Magazine Séries

Critique Ciné : Scenic Route, duo sous le soleil

Publié le 26 juillet 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

scenic-route.jpg

Scenic Route // De Kevin Goetz (et Michael Goetz). Avec Josh Duhamel et Dan Fogler.


Kyle Killen n'est pas qu'un créateur de bonnes séries, c'est aussi un scénario de films. Alors que l'on pourra prochainement le retrouver à la tête de Mind Games (avec Christian Slater pour ABC), on lui doit entre autre Awake, Lone Star et au cinéma Le complexe du Castor. Une belle filmographie. J'étais donc très heureux de découvrir Scenic Route bien que le casting n'était pas vraiment excitant, de même que les deux frères Goetz, inconnus au bataillon. Si le scénario de Scenic Route parvient à être assez intelligent et truffé de dialogues sympathiques, notamment durant cette petite escapade dans le désert qui tente de mettre en avant le talent de deux hommes, Josh Duhamel et Dan Fogler, ce que j'ai réellement adoré c'est le twist final auquel je ne m'attendais pas du tout. Il y avait quelque chose d'étonnant dans le bon sens du terme dans cette fin qui n'aurait presque donné envie de voir une suite.
L'amitié de deux bons vieux amis est testé alors qu'ils sont perdus dans le désert.
L'alchimie entre Josh Duhamel (Las Vegas, Transformers) et Dan Fogler (Fanboys, Man Up) est assez bonne et permet donc de ne pas trop s'ennuyer. Car durant l'heure et demie de film, il y a tout de même quelques tous d'airs. Le film aurait en effet pu prendre les choses de façon un peu différente par moment afin de rendre l'introduction notamment (le passage le moins intéressant de Scenic Route) beaucoup plus palpitante. Au premier abord le film ne donne pas vraiment l'envie d'aller au delà des premières minutes alors qu'il y a tout de même de bons moments par la suite. Fort heureusement, dès que la sauce prend, les choses sont tout de suite bien plus intéressantes. Le scénario tente avant tout de mettre en relief la relation entre les deux vieux potes. Scenic Route est avant toute chose un film de dialogues, servi par des décors splendides. Quand j'ai lu le pitch de ce film, je ne m'attendais pas du tout à trouver le désert intéressant mais plutôt ennuyeux.
En effet, je me suis demandé ce que ces deux amis pourraient bien se raconter durant leur voyage dans le désert. Et puis très rapidement, Scenic Route installe alors son ambiance. D'un point de vue de la réalisation, ce n'est pas parfait, et trahit parfois le très joli script de Kyle Killen (qui est LE grand atout de Scenic Route). Avec peu (voire aucune) attente, je me suis retrouvé face à un film intelligent, soigné, qui tente de ne pas prendre ses spectateurs pour des débiles mentaux. Et puis cela permet de découvrir Josh Duhamel sous un jour différent. Bien que j'apprécie l'acteur de façon générale, je ne l'ai jamais vraiment vu dans un rôle où il pouvait mettre en avant autre chose que ses muscles et son joli minois. Du coup, le voir avec un mohawk sur la tête et dans un registre qui n'est pas naturellement le sien m'a plu, surtout quand l'acteur en question est plutôt bon.
Note : 6.5/10. En bref, dès que Scenic Route vous embarque, il ne vous lâche pas. Josh Duhamel étonne et le scénario est intelligent. Une belle surprise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines