Magazine Médias

Tunisie: Assassinat de Mohamed Brahmi, fondateur du parti Attayar Achaabi

Publié le 30 juillet 2013 par Copeau @Contrepoints

Tunisie : Mohamed Brahmi député démissionnaire du parti Echaab et fondateur du parti Courant Populaire a été assassiné le matin du 25/7/2013 en sortant de chez lui. Le député, originaire de Sidi Bouzid, aurait été assassiné par 14 balles à bout portant.
Par la rédaction de nawaat.org (http://nawaat.org/portail/author/redaction/)

 

Tunisie: Assassinat de Mohamed Brahmi, fondateur du parti Attayar Achaabi

28/7/2013 : Plus tôt dans l’âpres midi une conférence de presse a été organisée par les députés gelant leur activité au sein de l’ANC. Ils sont actuellement 62 élus à geler leur activité. Si ce chiffre atteint les 73 élus alors ils atteindront un tiers de l’ANC ce qui bloquera l’activité de l’ANC. Autre possibilité, explique Selma Baccar le blocage du bureau de la présidence de l’Assemblée. Pour l’instant 3 élus se sont retirés. Il ne manque plus que l’accord d’un quatrième membre du bureau et ainsi le quorum ne sera plus atteint, le bureau ne sera plus représentatif et ne pourra plus prendre de décision, or c’est lui qui décide des travaux de l’ANC. Aujourd’hui, lors de la conférence de presse organisée sur l’esplanade face à l’ANC une quinzaine de députés du groupe s’est réuni pour rappeler les points fondamentaux de leur demande : la dissolution du gouvernement

Nous voulons une dissolution constructive pour le pays explique Selma Baccar

Par ailleurs deux députés ont rencontré le ministre de l’Intérieur ce matin, rapporte Selma Baccar : Le ministre de l’Intérieur a exprimé ses regrets pour les événements de la nuit dernière.

En effet les sit-inneurs avaient reçu l’autorisation de se retrouver sur la place et l’attaque des forces de l’ordre à 3h du matin reste inexplicable. Les forces de l’ordre auraient réagit en visant d’abord le camp pro-gouvernement qui aurait jeté des pierres sur les sit-inneurs après que Sahbi Atig, président du groupe parlementaire Ennahdha, est fait un discours. Les forces de l’ordre s’en seraient ensuite pris aux sit-inneurs, dispersant la foule et saccageant les tentes installées sur la place. Selon le ministère il y aurait eu un problème de communication entre les services ce qui expliquerait le fait que les sit-inneurs aient été dégagés. Pour Selma Baccar les agissements des forces de l’ordre restent inexplicables : l’ambiance était calme et la police avait eu l’intelligence de faire une zone franche entre les deux camps. Un tel débordement n’aurai pas dû avoir lieu, de son avis.

Retrouvez l'article complet, live blogging, ici :
http://nawaat.org/portail/2013/07/25/assassinat-de-mohamed-brahmi-fondateur-du-parti-attayar-achaabi/

Autres liens :
http://fr.wikinews.org/wiki/Tunisie_:_Mohamed_Brahmi_assassin%C3%A9?dpl_id=49907


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte