Magazine Cinéma

Pilot : Hannibal

Par Bubblefrog

A l’heure où l’originalité se fait rare à la télévision, entre spin-off et remakes à la noix, sommes-nous surpris de voir que NBC a sorti de son tiroir une série sur … HANNIBAL LECTER ? Pas vraiment. Et le pire ? Malgré l’absence d’ Anthony Hopkins, le pilot est plutôt bien construit et les acteurs très convaincants.

Jack Crawford recherche de l’aide pour pincer un tueur en série de jeunes filles, pour se faire il contacte Will, un professeur à la FBI Academy de Quantico, atteint d’autisme et du syndrome d’Asperger, et qui a un lien étrange avec les tueurs à cause de son imagination débordante et de son empathie pour eux, ainsi qu’Hannibal Lecter, psychiatre et … fin gourmet. Hannibal_Season1_01

Will & Lecter se mettent donc à travailler ensemble sur les meurtres, ce qui donne une dynamique assez intéressante : Will étant profondément bon -c’est mon ressenti-, et ma foi, Hannibal étant mauvais.

Deux types de meurtres : le tueur de l’épisode, et ceux d’Hannibal. Il est donc intéressant de voir que le coupable est celui qui doit trouver le coupable. Sans oublier que Lecter n’hésite pas non plus à passer un coup de fil à son collègue de sang pour le prévenir que la police l’a trouvé. Tout ça sous le nez de Will qui, pour le moment, ne se doute de rien, et partage même ses repas avec Hannibal. « C’est délicieux » dit-il. Apparemment la chair humaine doit-être tendre… Pire, cette autre scène où Lecter découpe le poumon, pouah vos estomacs aussi se sont retournés ?

Donc, mis à part qu’il s’agit d’un énième remake, et d’une énième série policière on saluera :

- Le dynamise entre Will et Lecter qui promet pour la suite des épisodes

- C’est une série de Bryan Fuller (Pushing Daisies)

- Les acteurs sont bons : Hugh Dancy (Will), Mads Mikkelsen (Lecter), Laurence Fishburne (Jack)

- Apparemment dans les prochains épisodes Gillian Anderson est la psy de Lecter

- Les mises en scène et la photographie sont jolies et correctement réalisées

- Les scènes de cannibalisme sont tout bonnement dégueulasse (et c’est le but)

- On oublie vite Hannibal de Ridley Scott, preuve que le travail est correctement accompli.

- Et j’adore le personnage de Will qui est d’ores et déjà très intéressant

« Fear is the price of Imagination »

Et vous, qu’en avez-vous pensé?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bubblefrog 802 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines