Magazine Culture

Les Grands Trous Artificiels du Monde

Publié le 22 juillet 2013 par One360

Pour extraire le minerai d’un gisement, les ingénieurs ont creusés des trous artificiels gigantesques qui s’enfoncent très profondément sous terre. Ils peuvent atteindre des centaines de mètres de profondeur.

♦ La mine de cuivre de Palabora – Afrique du Sud
Située à 360 kilomètres au Nord-Est de Pretoria, en Afrique du Sud, la mine de cuivre de Palabora est la plus grande mine à ciel ouvert du monde et la plus grande excavation de la planète creusée par l’Homme avec 2.000 mètres de diamètre et 762 mètres de profondeur.

Palabora mine 01

Palabora mine 01
Palabora mine 02

♦ Kimberley Big Hole – Afrique du Sud
Le Big Hole, Open Mine (« mine à ciel ouvert ») ou Kimberley Mine, est une ancienne mine de diamants à Kimberley, en Afrique du Sud. C’est l’une des plus grande excavation jamais creusée dans le monde avec une profondeur de 1097 mètres. La mine a rapporté plus de 3 tonnes de diamants avant d’être fermée en 1914.

♦ Bingham Canyon – États-Unis
La mine de Bingham Canyon est une mine de cuivre à ciel ouvert située au sud-ouest de la ville de Salt Lake City dans l’état de l’Utah aux États-Unis. C’est la mine à ciel ouvert la plus profonde du monde (1,21 km de profondeur). L’extraction du site a commencé en 1906.

Bingham Canyon 02

Illustrations © Tim Jarrett (1) / Utah Geological (2) / Mickael Lynch (3)

Bingham Canyon 01
Bingham Canyon 02
Bingham Canyon 03

♦ Mine de Diamant Mir – Syberie
Le gigantesque trou de la mine de diamants Mir, est une mine de diamant à ciel ouvert russe située à Mirny en république de Sakha, en Sibérie orientale. La partie à ciel ouvert de la mine, actuellement désaffectée, forme un immense trou de 525 mètres de profondeur et de 1 200 mètres de diamètre. Elle constitue la seconde plus grande excavation au monde. Dans le trou, l’aspiration de l’air est si puissante que plusieurs hélicoptères survolant la mine se sont crashés, le site désormais est une zone d’exclusion aérienne.

Mine Mirny 01

Illustrations © Alrosa Mining company

Mine Mirny 01
Mine Mirny 03
Mine Mirny 02

♦ Diavik Mine – Canada
La mine de diamants Diavik (Diavik Diamond Mine) est une mine de diamants des Territoires du Nord-Ouest, au Canada. La zone a été étudiée en 1992 et les travaux ont commencé en 2001. En 2010 la mine commence sa transition souterraine. La mine est maintenant entièrement exploitée en souterrain. Le site possède son propre aéroport avec une piste pour les gros porteurs. En 2009, la fameuse route de glace de 211 km reliant le port aux minesfut ouverte du 1er février au 25 mars.

Diavik Mine 01

Illustrations © Diavik Diamond Mine (1,2) / Trevor MacInnis (3)

Diavik Mine 01
Diavik Mine 02
Diavik Mine 03

♦ Glory Hole – Californie
Le Glory Hole (trou de la gloire) est utilisé quand le barrage de Monticello Dam est à la pleine capacité et que l’eau doit être écoulée dans le réservoir. C’est le déversoir de barrage le plus grand du monde, le trou est capable d’absorber 14.400 cubes d’eau par seconde.

Illustrations © Usbr (1) / Cow (2,3)

Glory Hole 01
Glory Hole 02
Glory Hole 03


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


One360 11604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte