Magazine Santé

CANCER: Vers des essais cliniques pour 1 patient à la fois? – Columbia University

Publié le 22 juillet 2013 par Santelog @santelog

CANCER: Vers des essais cliniques pour 1 patient à la fois? – Columbia UniversityDe l’essai clinique au traitement personnalisé sur mesure pour chaque patient, c’est le concept adopté, dans cette étude avant-gardiste de l’Université de Columbia qui analysent, grâce à une nouvelle technique de « rétro-ingénierie », l’information génomique de la tumeur d’un patient, afin d’identifier l’interaction des nombreuses mutations génétiques qui définissent une machinerie cellulaire propre à chaque cas. L’étape suivante consiste à identifier les médicaments disponibles qui peuvent la cibler. C’est une étape de plus vers la personnalisation du diagnostic et du traitement.

Plutôt que de se concentrer sur les gènes mutés, dont seul un petit nombre peut guider des stratégies thérapeutiques efficaces, la méthode analyse la logique de la cellule tumorale pour identifier les gènes essentiels à la survie et la propagation de la tumeur, et qui, si possible, ne sont pas critiques pour les cellules saines. Des médicaments qui inhibent ces gènes sont ensuite testés sur un modèle murin de la tumeur du patient et, en cas de succès, désignés comme agents

CANCER: Vers des essais cliniques pour 1 patient à la fois? – Columbia University
thérapeutiques possibles pour le patient.

Un processus qui prend de 6 à 9 mois : Certes, le processus, de l’essai au traitement est plus long, mais il permet d’adapter au mieux la thérapie au cancer du patient, explique l’auteur principal, le Pr Andrea Califano du Columbia University Medical Center, qui constate une «  énorme hétérogénéité à la fois entre patients et au sein de chaque patient  ». Imaginer des patients différents avec le même sous-type de cellules tumorales, serait une énorme simplification et pourtant, c’est la façon dont les études cliniques sont actuellement menées. Pour résoudre ce problème, les chercheurs tentent ici de comprendre comment les tumeurs sont réglementées pour un patient à la fois, c’est-à-dire les gènes clés dont l’activité est nécessaire pour maintenir la tumeur chez ce patient.

L’objectif, traiter une tumeur spécifique chez un patient spécifique : L’idée est de prendre en compte non seulement les altérations génétiques responsables de la cancérogenèse, mais aussi les interactions moléculaires propres à l’individu à « N-of-1  ». Ainsi, le Dr. Califano et ses collègues sont en train de tester cette approche individualisée de cancer chez quelques patients atteints de tumeurs gastriques et neuroendocrines. Un nouveau protocole d’essai clinique sera ensuite mis en œuvre sur environ 30-40 patients atteints de cancers du pancréas, de l’estomac, et d’autres tumeurs qui n’ont pas répondu aux traitements standards.

L’approche «  N-of-1  » bouleverse le modèle traditionnel des essais cliniques, dans lequel un composé est testé chez un groupe de patients atteints d’une affection similaire. Si un pourcentage élevé de patients répond positivement, les chercheurs peuvent prédire qu’un taux d’efficacité similaire sera reproduit chez un plus grand nombre de patients ensuite. L’approche N-of-1 va aboutir, elle, à «  une boîte à médicaments  » à utiliser individuellement ou en combinaison.

Un exemple : Les chercheurs montrent, chez un patient, que l’activité combinée de 2 gènes, CEBPB et STAT3, est nécessaire pour assurer le développement d’un glioblastome agressif, mais n’a pas d’impact sur les cellules normales, puis, à partir de là ont identifié des gènes régulateurs maîtres, avec des propriétés similaires, mais dans de nombreux autres types de tumeurs (Voir schéma ci-contre).

Une approche pluridisciplinaire : L’ensemble du processus nécessite une grande équipe d’experts, oncologues, pathologistes moléculaires, généticiens, biologistes, pharmacologues et cliniciens qui vont devoir collaborer pour parvenir à résoudre de véritables «  casse-têtes moléculaires  ».

Source: Columbia University Medical Center Clinical Trials for Cancer, One Patient at a Time(Schéma@ Andrea Califano, Ph.D./Columbia University Medical Center)

CANCER: Vers des essais cliniques pour 1 patient à la fois? – Columbia University
Lire, sur les Traitements personnalisés


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 69803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine