Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 28 juillet 2013 par Ericguillotte
samedi 27 juillet 2013

- que les chinois, selon la tradition, brûlent de faux billets de banque comme offrandes pour assurer le bien-être matériel des défunts dans l'au-delà. On ne critique pas les traditions lorsqu’elles sont symboliques, surtout si elles aident ceux qui les pratiquent et ne dérangent pas les autres. Désormais, les chinois peuvent aussi acheter du viagra, des préservatifs et des call-girls, mais en papier, pour leurs disparus. Il faut juste bien connaître le défunt, plutôt d’ailleurs, c’est préconisé, avant sa mort, et puis on lui envoie ce qu’il aime le plus. Le soleil se levant à Lorient, pour éviter tout occident, il suffit de tourner 7 fois sa mappemonde dans sa douche.
- que l'archipel du Japon est composé de 6852 îles dont les quatre plus grandes sont, comme tout le monde le sait, Honshu, Hokkaido, Kyushu et Shikoku. Elles représentent à elles seules 97% de la superficie du pays. Néanmoins, il est tout à fait possible, et même aisé, de retenir le nom des 6848 autres mais il est bien plus délicat de les écrire dans une chronique qui ne voudrait pas s’éterniser. Je choisis donc le yacht blanc que je vais appeler L’abstention. Le soleil se levant à Lorient, pour éviter tout occident, il suffit de tourner 7 fois sa mappemonde dans sa douche.
- que l'ancien nom du kiwi était la groseille de Chine. Quoi non ? Kiwi, quoi non, doit-on accepter que certains auteurs de chroniques pouffent sur de si mauvais jeux de mots ? Personnellement, je diwi. Originaire du sud-est de la Chine, le kiwi, le fruit, pas l’animal, n'apparaît en France que début 1900. Quant au kiwi, l’oiseau, d’après les toutes dernières études, il ne viendra dans l’hexagone que lorsque la Nouvelle-Zélande ne sera plus très neuve ou qu’on aura trouvé dans le Périgord ou ailleurs sur notre territoire la Nouvelle-Nouvelle-Zélande, encore plus Zélande que la précédente. Le soleil se levant à Lorient, pour éviter tout occident, il suffit de tourner 7 fois sa mappemonde dans sa douche.

vendredi 26 juillet 2013

- qu’un train a déraillé près de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le premier bilan fait état de 80 morts. Le vendredi 12 juillet, la France connaissait son accident ferroviaire le plus grave depuis 25 ans à Brétigny-sur-Orge. Quelques jours avant, un train avait explosé à Lac-Megantic, au Québec. Question : est-ce une loi des séries, comme parfois avec les tremblements de terre ici ou là, ou remarque-t-on plus une catastrophe d’un certain type lorsqu’une catastrophe du même genre a eu lieu à quelques jours d’intervalle ? Question : où trouver des raisons de rire dans l’accumulation de crashs ? Redonnez-nous Intervilles et ces candidats qui se vautrent lamentablement sans se blesser. N’exigeons pas le troc systématique tristesse contre rire, mais si on peut tout faire pour sourire, ne nous privons pas.
- que le Medef a publié jeudi ses propositions pour la réforme des retraites, prônant le recul de l’âge légal mais acceptant aussi une mise à contribution des retraités, notamment par une sous-indexation temporaire des pensions. Ce que j’aime dans les récits passionnants, c’est la tension captivante. Attendons les propositions gouvernementales contrées par les organisations salariales et les conclusions intermédiaires des réunions sans fin pour sauter au plafond de joie enthousiaste. N’exigeons pas le troc systématique ennui contre rire, mais si on peut tout faire pour sourire, ne nous privons pas.
- que le rapport d’enquête sénatorial remis mercredi montre qu’aucun sport n’est épargné par le dopage et appelle à une lutte plus efficace. Oui, mais, dans quel but ? Préserver l’équité sportive ? Si tout le monde se dope, tout le monde se dope ! Préserver la santé des athlètes ? Chacun est libre d’ingurgiter ce qu’il veut ? Interdirait-on à un sumo de s’enfiler 27 plats de nouilles consécutifs, aux nageuses synchronisées des régimes de sèche intensive, aux rugbymen la bière de la troisième mi-temps ? Et comment réguler, si on veut réguler ? Les dopés semblent toujours en avance sur les contrôleurs, alors donc, quoi, hein ? N’exigeons pas le troc systématique impasse contre rire, mais si on peut tout faire pour sourire, ne nous privons pas.

jeudi 25 juillet 2013

- que Jérôme Cahuzac, l’ex-ministre du Budget, a répondu à la commission d’enquête parlementaire qu’il n’avait aucun souvenir de la tenue d’une réunion avec François Hollande le 16 janvier. On ne saura donc pas si Bernard Tapie y était, pas plus ou pas moins que Ziad Takieddine, et/ou Juppé et Fillon en train de tirer à pile ou face qui accuserait l’autre de bourrage d’urnes et si Martine Aubry et Ségolène Royal leur expliquaient les règles du jeu ? Y a-t-il même eu un 16 janvier cette année ? Hum, à vérifier ! Fut-ce un jour où on nous prit pour des buses ? On a le raisonnement rationnel et cartésien qu’on veut tant qu’on reste partialement subjectif, et l’inverse quand c’est le contraire !
- que le métro de Rio est tombé en panne mardi peu avant la messe d’ouverture des 28e Journées Mondiales de la jeunesse catholique, provoquant le chaos en ville au lendemain de l’arrivée du pape François. Ce ne peut pas être Dieu. Le responsable. Ce n’est pas lui avec un grand L. Bah non, sinon, il ennuie ou punit ceux qui l’aiment, et ce n’est pas logique du tout. Donc, et ça c’est logique, ici, chez nous, et par extension, la SNCF et la RATP sont bien très beaucoup énormément passionnément à la folie responsables des retards quand il y en a, et il y en a. On a le raisonnement rationnel et cartésien qu’on veut tant qu’on reste partialement subjectif, et l’inverse quand c’est le contraire !
- que la Cour des comptes a dénoncé dans un rapport publié mercredi la cherté des péages autoroutiers et le manque de poids de l’Etat dans la fixation des tarifs. Ok d’accord, donc, on est d’accord, on paie trop cher, et le rapport a été écrit, publié, et l’Etat est en déficit pondéral. Qu’il s’engraisse ! Et, on veut savoir, dans quel tiroir rangera-t-on le rapport ? Qui sera responsable de la clé du tiroir ? Et dans quel bureau mettra-t-on le bureau père du tiroir ? Y mettra-t-on une caméra de surveillance, ou un péage à sa porte d’entrée ? Et sera-t-il rouvert un jour, par quelqu’un qui sait lire et décider et qui a un peu de pouvoir ? Sera-ce le jour où l’Etat aura suffisamment grossi pour faire le poids ? On a le raisonnement rationnel et cartésien qu’on veut tant qu’on reste partialement subjectif, et l’inverse quand c’est le contraire !

mercredi 24 juillet 2013

- qu’en déplacement sur un campement de gens du voyage, le député-maire UDI de Cholet, Gilles Bourdouleix, a chuchoté, assez près d’un micro pour que nous puissions savoir ce qu’il pense, que «Hitler n'en a peut-être pas tué assez». On est au-delà du dérapage mais en plein du cœur du propos plus qu’ignominieux. Peut-on en rire ? Absolument pas ! Alors sourions de la cavalcade de tous les autres politiciens qui se ruent sur la phrase pour la dénoncer à hauts cris, oubliant, bien entendu, les divers discours plus qu’abjects tenus par leurs « camarades » dans le passé. La poutre, la paille, éternel combat. Ah, quelle magnifique chance que cette fonction rotative de notre tête qui nous permet de regarder où bon nous semble !
- que le Royal Baby est né. Doit-on dire vive le roi ou est-ce réservé au décès du souverain ? On va en connaître des choses sur cet enfant, on va suivre sa croissance au jour le jour. Déjà, on sait qu’il deviendra le 43e monarque depuis Guillaume le Conquérant lorsque son grand-père et son père auront trépassé, s’il leur survit, comme ça devrait être la logique. D’ici là, il faudra être habile pour ne rien savoir de sa vie si on s’en moque totalement, fermer yeux et oreilles, ou voir ailleurs voire autre part. Ah, quelle magnifique chance que cette fonction rotative de notre tête qui nous permet de regarder où bon nous semble !
- qu’hier à 15h12, vingt et un départements étaient en alerte orange aux orages, puis trente six à 19h07, alors que d’autres départements étaient toujours en vigilance jaune pour la canicule. Que s’est-il passé dans le ciel cette nuit ? La France fait-elle encore partie de la carte ? Qu’en sera-t-il ce matin ? Le suspense est tellement insoutenable que je n’ose ouvrir ni la fenêtre ni les journaux. Et ce sera différent, et peut-être pire, plus tard dans la journée. Doit-on ouvrir les yeux ou tapoter le clavier paupières closes au risque de coquines coquilles coquillantes et coquilleuses ? Ou faire autre chose de nos pensées que de les remplir de considérations météorologiques ? Ah, quelle magnifique chance que cette fonction rotative de notre tête qui nous permet de regarder où bon nous semble !

mardi 23 juillet 2013

- que la dernière tendance japonaise en matière de chirurgie esthétique consiste à reconstruire les lignes de sa main pour modifier son destin. Mais, oui ! Les patients indiquent généralement au marqueur la forme des lignes qu'ils souhaitent, pour un coût avoisinant les 750 euros environ. Et c’est ensuite parti pour une nouvelle vie, toute tracée donc. Il est clair que ça paraît bien moins aléatoire que de se refaire des seins ou des fesses pour percer dans le cinéma ou à la télévision, bien plus sûr que de corriger un nez disgracieux pour mieux réussir les entretiens d’embauche. Allez, on se creuse la paume, et on change notre avenir ! Ne sourions pas trop, sauf si nous sommes fiers et voulons entretenir nos rides du rieur, pattes-d’oie power.
- qu’en 2013, 20% des Diane et des Adèle ont obtenu une mention Très Bien au bac alors que ce ne fut le cas que de 4% des Enzo et des Anissa. Un chercheur du CNRS a étudié la chose. Consultez-le si vous attendez un enfant. Quoique, il nous précise que ces différences entre prénoms ne sont pas dues aux prénoms directement puisque les copies sont corrigées anonymement, mais à l’origine sociale de celles et ceux qui le portent, et que la réussite scolaire est donc, en partie, liée à cette origine sociale. Dire qu’il aurait pu faire fortune en sortant son livre des prénoms qui réussissent. Qu’est-ce que c’est que ces types qui n’abusent pas de la naïveté des pauvres gens ? Ne sourions pas trop, sauf si nous sommes fiers et voulons entretenir nos rides du rieur, pattes-d’oie power.
- que c’est confirmé, rester assis tue. Notre corps est fait pour bouger, explique un professeur dont le nom n’a aucune importance. Il affirme néanmoins que lorsque nos muscles, en particulier certains muscles des jambes, sont immobiles, la circulation ralentit, et que, donc, on utilise moins de sucre de notre sang et on brûle moins de graisses, ce qui augmente notre risque de maladie cardiaque et de diabète. Et oui, bah voilà, c’est prouvé ! De surcroit et par ailleurs dans le même panier garni, l’institut de recherche américain sur le cancer établit maintenant un lien entre position assise prolongée et cancer du sein et du côlon. Alors, debout. Mais pas trop, il ne faut pas stagner non plus. Verticalisons-nous puis horizontalisons-nous transversalement, néoligismons pour notre bien. Ne sourions pas trop, sauf si nous sommes fiers et voulons entretenir nos rides du rieur, pattes-d’oie power.

lundi 22 juillet 2013

- qu’au Brésil, Red Balloon est une célèbre école privée d'anglais. Il y a quelques mois, l'équipe enseignante a trouvé une méthode révolutionnaire pour apprendre la grammaire à ses élèves. Elle leur a demandé de corriger les fautes que font les stars sur Twitter. C’est une belle idée pour développer la motivation mais les pauvres enfants ont certainement été débordés de travail. Ils finiront peut-être écœurés par les réseaux sociaux et la célébrité et les émissions de téléréalité disparaîtront lentement, faute de candidats. Il y a des choses qu’on ne maîtrise pas, et, du plus que le temps passe, du plus que c’est trop tard.
- que l'ayapaneco est une langue indigène du Mexique menacée d'extinction. Seules deux personnes sont capables de la parler couramment, et bien qu'ils habitent à quelques centaines de mètres, ils refusent de s'adresser la parole. A moins qu’on ait mal comprit ce qu’ils disaient, non ? Ayapaneco voulait peut-être dire, je ne le connais pas, avec un petit accent mexicain sur je devenant phonétiquement yeux, les linguistes ont peut-être mal interprété. Si la querelle se pérennise, on ne le saura sans doute jamais. Il y a des choses qu’on ne maîtrise pas, et, du plus que le temps passe, du plus que c’est trop tard.
- que la Self-Transcendence 3100 Mile Race est la plus longue course à pied certifiée. Spéciale furieux. Son parcours mesure près de 5000 kms, l’équivalent de plus de 118 marathons, et consiste à effectuer 5649 fois le tour d'un même bloc urbain de New York dans le Queens. Réfléchissez à une éventuelle inscription, réfléchissez bien. Le record actuel est d’environ 41 jours. Il est à battre. Les concurrents ont 52 jours pour achever le parcours, soit un minimum d'environ 2 marathons par jour, mais n’y pensez, n’y allez que pour viser le titre et battre la meilleure performance. En tout cas, songez-y, cherchez l’envie, la force et les bonnes chaussures, mais faites vite. Il y a des choses qu’on ne maîtrise pas, et, du plus que le temps passe, du plus que c’est trop tard.

dimanche 21 juillet 2013

- que les trous dans l'emmental sont dus au gaz qui se forme lors de l'affinage du fromage, et le gaz ne pouvant pas s'échapper des meules dont la croûte est imperméable, il créé des bulles qui deviendront des trous. On connaît donc la cause de la chose. Il suffirait donc de rendre la croûte perméable pour que les trous ne soient plus. Oui mais l’emmental perdrait de son attirance, non ? Et imaginons, dans d’autres circonstances, que les gaz soient bloqués et créent des trous, dans un corps humain par exemple, cela les rendrait-il plus appétissants ? L’antinomique est-il antithétique lorsqu’il est non antagonique ?
- que d'après une étude du Cohen Children's Medical Center de New York, le SMS tue plus que l'alcool au volant chez les adolescents américains. Puisque l’usage de la paille, plus pratique pour boire que le goulot de la bouteille, ne diminuerait en rien le taux d’alcoolémie, et qu’elle est peu commode pour taper les sms, faudrait-il inventer un système de brouillage dans chaque voiture qui se déclencherait au démarrage, et fournir, ce serait très nécessaire, des boules Quies au conducteur lorsque les passagers s’apercevraient qu’ils ne peuvent pas utiliser leur téléphone ? L’antinomique est-il antithétique lorsqu’il est non antagonique ?
- qu’une entreprise australienne a lancé des combinaisons anti-requins pour les surfeurs, combinaisons qui sont basées sur des découvertes liées à la vision des requins prédateurs. Les attaques de requins ayant fait les unes des journaux, il fallait bien profiter de l’opportunité. Les surfeurs seraient rendus invisibles aux squales. En espérant que l’astuce est spécifique à la vision des sélachimorphes, car sinon, comment les surfeurs pourraient espérer trouver une combi invisible dans leurs armoires et séduire les admiratrices qui ne pourraient plus les observer depuis la plage ? L’antinomique est-il antithétique lorsqu’il est non antagonique ?

samedi 20 juillet 2013

- que les femmes clignent des yeux près de deux fois plus que les hommes. Pourquoi, ce n’est pas forcément important de le savoir. Mais, pour quoi, ça, c’est plus intéressant. Quel est l’objectif, le dessein, le but ? En clignotant, elles étourdissent la personne qui leur fait face qui perd le Nord tourne en bourrique ou perd la tête. A moins que ce ne soit un langage secret entre femmes, une forme de code invisible. Ou alors c’est une danse de la séduction. Ou encore, elles réfléchissent à chaque fermetures. Ou elles veulent se faire remarquer. Ou elles essaient de se rafraîchir les idées en agitant les paupières. Puisque le plus improbable est toujours probable, tout est possible dans le plausible.
- que le thorax en entonnoir est une malformation assez répandue, 1 personne sur 400 à 700, mais elle est pourtant peu connue. Elle se caractérise par une longueur excessive des côtes qui provoque un trou dans la cage thoracique, entre les pectoraux. Pourquoi, c’est évident, parce que la nature fait ce qu’elle veut et qu’il peut s’en passer des choses en neuf mois. Mais, pour quoi, on peut se le demander. Y poser un gobelet de boisson rafraichissante allongé sur la plage ? Y caler la tête d’un nourrisson qu’on voudrait endormir ?  Voler une ou deux balles de tennis de façon discrète chez Décathlon ? Puisque le plus improbable est toujours probable, tout est possible dans le plausible.
- qu’un inventeur américain a mis au point une scie circulaire qui détecte la chair humaine. Dès que le doigt est en contact avec la scie, celle-ci s'arrête de manière brutale en moins de 5 millisecondes. Sûr de lui, l’inventeur fait régulièrement des démonstrations lui-même. Soit l’homme a un vrai don, ou une vraie chance. Soit il a inventé ce qui va rassurer les menuisiers et contrarier les psychopathes. Ou alors, c’est une supercherie, forme d’attentat piège à distance et ça va saigner dans les scieries ! Puisque le plus improbable est toujours probable, tout est possible dans le plausible.

vendredi 19 juillet 2013

- que les moustiques piquent certaines personnes et pas d'autres, et ce n’est ni gentil, ni juste, ni démocratique, ni urbain, ni cordial, ni égalitaire. Ils préfèrent le groupe sanguin O, sont attirés par le CO2, donc par les personnes qui expirent beaucoup, dont les femmes enceintes, sont attirés par une température corporelle élevée et l’acide lactique. Solution, faire une grosse, grosse, grosse transfusion si vous êtes O, ne pas faire de sport, ne pas respirer, et éviter une quelconque grossesse. Ou alors, trouver un bonheur un peu maso à se faire piquer, ou un plaisir un peu étrange à se gratter jours et nuits. Que chacun choisisse son camp, son quand, et son qu’en-dira-t-on.
- qu’à Tokyo, Amsterdam et Munich, plus de 80% des vols arrivent à l'heure. Seuls 58% des vols au départ de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle arrivent à l'heure, et 52% des vols au départ de l'aéroport d'Orly. Donc, mauvais élèves les français. Mais il y a des raisons à cela. C’est la faute de ceci et c’est la faute de cela, ils vous l’expliqueront clairement si vous leur demandez et si vous patientez 45 minutes au téléphone, le temps d’attente étant agrémenté de musiques aussi lénifiantes que rébarbatives. Trois quarts d’heure, c’est aussi le retard de 11% des vols à CDG et 9% à Orly, donc, attendre dans l’aéroport ou le combiné à l’oreille, il faudra opter. Que chacun choisisse son camp, son quand, et son qu’en-dira-t-on.
- que J.K a écrit un polar sous pseudo. Son bouquin était classé 4 709ème dans la liste des meilleures ventes d’Amazon. Il est premier depuis qu’on a révélé le nom de son véritable auteur. Qu’en penser ? Ce qu’on veut ! Mais pour les écrivains qui aimeraient être un peu plus lus, voici la phrase qu’il faudra peut-être sortir : j’ai publié sous mon nom, mais en fait, c’est J.K Rowling qui a écrit mon roman. Si ça ne marche pas, ça ne changera rien à l’insuccès de l’ouvrage. Ou alors il faudra attendre le bestseller afin que les suivants se vendent sans forcer. Que chacun choisisse son camp, son quand, et son qu’en-dira-t-on.

jeudi 18 juillet 2013

- que François Fillon a dénié le rôle d'homme providentiel à Nicolas Sarkozy et estimé que l’UMP ne pouvait vivre congelée dans l’attente d’un éventuel retour de l’ancien chef de l’Etat. Congelée, vous rendez-vous compte ? Henri Guaino a considéré que l’ancien premier ministre s’est rendu coupable d’une trahison morale en s’en prenant à Nicolas Sarkozy. Trahison morale, vous notez le terme ? Imaginons ensemble le calvaire de ces pauvres journalistes politiques qui doivent chaque jour entendre et rapporter de tels propos qui abiment tant les tympans, les yeux et qui détériorent les neurones si on en abuse. Ne les relisez surtout pas, ça pique, ça pollue, ça infecte. De qui se moque-t-on ? Ne cherchons pas, nous sommes la réponse.
- qu’une photo du petit Grégory a été utilisée pour illustrer une publicité pour la garderie d’enfants du Festival de Montreux. Le mot bourde est sans doute un peu faible. Un jeune graphiste qui cherchait une image d’enfant sur Google pour illustrer la publicité serait tombé sur celle du petit Grégory sans savoir de qui il s’agissait et l’a utilisée. Et on accuse le jeune graphiste dont on nous dira qu’il était stagiaire dans deux jours, tant qu’on y est. Et personne ne supervise, ne vérifie, ne valide, j’imagine ? De qui se moque-t-on ? Ne cherchons pas, nous sommes la réponse.
- que la section du Parti communiste d’Oullins a décidé de montrer à l’UMP ce qu’est la solidarité en faisant don de un euro pour participer au redressement de ce parti après l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel. Ils ont précisé qu’il n’a pas été aisé de rassembler cette somme, les militants communistes ne faisant pas partie de ceux qui ont profité de la crise, aucun n’exerçant dans les milieux de la finance, du CAC 40 ou des produits de luxe. Lorsque l’ironie est si belle, il faut la louer. De qui se moque-t-on ? Ne cherchons pas, nous sommes la réponse, doivent se dire les umpistes.

mercredi 17 juillet 2013

- qu’il y a environ 52 milliards de poules sur Terre, ce qui en fait l'espèce d'oiseau dont la population est la plus importante. Devraient-elles donc avoir le pouvoir ? Ça caquetterait, ça claquetterait, ça glousserait pour diriger, annoncer les décisions, les réformes. Et leurs poussins, pépiant, piaulant, piaillant, feraient-ils entendre leurs voix en attendant de détenir le pouvoir ? Serait-ce vraiment différent de ce qu’on nous propose ? Et quid des lombrics, beaucoup plus nombreux, se feraient-ils dévorer ou tenteraient-ils un putsch ? A moins que les bactéries encore plus abondantes sur notre planète ne forment une coalition silencieuse pour s’emparer des rennes, ou qui sait des rênes, du pouvoir. Faut-il garder les choses en l’état ou changer des tas de choses ?
- que Pluto, le chien de Mickey, est apparu pour la première fois en 1930, sous le nom de Rover, mais Disney changea son nom en 1931 en référence à Pluton, découverte quelques mois plus tôt. Mais puisque depuis quelques années Pluton n’est plus considérée comme la neuvième planète du système solaire, la donne a changé, les descendants de Walt doivent-ils revenir à Rover ou plutôt garder Pluto donné plus tôt ? Faut-il garder les choses en l’état ou changer des tas de choses ?
- que la russe Tatiata Kozhevnikova détient depuis 2009 un record un peu spécial, elle possède le vagin le plus fort du monde. Elle a musclé cette partie de son corps pendant 15 ans et peut soulever aujourd'hui des poids d'environ 14 kg. Les humains ne possédant pas l’organe souvent appelés hommes doivent-ils envier aux femmes cette capacité potentielle ? Pouvoir porter une valise de 25 kilos dans chaque main et tenir le vanity-case par ailleurs, serait-ce un bonheur tentant ? Doit-on chercher des records de soulevé de poids accrochés au scrotum pour comparer les performances ? Faut-il garder les choses en l’état ou changer des tas de choses ?

mardi 16 juillet 2013

- qu’en moyenne, un lave-linge consomme 90 litres d'eau et une douche, de 5 minutes, 60 à 80 litres. Il faut faire des économies, donc il faut s’entraîner. Il va falloir pouvoir réussir à se laver et à laver son linge en même temps, sous le pommeau, le tout en 5 minutes, quitte à se frotter avec ses draps, ses chemises ou ses chaussettes. Même pour une large famille, en se répartissant bien les vêtements, une douche-lave-linge par jour devrait suffire. Et quelle économie d’eau, n’est-il pas ? Une chasse d'eau consomme 10 litres, c’est peu. Hum, refaisons-nous les calculs ? Il y a des savoirs dont on pourrait se passer, mais autant les entendre. Ensuite, chacun fait son tri.
- qu’une personne normale voit environ un million de couleurs différentes. Cependant, certaines personnes, des femmes uniquement, peuvent en voir cent millions. Ceci est dû à la présence dans leurs yeux d'un 4e type de cône, dont le gène est sur l’X, alors que la majorité des individus n'en a que 3. Bon, très bien, c’est ainsi, les hommes ne doivent pas se montrer jaloux. En même temps, à quoi ça sert, hein ? Le temps d’apprendre à décrire la différence entre les différents tons vus, et le temps de le dire, l’interlocuteur se sera déjà enfui ou endormi. Il y a des savoirs dont on pourrait se passer, mais autant les entendre. Ensuite, chacun fait son tri.
- que l’EuroVelo est un projet de piste cyclable reliant l'Océan Atlantique, depuis Nantes, à la Mer Noire, jusqu’à Constanta, en Roumanie. Elle engagera l’heure au vélo, l’EuroVelo. Elle longera 3 des principaux fleuves européens, la Loire, le Rhin et le Danube, très bon pour réviser sa géo. Cette piste cyclable encore en construction mesurera près de 3600 km, très bon pour les mollets. Les allergiques au caoutchouc de guidon ou aux sauts de chaîne peuvent oublier. Il y a des savoirs dont on pourrait se passer, mais autant les entendre. Ensuite, chacun fait son tri.

lundi 15 juillet 2013

- qu’en France, et un peu ailleurs, les armes, explosifs et autres objets dangereux sont interdits en avion, que ce soit en cabine ou en soute, selon l'article R133-6 du Code de l'Aviation civile pour ce qui concerne notre pays. Mais cet article interdit aussi d’autres objets, les pigeons voyageurs et le courrier postal. L'espionnage est plus délicat, tout comme la concurrence contre La Poste. Doit-on alerter 60 millions de consommateurs si on veut aller déposer soi-même une missive à un/une ami(e) à New-York et qu’on a un pigeon comme animal de compagnie ? Il y a sûrement toujours moyen de faire autrement, mais on ne sait pas toujours comment.
- qu’une Texane, Joan Ginther, est célèbre pour avoir gagné 4 fois au loto dans sa vie pour un total de 20 millions de dollars, événement ayant une chance sur 18 septillions de se produire. Une chance sur 18 septillions, pour vous donner un ordre d’idée, c’est à peu près, pfff, énorme. Cela mit la puce à l’oreille de beaucoup et une enquête découvrit qu'elle était titulaire d'un doctorat de statistiques. Ah, ah ! Elle fut suspectée d'avoir trouvé l'algorithme de placement des tickets gagnants à travers le pays, mais ses gains n'ont jamais été invalidés, puisque personne ne prouva quoi que ce soit. Donc ? Mystère. Il y a sûrement toujours moyen de faire autrement, mais on ne sait pas toujours comment.
- que Ernest Hemingway a survécu à un nombre important de maladies ou d'accidents, anthrax, paludisme, pneumonie, dysenterie, cancer, hépatite, anémie, diabète, hypertension, accident d'avion, multiples fractures, éclats d'obus ainsi que différents troubles psychiatriques. Quand ça veut pas ! Il a fini par se suicider en 1961 alors qu'il sombrait dans la folie et la cécité. Parfois, il faut prendre les choses en mains. Il y a sûrement toujours moyen de faire autrement, mais on ne sait pas toujours comment.

dimanche 14 juillet 2013

- que lorsque 500 jours s’écoulent et qu’une chronique est publiée quotidiennement, le 500ème jour naît la 500ème chronique. Puisque 500, je vous le donne en mille, est la moitié de mille, si on me dit que j’ai mis dans le mille au moins une fois sur deux, j’hèle Emile et descend fêter ça !  
- que lorsqu’un auteur de chronique adore les chiffres, et particulièrement le chiffre 5, il arbore un fier sourire le jour de sa 500ème chronique. C’est en quelque sorte sa fête nationale personnelle et individuelle. Et puisque 500, je vous le donne en mille, est la moitié de mille, si on me dit que j’ai mis dans le mille au moins une fois sur deux, j’hèle Emile et descend fêter ça !  
- que lorsque la 500ème chronique arrive, son auteur pense aux 499 précédentes et se dit qu’elles n’auraient pas existé si elles n’avaient pas été lues, les unes après les autres. Alors, je remercie les yeux qui s’y sont posés, les doigts qui ont commenté, les sourires qui ont barré quelques visages traduits par quelques smileys évocateurs en espérant que nous continuerons de valser ensemble au travers des mots encore un bon moment. Et puisque 500, si on me dit, j’hèle Emile et descend fêter ça ! 

samedi 13 juillet 2013

- que des chercheurs en neurosciences lyonnais ont réussi à prouver que la voix intérieure qu’on pense percevoir quand on lit ou pense existe bel et bien et qu'elle est créée par notre cerveau qui interprète cette voix comme si elle venait de vos oreilles. Son origine viendrait de l'apprentissage de la lecture à haute voix, pensent-ils, avec leur voix intérieure, les naïfs. Qu’est-ce qu’on nous fait croire ! Rien à voir avec des extraterrestres, je n’y crois pas une seconde, mais ce sont des intraterrestres cachés sous nos pieds qui nous jouent des tours.
- qu’en octobre 2012, des apiculteurs haut-rhinois eurent la surprise de découvrir leur production de miel bleue, verte ou encore rouge. Jolie gaie belle et sympathique récolte. Après enquête, il s'avéra que les colonies d'abeilles s'étaient nourries dans une usine stockant les sirops sucrés et colorés inutilisables provenant de l'usine M&M's de Haguenau. Qui leur montra le chemin ? Qui leur ouvrit les pots ? Qui les dressa ? Rien à voir avec des extraterrestres, je n’y crois pas une seconde, mais ce sont des intraterrestres cachés sous nos pieds qui nous jouent des tours.
- que le mathématicien Stanislaw Ulam, s'ennuyant lors d'une conférence, s'amusa à écrire les nombres entiers en spirale puis à entourer les nombres premiers. Il coloria ces cases entourées et découvrit qu'elles formaient des alignements en diagonale, alignements témoignant d'un ordre entre nombres premiers qui n'est toujours pas expliqué par les mathématiciens. A l’évidence c’est un code, qui cache un immense secret, un secret qui recèle une vérité, une vérité qui pourrait bouleverser le déséquilibre mondial totalement chancelant si elle était révélée ! C’est dire s’il n’y a pas urgence à le percer. Rien à voir avec des extraterrestres, je n’y crois pas une seconde, mais ce sont des intraterrestres cachés sous nos pieds qui nous jouent des tours.

vendredi 12 juillet 2013

- que tous les ans à San Fernando aux Philippines, lors des cérémonies traditionnelles du Vendredi saint, plusieurs catholiques se font clouer sur des croix pendant que d'autres se font flageller afin de rejouer les dernières heures de Jésus-Christ. Pour les moins fervents, les plus douillets, il y a 15 ans, l’équipe de France de football était championne du monde, courez après un ballon, shootez dedans, levez les bras en l'air, comptez jusqu'à trois et tirez la langue à tous les brésiliens que vous connaissez ! A moins que je ne m’abuse, à moins que je ne m’amuse.
- qu’une personne qui parle couramment plusieurs langues est dite polyglotte mais lorsqu'elle commence à en connaître un grand nombre, elle est dite hyperpolyglotte. Et donc une hyperpolymère serait-elle une femme dont les nombreux enfants ont de nombreux enfants ? On ne se méfie jamais assez des suffixes, mais les préfixes sont tout aussi sournois ! A moins que je ne m’abuse, à moins que je ne m’amuse.
- qu’Emile Zola rata deux fois son bac. Et pourtant, cherchez et vous trouverez dans Google nombre collèges ou lycées portant son nom. Croit-on ainsi motiver nos écoliers ? Si je ne fous rien et donc si j’échoue, je peux quand même devenir célèbre ! Pas étonnant qu’ils finissent dans les émissions de téléréalité quand ils se rendent comptent que pour écrire des livres, il faut écrire des phrases et donc des mots, qui contiennent, de surcroit, des lettres ! A moins que je ne m’abuse, à moins que je ne m’amuse.

jeudi 11 juillet 2013- que la sexomnie est une forme de somnambulisme qui pousse une personne à avoir un rapport sexuel durant son sommeil sans en avoir le moindre souvenir au réveil. Elle serait due au stress, à la prise d'alcool ou de médicaments et touche majoritairement les hommes. C’est donc un trouble, expliqué et explicable donc excusable. Il faudrait en découvrir les mécanismes, et en jouer un peu, et le faire varier, en bricolomnie, en ménageomnie, en rangeomnie, peut-être que les partenaires préféreraient ! Ah, si on avait le choix de soi, de soie, du moi, du mois, du toi, du toit, serait-on dans l’embarras ou finirait-on dans le débarras ?

- que le poète Louis Aragon naquit d'une relation illégitime entre un notable de Paris et une jeune femme bourgeoise, de 33 ans sa cadette. Les mères-filles étant mal vues à l'époque, toute la famille se réorganisa pour faire croire à une adoption. Ainsi, ses grands parents devinrent ses parents adoptifs, sa mère biologique, sa sœur, et son père son parrain. Il n'apprit la vérité qu'à 20 ans. Mais si tout ça n’avait pas eu lieu, s’il l’avait appris avant, ou après, ou jamais, aurait-il été plus ou moins talentueux ? Ah, si on avait le choix de soi, de soie, du moi, du mois, du toi, du toit, serait-on dans l’embarras ou finirait-on dans le débarras ?

- que l'héroïne, lors de sa première commercialisation en 1898, était en vente libre et utilisée notamment pour remplacer la morphine, contre les maladies pulmonaires et même comme somnifère pour les enfants ! Ah si on pouvait contrer l’addiction de certains produits comme les effets secondaires de certaines substances et ne garder que leur moelle bénéfique, on serait bien mieux. Mais, si on pouvait éviter les maladies, on n’aurait plus besoin de quoi que ce soit pour les contrer. Et si on maîtrisait le bonheur, on ne le chercherait pas dans des substances plus ou moins licites. Ah, si on avait le choix de soi, de soie, du moi, du mois, du toi, du toit, serait-on dans l’embarras ou finirait-on dans le débarras ?

mercredi 10 juillet 2013
- que si on veut lancer un objet hors de l'attraction terrestre, il faut pouvoir le lancer à une vitesse d’environ 40 000 km/h, c’est-à-dire à la vitesse de libération ou deuxième vitesse cosmique. Bon. Imaginons qu’on s’entraine fort, mais que notre chien nous surveille du coin de l’œil, et que, sans qu’on le sache, il s’entraîne aussi, quand nous lancerons la balle, qu’il suivra, comment faire pour récupérer la balle et/ou le chien ? Pour aller de la théorie au postulat, doit-on choisir le point de départ le plus proche du point d’arrivée ou passer par Rome ?
- que le continent africain compte aujourd'hui une population de plus d'un milliard d'habitants et 40% d'entre eux ont moins de 15 ans. Il n’est donc pas trop tard. Pas trop tard pour agir, je veux dire. Si, ici et là, j’émets des hypothèses, si là ou ici, sur le continent, il existe quelques dictateurs, quelques régimes militaires despotiques, quelques groupes fanatiques enragés, peut-être, je dis bien peut-être, mais seulement si c’est le cas, peut-être n’est-il pas trop tard pour que les futures générations soient meilleures. Pour aller de la théorie au postulat, doit-on choisir le point de départ le plus proche du point d’arrivée ou passer par Rome ?
- que la Constitution corse, écrite par Pascal Paoli en 1755, a été utilisée comme un modèle pour la création de la constitution américaine de 1787. Peut-on supposer que les pro-américains loueront la chose, que les anti-américains y trouveront matière à réflexion et/ou déduction, que les neutres resteront neutres, que les dubitatifs douteront, que les réflexifs demanderont plus de détails sur les similitudes, et que la caravane passera ? Pour aller de la théorie au postulat, doit-on choisir le point de départ le plus proche du point d’arrivée ou passer par le rhum ?
mardi 9 juillet 2013

- que Pablo Escobar, un des plus grands trafiquants de drogue au monde, était si riche qu’il dépensait 2500 dollars par mois pour acheter des bandes de caoutchouc afin d'envelopper les piles de billets. En voilà une belle référence de mesure ! Les bandes de caoutchouc. On pourrait aussi utiliser les coffres de 50 par 50, les valises de 20 kgs, le nombre de matelas remplis, ou les bas de laine de nos grands-mères. On peut aussi se dire qu’on n’aura jamais l’occasion de chercher ce type de référence de mesure de sa vie. Rien, mais rien, absolument rien ne nous empêche d’être parfois totalement réalistes !
- que seuls les Etats-Unis, le Libéria et la Birmanie, sur notre planète, dans notre monde, sur le globe, n'utilisent pas le système métrique international avec ses 7 unités de base, le mètre, le kilogramme, la seconde, l'ampère, le kelvin, la mole et la candela. Grands biens leur fassent. Nous, qui sommes donc plus nombreux, avons plus de chances de comprendre ce qui se passe dans la plupart des autres pays, nananère aurais-je envie d’ajouter, et tant pis pour ces trois pays qui cherchent à se faire remarquer. Rien, mais rien, absolument rien ne nous empêche d’être parfois totalement réalistes !
- que la plus longue distance atteinte en compétition de saut à ski est de 246,5 mètres. Ce record fut atteint par Johan Remen Evensen en février 2011 en Norvège. C’est bien. C’est même très bien, Johan ! Mais conseillons-lui de ne pas la trop la ramener, quand même. Déjà, il utilise un tremplin, enlevons-lui, on verra s’il fait mieux ou moins bien. D’autre part, quelques bandes d’antidérapant pourrait réduire la performance aussi. Et si on mettait nos ventilateurs personnels face à lui, ce serait moins facile aussi. Alors, humilité Jo, humilité et modestie, hein ! Rien, mais rien, absolument rien ne nous empêche d’être parfois totalement réalistes !

lundi 8 juillet 2013

- que la France compte actuellement 531 gares de péage sur son réseau autoroutier qui s’étend sur environ 11500 km, dont 8000 km à péage. Le prix moyen sur les routes payantes est de 8 centimes au km. Huit centimes, c’est peu, c’est même moins que dix centimes, la plus petite pièce jaune. Mais par kilomètre, si on s’amuse à multiplier les fameux huit centimes par le nombre de kilomètres faits pour, par exemple, partir en vacances, ça n’amuse que peu longtemps. Est-ce mieux petit que grand, grand que petit ? Ça dépend du côté où on se place et de la marque de la lorgnette.
- que la plus petite mairie de France se trouve à Saint-Germain-de-Pasquier, dans l'Eure. Elle ne fait que 8 mètres carrés et peut accueillir au maximum 12 personnes, malheureusement, ou heureusement, pour les mariés, pour les convives, l’appréciation de la chose tenant autant de la qualité des invités que de la cordialité de la paire qui convole, voire de l’haleine du maire, dans un espace si contigu. Est-ce mieux petit que grand, grand que petit ? Ça dépend du côté où on se place et de la marque de la lorgnette.
- que le Kingda Ka est un parcours de montagnes russes situé dans le New Jersey, aux Etats Unis, dont le sommet culmine à 139 mètres, faisant de l’endroit les montagnes russes les plus hautes du monde. S’y rend-on pour s’envoyer en l’air, le prendre, l’air, digérer, obtenir des réponses d’un torturé souffrant de vertige, se faire peur, regarder le paysage, l’avoir fait, renoncer au pied de la structure, ne pas passer pour un peureux ? La réponse induit souvent la qualité du pas vers la chose. Est-ce mieux petit que grand, grand que petit ? Ça dépend du côté où on se place et de la marque de la lorgnette.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines