Magazine Basketball

John Wall veut aller en Play-Off

Publié le 23 juillet 2013 par Insidebasket @insidebasket

John Wall s'affirme comme la star des feux Washington Bullets, aussi chacune de ses déclarations prend une dimension importante. Statut oblige... A Las Vegas, il a ainsi déclaré après une séance d'entrainement avec La Team USA :

Je me sens bien. L'année prochaine, je ne veux pas trop en parler mais je veux aller en Play-Off. Après quatre ans, je dois voir quelle expérience cela représente.

Choisi à sa sortie de Kentucky au premier rang de la Draft 2010, le joueur n'a jamais goûté aux joies de la post-season. Il a inscrit plus de 18 points en moyenne l'année dernière en 32 minutes de jeu. Et, même s'il perd encore trop de ballons, Wall en perd moins ( 3,2 contre 3,8 lors de son année rookie). Ses pourcentages de réussite aux shoots sont également en progrès ( 44% contre 40% toujours lors de son année rookie ). Le joueur est encore peu fragile, et ce malgré une blessure qui l' a obligé à jouer 49 matchs sur les 82 que compte une saison complète.

Les Plays-Offs, c'est par où ? On ne sait pas trop serait on tenté de lui répondre. Par contre, on sait qu' il va former pour s'y rendre, avec Bradley Beal, une jeune paire d'arrière redoutable. Sans compter qu' Otto Porter, bien que décevant à la Summer League d'Orlando va apporter de la consistance sur le poste d'aillier qu'occupe à présent Trevor Ariza. A la trêve, Eric Maynor a rejoint la franchise et sera un excellent remplaçant à Wall. DeJuan Blair n'a pas déménagé mais il est dans les cartons nous dit une source.  On le voit l'organisation des Wizzards tente de renforcer l'équipe afin d'atteindre les Play-Offs. Nene, Kevin Seraphin ou Emeka Okafor tenteront eux de rendre le secteur intérieur efficace.

En lisant entre les lignes, la déclaration de Wall, aussi simple qu'elle soit pose la problématique de la resignature du joueur. Wall a le talent pour signer un " contrat max. " mais il est clair qu'il hésitera si ses prochaines vacances débutent en avril. Que déclare t' il sur ce sujet ?

 Mon agent parle de ce business. L'organisation du club fait du bon boulot pour me garder ici ( à Washington) . Mais, mon boulot se limite juste pour l'instant à être meilleur sur le terrain, enchérit il.


Pour le moment, en effet, le joueur cotoye avec la sélection U.S.  Kyrie Irving, Damian Lillard, Mike Conley, Jrue Holiday et Ty Lawson. Plus tard, ce sera Chris Paul, Deron Williams ou Derrick Rose qui se rallieront à la meute. 

Je veux montrer que je progresse comme joueur et je tente de faire du mieux possible. J'ai la possibilité de jouer pour les Etats Unis !

2013_john_wall1.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines