Magazine Politique

Esprit Valléen … ou Esprit de Clan?

Publié le 24 juillet 2013 par Lgdeluz

Pendant une courte période, après les crues, nous avons été nombreux à espérer que l'Esprit Valléen allait enfin s'imposer et permettre de reconstruire un Pays Toy plus uni et plus fort. Un renouveau d'éthique et de générosité devait effacer toutes les divisions et nous permettre de dégager des grandes orientations valléennes.

Cet espoir s'est vite éteint quand la commune de Luz a trouvé opportun, moins d'un mois après la crue, de réclamer un représentant supplémentaire à la Communauté de Communes du Pays Toy! (CCPT).

ccpt, luz
Tout le monde connait l'importance symbolique extrême que revêtent les premiers actes des institutions intercommunales après des évènements exceptionnels. Pour la CCPT un de ces premiers actes a été un vote sur la représentativité des communes. Pour des raisons de calendrier, l'Etat demandait à toutes les communautés de communes de confirmer leur représentativité avant le 31 aout. Alors, après les crues de juin, une des toutes premières délibérations de la CCPT aura donc été de valider la demande de la ville de Luz et lui accorder un délégué supplémentaire!

En ce qui concerne l'intercommunalité, je pense qu'il est urgent de remplacer le rapport de force par le vrai dialogue. L'argument mis en avant pour obtenir une délibération en faveur de ce changement demandé par Luz a été de dire que s'il n'y avait pas d'accord, la stricte lecture de la loi autorisait une allocation de délégués qui désavantagerait encore plus les autres communes. On a bien vite oublié que la loi autorisait aussi la commune de Luz à rester à 9 représentants! Est ce que ça marchait si mal ce dernières années avec 9 représentants? Est ce qu'il était urgent de faire voter un changement de représentation? En juillet 2013, est ce que la CCPT n'avait pas à traiter d'autres dossiers, plus importants ou plus urgents que la représentativité de la commune de Luz?

Cette demande d'augmentation de représentativité est intervenue à cause du changement de scrutin pour les élections municipales de 2014. En effet, après Mars 2014, les délégués à la CCPT de la commune de Luz ne seront pas tous issus de la majorité municipale! L'opposition aura un représentant à la CCPT. Alors, est ce qu'il s'agissait de protéger les intérêts de la ville de Luz ou bien ne s'agissait pas, tout simplement, de protéger les intérêts de la majorité municipale de Luz? Quelle que soit cette nouvelle majorité municipale en 2014, elle devra convaincre plutôt que d'imposer son hégémonie. Pour progresser l'intercommunalité ne peut pas se réduire à un rapport de force.

En ce début d'été nous étions nombreux à espérer un renouveau de l'Esprit Valléen. Malheureusement, il semblerait que nous nous retrouvions surtout face à un renouveau de l'Esprit de Clan.

Pour info, l'intercommunalité avait commencé avec 2 délégués par commune (dans l'esprit de la Commission Syndicale). L'institution a changé mode de représentation en 2011, et depuis deux ans, Luz a 9 délégués, Barèges et Esquièze en ont 4, Esterre en a 2 et les autres communes de la CCPT, Chèze, Saligos, Viscos, Grust, Sazos, Sassis, Vizos, Viella, Betpouey, Viey et Sers en ont chacune 1. A partir de 2014 la commune de Luz aura 10 délégués au conseil communautaire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lgdeluz 1358 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines