Magazine Auto/moto

BMW i3 2014 : à partir de 44 950 $

Publié le 23 juillet 2013 par Critiqueauto
BMW i3 2014 : à partir de 44 950 $

Ce n’est plus une rumeur, BMW a bel et bien confirmé le lancement de sa nouvelle i3 sur le marché canadien. En revanche, elle ne sera pas donnée. À partir de 44 950 $, la citadine du constructeur bavarois figurera certainement parmi les voitures les plus chères de sa catégorie. Il faudra en faire des kilomètres pour qu’elle soit rentable, disons. Par contre, il y a un marché pour ce genre de voiture au Canada et plusieurs personnes seront prêtes à payer le prix qu’il faut pour bénéficier d’une i3. Il faut dire qu’en plus d’être économique et écologique, la citadine de BMW est aussi très luxueuse et stylée, des caractéristiques souvent négligées sur la plupart des voitures électriques.

La BMW i3 fera son entrée sur le marché canadien dès la première moitié de 2014, mais elle fera d’abord le tour du monde dans les différents Salons de l’auto tels que New York, Pékin, Londres et Francfort du 12 au 22 septembre 2013 notamment.

Un forfait tout inclus

Le prix de la BMW i3 2014 est corsé, certes, mais ce dernier comprend l’adhésion à un réseau de recharge local ainsi que l’installation d’une borne de recharge à la maison. De plus, BMW propose un soutien technique ainsi qu’un service d’Autopartage. Les 44 950 $ de l’i3 2014 sont donc justifié.

Une voiture « 100 % » électrique!

La BMW i3 2014 n’a en apparence rien d’une sportive, mais le constructeur bavarois l’a pourtant dotée d’un moteur électrique de 170 chevaux, ce qui lui permet d’atteindre une vitesse de pointe de 150 km/h en plus de boucler le 0-100 en 7.2 secondes. Néanmoins, ce qui nous intéresse davantage dans la catégorie des citadines électriques c’est l’autonomie. Dans le cas de l’i3, on peut parcourir entre 130 et 160 kilomètres avec une seule charge, ce qui peut être augmenté de 20 kilomètres grâce à un mode de conduite Éco-Pro.

Si les 180 kilomètres d’autonomie de la BMW i3 ne vous suffisent pas, bien sachez que le constructeur bavarois a aussi équipé sa citadine électrique d’un petit moteur à essence de deux cylindres. Les 34 chevaux de ce dernier sont à peine suffisants pour faire avancer l’i3, mais vous saurez les apprécier le moment venu. Grâce à son petit moteur à essence, la citadine du constructeur bavarois prolonge son autonomie de 120 kilomètres pour un total de 300 kilomètres, soit la distance moyenne entre les grandes villes canadiennes.

En termes de temps de recharge, la BMW i3 ne fracasse aucun record, 8 heures sur une prise de courant 120V. En revanche, sur une prise spécialement conçue pour la recharge d’automobile électrique, il lui faut moins de 30 minutes pour récupérer 80 % de sa charge.

i, la série de l’avenir

BMW mise beaucoup sur sa nouvelle i3 pour se tailler une place de choix dans le créneau des citadines électriques, une catégorie qui compte déjà plusieurs compétitrices de talent. Néanmoins, le constructeur bavarois compte aussi s’imposer dans la catégorie des grandes sportives électriques avec sa nouvelle i8 dont le lancement devrait se faire dans la deuxième moitié de 2014. Cette dernière sera équipée d’un moteur électrique de 354 chevaux. La Tesla Roadster est la seule voiture de cette catégorie actuellement en production. BMW a donc toutes ses chances.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines