Magazine France

les faits divers : un envahissement mental hautement toxique

Publié le 27 juillet 2013 par Gédécé @lesechogaucho

dépot d'orduresTous les blogueurs politiques connaissent cela. Entre la mi juillet et la mi aout, c’est le quasi-silence radio sur le front des actualités politiques. Aussi, si l’on veut respecter sa fonction et le cadre rigoureux de son blog comme je tente de le faire, il faut aller gratter dans les lecteurs de flux d’information pour trouver la pépite à exploiter, si l’on ne veut pas tomber dans le travers (je ne suis pas un localier, mais un blogueur politique !) d’avoir à commenter un simple fait divers. Le problème, c’est que ces derniers ont envahi nos écrans et nos journaux, au point de constituer la grande majorité de la masse d’informations que nous recevons en direct… Une véritable pollution visuelle et mentale. J’ai lu quelque part une étude qui nous dit que dans les journaux télévisés, leur part a augmenté de 73 % en dix ans… C’est énorme ! Et je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a là une part de responsabilité collective (lecteurs comme médias) dans le peu d’éducation critique,  et même dans l’évolution de l’adhésion au Front National, qui se nourrit de cette merde là. Je ne suis en effet pas vraiment certain que cela contribue à une information de qualité et à une réelle vision du monde comme il est. Car enfin, pourquoi ne présenter que la face d’ombre quand celle de lumière est tout aussi présente ? A quoi cela sert-il ? Sinon à faire peur au retraité de banlieue qui votera pour encore et toujours plus de sécurité jusqu’à l’outrance : la perte de nos libertés fondamentales.

je rêve d’une information de meilleure tenue, de plus en plus difficile à trouver, que même des journaux autrefois de référence ne savent plus nous offrir, ou si rarement, qu’on soit d’accord ou pas avec leur point de vue. Et cela, je le pense, c ‘est grave : il y a me semble-t-il un appauvrissement du système d’information quotidien qui nuit à l’élévation des consciences, et à l’intelligence du bien vivre ensemble. Quand certains journaux orientés ont cru bon de dénoncer le populisme de Mélenchon et du Front de Gauche, ils feraient bien de balayer devant leur porte… Car ceux qui ont eu la chance d’assister à ses meetings savent ce qu’il donne, et combien l’éducation populaire y a une grande part.

Et je ne parle même pas du relâchement impressionnant vis à vis du respect de la langue française dans les médias, qui prend des proportions lamentables sous le joug d’une confiance aveugle dans les correcteurs d’orthographe… Franchement, au risque de passer pour un vieux con (objectivement, je commence à l’être : bientôt cinquante ans !), le niveau baisse. Et le journalisme en général s’en dédouane un peu trop facilement… Sa responsabilité est pourtant évidente, même si elle n’explique pas tout. Cochon qui s’en dédit.

Nota bene : ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit. Bien entendu, certains faits divers peuvent avoir un contenu sociologique, historique ou/et politique évident, qu’il s’agit de décortiquer pour donner à réfléchir. Mais la masse des autres, insignifiants, est une purée avilissante qui ne sert à rien sinon à polluer notre univers mental de manière tout à fait négative et anxiogène. Elle est particulièrement nocive, de manière très sournoise de surcroît.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte