, en 1789, aurait certainement été une Femen car elle se battait pour les valeurs de la République, la liberté, l'égalité, la fraternité", explique l’artiste. Mais il ajoute que d’autres femmes l’ont inspiré pour ce timbre: Marion Cotillard, qui "représente le talent de la France à l'étranger" ainsi que Roselyne Bachelot et Christiane Taubira qui "se sont mobilisées en faveur du mariage homosexuel".

En bas du timbre Marianne "Lettre prioritaire", sont dessinés deux enfants, un garçon et une fille, jouant au ballon. Les deux artistes expliquent que ce choix vient de la volonté d’exprimer l’égalité homme-femme dès l’enfance. "Le physique de ces enfants est universel, ils peuvent être de n’importe quelle origine. Un message symbolique d’égalité, de parité et de mélanges qui sont pour nous des valeurs essentielles de la France aujourd’hui", ajoutent Olivier Ciappa et David Kawena.

Jeunesse, égalité des sexes et des origines, fraternité: ce nouveau timbre a tout d'un véritable symbole républicain. La décision des autorités marocaines de placer le journaliste et rédacteur en chef Ali Anouzla e... Podcast (197.35 Ko) Sur ce tombeau fut indiqué l’origine du défunt, son arbre de famille et son statu... Podcast (97.55 Ko)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107722 partages Voir son profil
Voir son blog