Magazine Société

"Ne venez plus chez Total" - Total vient à vous dès l'école primaire...

Publié le 27 juillet 2013 par Micheltabanou

Oui, Total vient vers vous dès l'école primaire car Vincent Peillon finance les projets éducatifs territoriaux grâce au groupe Total! Je m'en explique:
En juin dernier l'agence de presse (AEF) nous a appris la signature entre l’Etat et Total d’un accord cadre qui prévoit de consacrer 4 millions d’euros à l’accompagnement de la « réforme » des rythmes scolaires. Le dossier de presse distribué par les signataires indique que: « Quatre millions d’euros seront affectés au soutien de structures à but non lucratif, notamment afin d’accompagner la grande réforme des rythmes éducatifs dans le premier degré ».

Le groupe Total est le 1er groupe financier et industriel français en chiffre d’affaires. Le site Médiapart, site d’information et d’investigation, révélait il y a peu qe Totall bénéficiait d’un régime fiscal qui lui permettrait, d’échapper en grande partie à l’impôt sur les sociétés en France. Le groupe se lance donc dans le financement des réformes qui l’intéressent via un « mécénat » aussi désintéressé que l’on peut l’imaginer.

Par cet « accord-cadre », le ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon, montre la solution aux communes asphyxiées financièrement par le transfert de charges découlant de son décret : pour maintenir leur école il faut chercher dans le sponsoring avec les entreprises locales...

Quelle chance demain pour Fontenay! Demain c'est 2014! On a déjà en effet à disposition un spécialiste de cet anglicisme affreux et dissonant qu’est le fundraising en la personne de Monsieur Patrice Bédouret ! A défaut de collecter des voix pour mars 2014 il comblera ainsi nos frais afférents à la Réforme des rythmes scolaires qui va, qui peut accroître les impôts locaux ( qui "peut" dis-je car avec la manne tirée du projet de boucle A86 pour lequel il a voté contre en s'alliant avec la droite sarkozienne et les trotskystes du NPA nous pourrons absorber ce coût supplémentaire sans en faire porter le poids sur les épaules seules des fontenaysiens...) et sera tout à fait dans le rôle de sa fonction d’adjoint au finances locales !

Plus sérieusement... on a quelques raisons de s’inquiéter car si le PEdT ( Projet Educatif Territorial ) permet de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité dès le moment de l'école-instruction (et non pas seulement lors de l'école-garderie), cela signifie que l'école va être sous peu le lieu d'un immense marché. On peut alors se demander si, dans une telle école du commerce débridé,  un principe auquel je suis attaché; la laïcité, ( l'ignoble anglicisme " foundraising" issu des formatages de pensée technocratique et abondamment utilisé [ cf mon post sur la Novlangue ] à tout bout de champ par ceux qui n'ont que ces termes pour ce distinguer et laïcité sont une bien curieuse association, un bien étrange mariage à la sauce libérale ) c'est-à-dire la rupture par rapport à tout groupe de pression, sera maintenue, bref s'il y sera possible d'apprendre réellement à être homme et à faire des choix de citoyen raisonnés et non pas à devenir presque inconsciemment un consommateur hésitant entre des marques d'essence...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine