Magazine Côté Femmes

Chef de gare

Publié le 23 juillet 2013 par Cecile Berthelon @walinette

C’est un billet un peu inhabituel aujourd’hui. Enfin, disons qu’il y a un look, celui que je portais mercredi dernier pour me rendre à Paris, mais dans un cadre à grande vitesse.

TGV1

Car si j’ai bien pris mon TGV habituel, ce n’est pas dans le wagon que j’ai voyagé, mais dans la cabine du conducteur !
Jusqu’ici mes compétences en matière de train devaient se résumer plus ou moins à “touche pas à ça p’tit con”. Réplique qui si vous êtes un poil assidu aux rediffusions de l’été ne devrait pas vous être inconnue.

TGV2

Moi qui pensais que le trajet était plus ou moins automatisé façon ligne 14 du métro, et bien queud’. J’ai eu la chance de pouvoir bien discuter le long du trajet, sans déconcentrer Jacky, la main sur la manette (il y a un bouton sur lequel on doit appuyer régulièrement pour être sûr qu’on ne déserte pas son poste) qui doit gérer les vitesses (avec un limitateur, certes), entre 260 et 300 km/h, 160 max sur les portions de ligne qui ne sont pas à grande vitesse.
En revanche, pour le freinage d’urgence et le chevreuil au milieu de la voie, il n’y a pas grand chose à faire, 3 km, qu’il faut, pour s’arrêter.

Outre la sensation de vitesse au démarrage, ce qui m’aurait le plus marqué finalement, ce sont les reliefs. Vous n’avez jamais remarqué, dans les wagons, comme il nous semble voyagez sur du plat ? Et bien la vision de face nous fait prendre conscience que si : ça grimpe et parfois sec.

Un grand merci à Anaïs et Jacques qui m’ont permis cette fantaisie et à Jacky pour l’accueil dans son antre. C’est un des grands bonheurs de ce blog, des rencontres et des opportunités, même en dehors du domaine de la fringue.

TGV3

 (avec l’adorable Anaïs, et notre conducteur, toujours l’oeil sur les rails)

TGV4

TGV5

Le conducteur n’a plus de casquette (je lui aurais piquée sinon…) :

- Robe Dress Gallery (qui est devenue ma favorite depuis), soldes placedestendances
– Baskets Isabel Marant (les Willow sont toujours en vente sur mon vide-dressing, ainsi que quelques nouveautés)
– sacs Trio Céline et cabas Vanessa Bruno
– gilet à pois Sonia Rykiel (2011)
– Sautoir Velvetine

Photos bonus qu’on voit un peu mieux la sape :

TGV6


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines