Magazine Santé

Le VIEILLISSEMENT de la PEAU s'accélère avec le manque de sommeil – International Investigative Dermatology Meeting

Publié le 28 juillet 2013 par Santelog @santelog

Bien dormir pour avoir une jolie peau n’est pas une idée reçue. Cette étude établit bien une relation entre le sommeil et la santé de la peau. Menée par des chercheurs du Case Medical Center, l’étude montre que le manque de sommeil est associé à des signes de vieillissement de la peau et à une moindre récupération de la peau face à certains facteurs environnementaux, comme les U.V., par exemple. De plus, les personnes qui dorment mal sont plus critiques sur l’aspect de leur peau et l’apparence de leur visage.

Le VIEILLISSEMENT de la PEAU s'accélère avec le manque de sommeil – International Investigative Dermatology Meeting
L’étude, menée à l’initiative du fabricant de cosmétiques, Estée Lauder, a été présentée à la Réunion internationale Investigative Dermatology à Edimbourg, est la première à démontrer de façon concluante que le manque de sommeil est corrélé à une dégradation de la santé de la peau et à une accélération de son vieillissement. Si la privation de sommeil chronique a déjà été liée à de nombreux problèmes de santé comme l’obésité, le diabète, le cancer et une baisse d’immunité, ses effets sur la peau restent encore peu connus.

Les femmes privées de sommeil montrent des signes de vieillissement cutané prématuré et une diminution de la capacité de la peau à récupérer après l’exposition au soleil, explique le Dr Baron, directeur du Centre d’étude de la peau de l’UH Case Medical Center et professeur agrégé de dermatologie à la Case Western University. L’équipe de recherche a cherché à déterminer si la fonction et l’apparence de la peau sont affectées par la qualité du sommeil, auprès de 60 femmes pré-ménopausées âgées de 30 à 49 ans, dont la moitié avait un sommeil de mauvaise qualité (durée moyenne du sommeil et indice de qualité de Pittsburgh). Les participantes ont subi une évaluation clinique de la peau et plusieurs tests non invasifs, dont l’exposition à la lumière UV. Un score de vieillissement de la peau a été attribué en fonction d’une échelle (Scinexa), un score plus élevé signifiant un aspect plus âgé.

Les chercheurs constatent des différences statistiquement significatives avec un sommeil de bonne ou mauvaise qualité :

·   Un sommeil de mauvaise qualité est associé à des signes accrus de vieillissement de la peau, avec plus de ridules, de différences de pigmentation, un relâchement de la peau et une perte d’élasticité. Le score moyen de vieillissement de la peau est de 2,2 pour un «  bon  » sommeil vs 4,4 pour un sommeil de mauvaise qualité.

·   Un sommeil de bonne qualité est associé à une meilleure faculté de récupération face aux facteurs de stress sur la peau : Récupérer d’une inflammation liée à un coup de soleil (disparition de la rougeur) prend plus de temps lorsqu’on dort mal, soit 3 jours en moyenne, soit 30% de plus qu’avec un bon sommeil.

·   Enfin, la perception de sa peau et de son visage est significativement meilleure lorsqu’on dort bien (score de 21 vs 18).

La mauvaise qualité du sommeil peut donc accélérer des signes de vieillissement de la peau et affaiblir la capacité de réparation de la peau, durant la nuit, conclut l’instigateur de l’étude. Des connexions entre le sommeil et le vieillissement de la peau qui vont permettre aussi d’orienter la recherche scientifique et cosmétique.

Source: International Investigative Dermatology Meeting (Edinburgh, Scotland) via UH Case Medical Effects of Sleep Quality on Skin Aging and Function (Visuel INSV)

Le VIEILLISSEMENT de la PEAU s'accélère avec le manque de sommeil – International Investigative Dermatology Meeting
Lire aussi: VIEILLISSEMENT de la peau: L’usage quotidien d’écrans solaires est-il sérieux? -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine