Magazine

Classement des meilleurs outils de veille sur le marché en 2013

Publié le 23 juillet 2013 par Blueboat @BlueBoat

L’agence digitale Goldbach Interactive a publié une étude comparative des principaux outils de veille sur le marché actuel. Pour une entreprise, choisir un outil de veille n’est pas toujours chose facile, entre les diverses fonctionnalités proposées et les technologies utilisées. Cette étude pourra vous aider à comparer plusieurs solutions, selon les critères les plus importants pour réaliser une veille efficace.

Classement des meilleurs outils de veille sur le marché en 2013

Goldbach Interactive s’est basé sur plus de 300 outils de veille présents sur le marché en 2013 pour réaliser son étude comparative. Plusieurs critères de sélections ont permis d’affiner cette liste d’outils afin qu’il n’en reste plus que 15 :

- le nombre de sources couvertes par l’outil (forums de discussion, blog, médias en ligne, réseaux sociaux)

- la profondeur de paramétrage et les fonctions proposées (possibilités de programmer des alertes mail par exemple, surveiller des sources à l’international, etc.)

- des tests réalisés via des comptes d’essai et la présence de formation interactives.

Parmi les 15 outils restants, 5 sont sortis du lot, tant par leurs fonctionnalités avancées performantes que par l’étendue des sources couvertes.

Classement des meilleurs outils de veille sur le marché en 2013
L’outil de veille utilisé par Blueboat, Radarly, se hisse parmi les outils du top 5. Décris comme le « petit nouveau » sur ce marché des outils de monitoring, Radarly a retenu l’attention du jury de Goldbach Interactive notamment grâce à son interface utilisateur, ses options de filtre, sa rapidité ou encore ses fonctionnalités d’engagement avec les communautés surveillées.

D’une manière plus générale, trois tendances semblent se dessiner sur le marché des outils de veille actuellement :

- la personnalisation des données (chaque entreprise peut créer ses propres graphiques et tableaux de bord grâce aux outils de veille)

- les reportings (envois de rapports de veille automatisés, programmations d’alertes e-mail)

- la couverture des sources toujours plus large (les plateformes de partage de photos telles que Pinterest ou Instagram sont désormais intégrées dans les outils, tout comme des sources spécifiques selon les souhaits de chaque client).

Sur ce marché des outils de veille en pleine expansion (+59% en 2013), on constate deux types d’acteurs : les fournisseurs de logiciels déjà bien connus qui étendent leur champ d’actions et élargissent les fonctionnalités de leurs outils et les nouveaux venus qui développent leur propres technologies et mettent en place des fonctionnalités bien spécifiques.

Pour conclure, choisir son outil de veille doit faire l’objet d’une analyse en interne de ses propres besoins en veille. L’objectif est de déterminer quels sont les critères les plus importants qu’un outil de veille devra remplir : doit-on davantage mettre l’accent sur le volume de sources à couvrir, sur l’interaction proposée avec la communauté surveillée, sur les statistiques générées ou plutôt sur des options telles que l’automatisation des rapports ou l’envoi d’alertes ? Ensuite, rien ne vaut un test « grandeur nature » des outils de votre short list, sur un sujet connu dont vous pourrez facilement analyser les retombées et ainsi juger les performances de l’outil plus simplement.

Classement des meilleurs outils de veille sur le marché en 2013


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blueboat 7639 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte