Magazine High tech

BlackBerry licencie encore, cette fois dans la R

Publié le 26 juillet 2013 par Brokenbird @JournalDuGeek

Malgré une plateforme logicielle plutôt bien accueillie, tout comme ses nouveaux smartphones, BlackBerry est loin d’être sorti de l’ornière. Le constructeur canadien a perdu la troisième place du marché au deuxième trimestre, laissant filer Nokia et Windows Phone.

eggplant-with-blackberries

Les difficultés sont donc loin d’être derrière BlackBerry. Le constructeur a ainsi licencié 250 personnes, et pas des postes subalternes : il s’agit pour la majorité de personnels oeuvrant au sein de la division recherche et développement. Et comme on sait, les innovations qui apportent la croissance proviennent de la R&D. Tous les employés concernés sont basés à Waterloo (Ontario), le QG du constructeur, dans une nouvelle installation dédiée aux tests des produits.

Ce changement a été décidé pour aider BlackBerry à lisser le développement de ses produits, indique un porte-parole de l’entreprise, pour « accroître l’efficacité [de BlackBerry] et préparer correctement la société pour saisir de nouvelles opportunités ». Ces licenciements suivent le départ récent de David Smith, le vice-président en charge de la tablette PlayBook – sur le point de mourir faute de mise à jour vers BlackBerry 10. L’an passé, l’entreprise avait déjà remercié 5.000 employés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine