Magazine Société

de l'ordre

Publié le 29 juillet 2013 par Hoplite

 1957812300.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Quand le monde nous semble vaciller sur ses bases, un regard jeté sur une fleur peut rétablir l'ordre." La Cabane dans la vigne (1948),

"Le recours aux forêts demeure possible, lors même que toutes les forêts ont disparu, pour ceux-là qui cachent en eux des forêts." Graffiti/Frontalières (1966),

"L'illusion égalitaire des démagogues est encore plus dangereuse que la brutalité des traîneurs de sabre... pour l'anarque, constatation théorique, puisqu'il les évite les uns comme les autres. Qu'on vous opprime : on peut se redresser, à condition de n'y avoir pas perdu la vie. La victime de l'égalisation est ruinée, physiquement et moralement. Quand on est autre que les autres, on n'est pas leur égal ; c'est l'une des raisons pour lesquelles on s'en prend si souvent aux juifs." Eumeswil (1977),

"Peut-être distinguera-t-on à la fin de ce siècle deux classes d'hommes, les uns formés par la télévision, les autres par la lecture." Soixante-dix s'efface II - 1971-1980 (1981),

"Profonde est la haine qui brûle contre la beauté dans les cœurs abjects." Sur les falaises de marbre (1942),

"L'ordre humain ressemble au Cosmos en ceci, que de temps en temps, pour renaître à neuf, il lui faut plonger dans la flamme." Sur les falaises de marbre (1942),

Ernst Jünger 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

par les temps de chaos qui s'annoncent, il faut relire Jünger, camarades.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine