Magazine

Volonté : 0 / Craquage : 72 – Le jour où, décidément, ça ne passe pas

Publié le 09 juillet 2013 par Crankyju @Ju_loury

Bonjour-bonjour,

Je suis comme ça moi, j’annonce en fanfare que je fais un régime, une bonne idée pour avoir des encouragements, pour se mettre un peu la pression et rester motivée. Ca m’aide toujours d’avoir des personnes derrière moi, qui me pousse au cul, ça marche bien avec moi. Sauf que voilà, là, encore une fois ce n’est pas passé.

Volonté : 0 / Craquage : 72 – Le jour où, décidément, ça ne passe pas

Je ne le pense pas, le "ta gueule". L’image me fait bien marrer surtout. D’ailleurs, je suis très franche et je ne vous cache pas que même si ça me fout la honte, s’il y a bien un truc où j’ai zéro volonté, c’est en ce qui concerne le miam miam.

Je sais plus si je vous avais dit que j’avais déjà consulté une diététicienne, il y a deux ans. Ses premières conclusions : j’ai les habitudes alimentaires d’une gamine. Elle m’a suivie pendant 3 mois et voyant qu’il n’y avait pas vraiment de progrès et toujours des craquages, elle avait fini par me dire que mon problème était psychologique et qu’il fallait que je consulte parce que pour l’instant, on perdait notre temps toutes les deux.

Forcément, je l’ai mal pris. J’ai pensé très fort "je t’emmerde sale conne". Maintenant je comprends un peu mieux c’est clair. Au final, en suivant le régime starter de la chrononutrition, je n’ai pas eu faim non. J’étais juste bien frustrée. Et quand je me suis permise le fameux repas joker, je me suis dit un truc du genre "merde, y’a pas un autre moyen de perdre du poids que de bouffer du quinoa ?". Donc là, je me suis mise à réfléchir et c’est là que j’ai arrêté.

Trop de viande. Pas de chocolat. Du fromage le matin. Pas de chocolat. Trop de poisson. Pas de chocolat. Quand je réfléchis trop, quand je me dis que je me prive, quand je me dis que je mange trop de quelque chose que je n’apprécie pas vraiment, je trouve cela trop stupide.

Où en suis-je maintenant ? Bien sûr j’aimerais toujours perdre un peu de poids. Même je suis stable à 85 kg, ce n’est pas vraiment un poids de forme pour mes 1m59. La chaleur du moment m’aide beaucoup, car dans ces conditions, je n’ai pas envie d’un méga plat de pâtes carbonara. Donc les crudités et fruits, ça y va sans problème. Rien que d’y penser, j’adore ça.

Ce qu’il faut que je travaille : Il faut vraiment vraiment vraiment que je diversifie mon alimentation. Il faut que je mange plus de légumineuses genre pois chiches, haricots blancs, fèves. Cela serait pas mal que je mange aussi de la viande et poisson mais je ne pourrais jamais en manger autant que ce que préconise la chrononutrition. Je n’aime pas assez cela.

J’ai réfléchi aussi à prendre un coach. J’ai fait quelques recherches mais ça me saoule tellement de devoir payer pour cela.

Donc voilà, j’en suis là. Je n’en suis pas fière. Mais au moins je suis consciente du travail que j’ai à faire.

Sioux mes choux <3



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Crankyju 1756 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte