Magazine Santé

La MIGRAINE associée à des altérations des artères cérébrales – PLoS ONE

Publié le 29 juillet 2013 par Santelog @santelog

Cette étude de l’Université de Pennsylvanie montre que le réseau des artères qui apportent le flux sanguin vers le cerveau est plus susceptible d’être incomplet chez les migraineux. Ces variations dans l’anatomie artérielle qui se traduisent par l’absence de certaines artères communicantes conduisent à des déséquilibres dans la circulation sanguine cérébrale qui pourraient contribuer au processus de déclenchement des migraines. Ces conclusions, publiées dans la revue PLoS ONE, éclairent sur la déficience de l’alimentation artérielle intracrânienne chez près de 70% des migraineux.

La MIGRAINE associée à des altérations des artères cérébrales – PLoS ONE
Le réseau des artères cérébrales ou cercle de Willis qui permet l’apport du sang au cerveau (voir visuel ci-contre) est incomplet chez les migraineux(C). Ces chercheurs de la Perelman School of Medicine de l’Université de Pennsylvanie montrent chez ces patients, l’absence de certaines artères communicantes (indiquée par des flèches). La vascularisation artérielle du sang vers le cerveau est protégé par une série de connexions entre les grandes artères, appelé le « cercle de Willis  » du nom du médecin qui a décrit au 17ème siècle ce système artériel.

La migraine est une affection fréquente puisqu’elle concerne plus de 10 % de la population, avec une prévalence féminine plus importante. Les experts ont longtemps cru que la migraine est causée par la dilatation des vaisseaux sanguins dans la tête, plus récemment, cette affection a été attribuée à des signaux neuronaux anormaux. Ici, les chercheurs font en quelque sorte le lien entre les 2 explications, suggérant que des altérations structurelles de l’approvisionnement en sang au cerveau augmentent la sensibilité aux variations du débit sanguin cérébral, ce qui contribue à une activité neuronale anormale qui déclenche la migraine.

Leur étude a porté sur 170 personnes dont un groupe témoin sans maux de tête, des patients souffrant de migraine avec aura, et des patients de migraine sans aura. L’équipe constate des altérations des artères cérébrales plus fréquentes chez les personnes souffrant de migraine avec aura (73%) et de migraine sans aura (67%), vs témoin (51%). En vérifiant ces conclusions par angiographie par résonance magnétique ils confirment que ces anomalies sont les plus flagrantes à l’arrière du cerveau, au niveau du cortex visuel.

Au-delà de l’explication et de la compréhension, c’est aussi un nouveau mode de diagnostic possible qui pourrait aider à identifier ce facteur de migraine pour aller vers un traitement personnalisé.

Source: PLoS ONE 26 Jul 2013 DOI : 10.1371/journal.pone.0071007 Migraine with Aura Is Associated with an Incomplete Circle of Willis: Results of a Prospective Observational Study

(Visuel@ Penn Medicine/Brett Cucchiara, MD and John Detre, MD)

La MIGRAINE associée à des altérations des artères cérébrales – PLoS ONE
Accéderaux dernières actualités sur la Migraine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine