Magazine Autres sports

Prix Rothschild 2013

Publié le 27 juillet 2013 par Altim58

0210-r3-ElusiveKatep

PRIX ROTHSCHILD 

GROUPE I, 1.600 mètres, pour juments de 3 ans et +

Le prix Rothschild est traditionnellement la première confrontation entre les jeunes 3 ans et leurs aînées. Cette année, parmi les 3 ans, il y aura les trois pouliches du prix de Sandringham, Kenhope Topaze Blanche et Peace Burg. Elles ont toutes les trois suffisamment de classe pour s'imposer et réaliser le doublé Sandringham/Rothschild, les derniers doublés réalisés remontant aux années 90 pour le compte d'André Fabre avec Sky Paradise et Smolensk.

Sauf que la lauréate qui a pris la suite de Goldikova au palmarès de l'épreuve, Elusive Kate, sera encore au départ cette année. Cette pouliche de John Gosden a presque tout pour elle. Elle a déjà gagné trois groupes 1, a gagné trois fois à Deauville et vient de battre Sky Lantern, la meilleure 3 ans anglaise. Son pedigree est aussi à la hauteur. Par le crack étalon Elusive Quality, son arrière grand mère La Trinité a donné deux gagnantes de prix Morny (dont sa grand-mère Regal State qui sera la mère de Pleasantly Perfect, lauréat de la Breeders' Cup Classic et de la  Dubai World Cup) et c'est la grand-mère de Distant View un gagnant des Sussex Stakes qui comme étalon produira Observatory et Distant Music.

Parmi les autres 3 ans, la Hannon Maureen qui devrait lutter pour un podium. Et la française Mayyadah (pour F.Head) qui avait croisé Topaze Blanche et Peace Burg à 2 ans, tente ici sa chance pour la première fois sur 1600. Issue de la Louvière, sa mère Séralia est une gagnante du Yacowlef. C'est la même famille que deux très bonnes juments, Sorcière (Yacowlef et prix d'Arenberg) et Secret Form (prix de l'Opéra).

Deux pouliches de 4 ans venues d'Angleterre peuvent créer la surprise. Duntle, pour le compte de David Wachman (l'entraîneur d'Again et Bushranger) est invaincue depuis un an et elle a une filiation prestigieuse d'origine française, sa 4e mère Priceless Gem étant la mère de notre championne Allez France (souche Boussac de La Troienne). Quant à Chigun pour Lady Cecil elle est famille avec un lauréat des King George (Petoski) et  c'est la même souche que le champion français Val de Loir.

Giofra a aussi la classe pour gagner. Ayant battu Elusive Kate l'année dernière, elle a depuis évolué au plus haut niveau sur des distances intermédiaires. 

Ce sera plus difficile pour Poupée Flash, Grace Lady et Laygirl, étant donné l'opposition.

Laygirl pour Jean-Marc Capitte, c'est une jument de 5 ans achetée à réclamer pour une bouchée de pain à Cagnes et qui depuis connait une ascension fulgurante. 

Grace Lady, c'est un pedigree à priori modeste. Dans sa souche maternelle, on trouve néanmoins La Mirande qui sera la mère de Le Glorieux et la grand-mère de Le Triton.

En résumé, une très belle édition avec 12 partantes aux profils bien différents. Et à l'arrivée, un potentiel de futures poulinières qui pourront façonner de futurs champions avec les meilleurs étalons. Et peut-être les premiers gagnants de Groupe 1 pour les deux étalons français  Kendargent ou Sageburg...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines