Magazine Société

Lettre du Plan Séisme - 3e trimestre 2013

Publié le 26 juillet 2013 par Planseisme @planseisme

Actualités

Bilan du plan séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
 
Antilles et préparation de la 2e phase

Selon le rapport de bilan 2012, établi par la CCIAPSA et les services de l’Etat aux Antilles, le premier constat dressé en fin de première phase est que le rythme d’ouverture des chantiers de renforcement ou reconstruction du bâti vulnérable doit être accéléré. Cette accélération concerne les bâtiments nombreux des collectivités territoriales mais également ceux de l’État…

> en savoir plus

Guide de dimensionnement parasismique des éléments non structuraux du cadre bâti

La réglementation parasismique impose, dans certaines zones sismiques et pour certaines catégories de bâtiment, le dimensionnement au séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
  des éléments non structuraux. […] Un guide vient expliciter le champ et les principes de l’Eurocode 8 dans sa partie dédiée aux éléments non structuraux du cadre bâti afin de proposer une méthode simplifiée pour l’application des clauses réglementaires…

> en savoir plus

Informations post-sismique Plan Séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
 CSEM

Chaque séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
  ressenti ouvrant une fenêtre d’opportunité pour faire passer des messages de prévention, le BRGM et le CSEM ont mis en place, avec le soutien du MEDDE, une procédure invitant les visiteurs des outils internet du CSEM à consulter le site web du Plan Séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
  pour obtenir plus d’informations sur les bons gestes à adopter en cas de séisme et sur la prévention du risque sismique…

> en savoir plus

Premier test national du guide AFPS sur le diagnostic sismique des équipements des établissements scolaires

L’AFPS a élaboré, avec le soutien du MEDDE, des guides pour la conception, l’installation et le diagnostic des équipements en zone sismique : un guide de méthodologie générale et un guide d’application aux établissements scolaires.
En 2013, l’AFPS organise, avec l’appui du ministère, des tests d’application du guide « établissements scolaires » afin d’en vérifier le caractère opérationnel et pédagogique mais également de le faire évoluer le cas échéant…

> en savoir plus

Information des acquéreurs et des locataires (IAL)

Au 1er juillet 2013, le nouvel arrêté relatif à l’Information de l’Acquéreur et du Locataire (IAL) entre en vigueur. La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages a créé dans son article 77, codifié à l’article L 125-5 du code de l’environnement, une obligation d’information de l’acheteur ou du locataire de tout bien immobilier (bâti et non bâti) situé en zone de sismicité   2 à 5 (faible à forte) ou/et dans un plan de prévention des risques (PPR) prescrit ou approuvé…

> en savoir plus

Zoom sur…

SISFRANCE et la macrosismicité historique

Par les membres du consortium SISFRANCE En France métropolitaine, le travail de caractérisation de la sismicité   historique est mené par le consortium BRGM-EDF-IRSN. Fruit d’un travail engagé il y a plus de trente ans, la base de données macrosismiques SISFRANCE continue de bénéficier d’une actualisation soutenue, son objectif étant de garantir un état des connaissances du passé sismique du territoire métropolitain toujours plus satisfaisant….

> en savoir plus

Dossier

Séismes et paysages

Correspondant à la libération brutale d’énergie au niveau de failles, les séismes représentent le risque naturel 
Le phénomène naturel s’oppose au phénomène anthropique, c’est-à-dire provoqué par une action humaine. Il peut être soit localisé (c’est-à-dire lié aux caractéristiques physiques du milieu), soit délocalisé (c’est-à-dire survenant dans un espace quelconque - les phénomènes atmosphériques pour l’essentiel).
La notion de risque suppose à priori l’existence de biens ou d’activités (généralement des établissements humains) dommageables. On parle de risque naturel quand un phénomène naturel susceptible de se produire expose des biens et activités à des dommages et des personnes à des préjudices.
La catastrophe naturelle correspond à des dommages importants résultant d’une intensité anormale du phénomène naturel. Le risque majeur résulte de la conjonction d’une catastrophe naturelle et de l’existence de biens et activités vulnérables.">
Le phénomène naturel s’oppose au phénomène anthropique, c’est-à-dire provoqué par une action humaine. Il peut être soit localisé (c’est-à-dire lié aux caractéristiques physiques du milieu), soit délocalisé (c’est-à-dire survenant dans un espace quelconque - les phénomènes atmosphériques pour l’essentiel).
La notion de risque suppose à priori l’existence de biens ou d’activités (généralement des établissements humains) dommageables. On parle de risque naturel quand un phénomène naturel susceptible de se produire expose des biens et activités à des dommages et des personnes à des préjudices.
La catastrophe naturelle correspond à des dommages importants résultant d’une intensité anormale du phénomène naturel. Le risque majeur résulte de la conjonction d’une catastrophe naturelle et de l’existence de biens et activités vulnérables.">
Le phénomène naturel s’oppose au phénomène anthropique, c’est-à-dire provoqué par une action humaine. Il peut être soit localisé (c’est-à-dire lié aux caractéristiques physiques du milieu), soit délocalisé (c’est-à-dire survenant dans un espace quelconque - les phénomènes atmosphériques pour l’essentiel).
La notion de risque suppose à priori l’existence de biens ou d’activités (généralement des établissements humains) dommageables. On parle de risque naturel quand un phénomène naturel susceptible de se produire expose des biens et activités à des dommages et des personnes à des préjudices.
La catastrophe naturelle correspond à des dommages importants résultant d’une intensité anormale du phénomène naturel. Le risque majeur résulte de la conjonction d’une catastrophe naturelle et de l’existence de biens et activités vulnérables."> 
majeur le plus meurtrier, vis-à-vis duquel les sociétés tentent de se protéger. Pourtant, les séismes ne constituent que l’une des manifestations de la tectonique des plaques  , des soubresauts d’une activité tellurique qui façonne nos paysages. Illustration dossier « séismes et paysages » Séismes et paysages sont ainsi intimement liés, y-compris pour des territoires tels que la France métropolitaine où le risque sismique   demeure modéré, et pour lesquels la compréhension de cette relation – parfois complexe – est particulièrement importante pour mieux identifier les zones à risque en ayant accès à la mémoire géologique de la sismicité  . Par ailleurs, avoir conscience que les séismes – mais plus encore, les failles – laissent des traces visibles dans notre environnement, permet à chacun de pouvoir regarder les paysages avec un regard différent…

> en savoir plus

Nouveautés sur le site internet

  • Guide de dimensionnement parasismique des éléments non structuraux du cadre bâti
  • Article d’information postsismique
  • Note de synthèse dressant le bilan 2012 et les perspectives 2013 du Plan Séisme Antilles

Le texte intégral de la Lettre du Plan Séisme
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique">
Tremblement de terre
Secousse tellurique"> 
  peut être téléchargé ci-dessous en format pdf.


Lettre Plan Seisme 3e trimestre 2013 -  PDF - 1.8 Mo
Lettre Plan Seisme 3e trimestre 2013

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Planseisme 76 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte