Magazine Santé

L'ÉPILEPSIE associée à un risque de décès démultiplié – The Lancet

Publié le 23 juillet 2013 par Santelog @santelog

L'ÉPILEPSIE associée à un risque de décès démultiplié  – The LancetAvec un risque suggéré de décès prématuré multiplié par 11 chez les patients épileptiques, en particulier de décès d’origine neurologique, cette étude de l’Université d’Oxford et du Karolinska Institutet (Stockholm), appelle les professionnels à prendre en compte la comorbidité psychiatrique et ce risque de mortalité prématurée dans la gestion de l’épilepsie. Ces conclusions, publiées dans le Lancet, qui suggèrent que la maladie sous-jacente causant l’épilepsie pourrait expliquer l’augmentation du risque, incitent et insistent sur la nécessité d’une surveillance renforcée et régulière de ces patients.

  

L’épilepsie représente 0,7% de la charge de morbidité dans le monde et est associée à une mortalité prématurée importante : Près de la moitié des décès liés à l’épilepsie intervient chez des personnes âgées de moins de 55 ans. Environ 16% de tous les décès liés à l’épilepsie sont causés par des accidents (véhicule ou autre) et 5% liés au suicide. L’épilepsie a de nombreuses causes, maisest fréquemment le résultat de dommages au cerveau. Il existe trois types d’épilepsie, l’épilepsie symptomatique (anormalités de structure ou dommages au cerveau), cryptogénique (avec retard de développement ou anomalies neurologiques) et idiopathique (aucune cause sous-jacente apparente).

Il s’agit d’une large étude de cohorte, de long terme, des dossiers de près de 69.995 personnes en Suède, atteintes d’épilepsie et suivies durant 9 ans. Ces participants ont été appariés selon l’âge et le sexe à 660.869 témoins sains.Les chercheurs ont cherché à estimer la prévalence du décès prématuré chez ces patients, à partir des registres des décès, et à identifier les facteurs associés à ces décès. Les facteurs de confusion possibles de décès prématuré ont été pris en compte. Au cours du suivi,

·   8,8% des personnes atteintes d’épilepsie sont décédées vs 0,7% des témoins,

·   les personnes atteintes d’épilepsie s’avèrent ainsi 11 fois plus susceptibles de décès prématuré toutes causes confondues que les non épileptiques (OR : 11,1 IC : 95% de 10.06 à 11.06).

·   Les causes les plus fréquentes de décès chez les personnes épileptiques sont,

-   le cancer (23% des décès),

-   les maladies du cerveau ou du système nerveux (21%),

-   les causes « externes » (accidents, suicides…) (16%).

·   Les personnes atteintes d’épilepsie ont 3 fois plus de risque de suicide et 5 fois plus de risque d’accident (hors véhicule) : chutes accidentelles, empoisonnement ou noyade.

·   Les causes les plus fréquentes de décès chez les témoins et frères et sœurs non épileptiques se classent différemment (causes externes (43%), cancer (23%), maladies cardiovasculaires (13%)).

·   41% des personnes atteintes d’épilepsie ont reçu un diagnostic de trouble de santé mentale, 18% avant le diagnostic d’épilepsie, 23% après le diagnostic vs 10% des témoins.

·   Le diagnostic de santé mentale semble avoir une grande influence sur le risque de l’épilepsie : Ainsi,

-   une personne épileptique, sans diagnostic de santé mentale a 2 fois plus de risque de décès de cause externe,

-   avec un diagnostic de santé mentale, 6 fois plus de risques de décès lié à une cause externe.

La seconde cause la plus fréquente de décès est d’origine neurologique. Les chercheurs suggèrent que la maladie sous-jacente causant l’épilepsie de la personne pourrait donc être liée à l’augmentation du risque.

Réduire la mortalité prématurée doit être une priorité dans la gestion de l’épilepsie, concluent les auteurs, en particulier par une meilleure surveillance et gestion des comorbidités psychiatriques. Car l’étude met en évidence la contribution des diagnostics de santé mentale à l’augmentation du risque de décès prématuré, en particulier quand il s’agit de décès à causes externes, comme les accidents ou le suicide.

Source: The Lancet doi:10.1016/S0140-6736(13)60899-5 online July 22 2013Premature mortality in epilepsy and the role of psychiatric comorbidity: a total population study

L'ÉPILEPSIE associée à un risque de décès démultiplié  – The Lancet
Accéder aux dernières actualités sur l’Epilepsie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine