Magazine Beauté

Capil’hair, retour au naturel – Step #1

Publié le 26 juillet 2013 par Aurore Ubdp @AuroreUBDP

DSCF4140

Depuis l’âge de 15 ans, je fais des teintures éclaircissantes, des balayages, je fonce mes cheveux… Bref, je leur en fait réellement voir de toutes les couleurs car comme pour beaucoup de femmes, ce qui compte c’est le résultat, quels que soient les produits qui nous permettent d’y arriver. Sauf que voila, le résultat est bien là : des cheveux cassant, sans volume et clairement pas en forme. Et puis, c’est sans compter sur le budget coiffeur chez qui j’aurai pu prendre des actions aux passages !

J’ai fait couper et balayer mes cheveux à mon retour de NY début juin. Mes longueurs étaient devenues fines à cause de mes mauvais traitements et puis j’avais envie d’un effet retour de vacances. 1 mois après ? Rebelote… mes cheveux sont asséchés, moches. Depuis, j’ai donc une belle repousse de 2 cm, plutôt châtain foncé, mais je tiens le coup pour revenir au naturel. De toute beauté, je vous le dit !

Mais alors, comment vais-je procéder ? Après des semaines de prises de renseignements, voici les 3 premières étapes qui sont faciles et peuvent servir à celles qui se reconnaissent dans la démarche.

*******

Passage au naturel, pas à pas : Je parle du vrai naturel, soins y compris et pas uniquement capillaire. J’ai logiquement commencé par dégager tous mes produits qui contiennent du paraben (la gamme Timoté Bio, dont l’odeur est divine, me convient parfaitement et je constate déjà quelques améliorations). Les compositions ne sont pas encore à 100% propres, mais étant donné que la majorité de ma longueur de cheveux est teinte, je ne peux pas changer radicalement ma routine capillaire à ce stade.

Cure au lait/crème de coco pendant 1 mois et ensuite en masques : pour assurer la transition, je vais tout de même repasser par la case teinture (mais pas n’importe laquelle, je vous en reparle plus loin). D’abord, je commence une cure réparatrice et hydratante au lait/crème de coco (le plus dur, c’est de ne pas la boire, miam !). J’ai donc acheté 3 briques en épicerie (3.50 €/chacune) pour appliquer au pinceau, 2 fois par semaine, la dite-crème, que je laisse poser toute une nuit sous un foulard, avant le shampoing. Et ce, pendant tout le mois d’août. Le lait est plus indiqué mais je voulais m’habituer à magner le format crème d’abord. Il me tarde de voir si les promesses d’activation de pousse sont tenues (+ 0,5 mm… je vous tiens au courant début septembre). Pour le conserver, j’ai recyclé un joli pot de conserve en verre et laissé le pot dans ma salle de bain (le reste m’attend au frais).

Teinture bio Martine Mahé : LA révélation ! C’est une teinture propre, vraiment bio, qui entoure la fibre capillaire et tient donc un temps limité (le temps d’avoir une longueur de racines acceptable). Elle s’achète sur internet mais également en salon. J’ai donc pris un rdv début septembre au Salon Vert pour la première application, choisir la teinte adaptée en étant conseillée, et acheter le matériel pour le refaire chez moi (32€ la teinture, pour 3 applications). Pour la suite, il existe des moyens naturels pour éclaircir la fibre sans l’agresser chimiquement (citron, camomille…), je pourrai donc à loisir, faire un effet soleil façon ombré hair dans quelques temps (je vous donnerai les recettes, c’est promis).

*******

En attendant… je vous mentirai si je vous disais que l’effet repousse est élégant mais c’est le prix à payer, alors il faut être ingénieuse ! Pinces à chignons, élastiques, headband, tout est moyen de réaliser des coiffures folles !

Et vous, le retour au naturel, ça vous tente ? C’est déjà fait ? Impossible ?



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurore Ubdp 2863 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte