Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 30 juillet 2013 par Ericguillotte
mardi 30 juillet 2013

- que le weekend dernier, quinze personnes se sont noyées, dont huit sur les plages du littoral de l'Hérault en raison de vents violents et d'une forte houle. Les drapeaux rouges étaient hissés. Ne les ont-ils pas vus ? Ont-ils pensé qu’ils seraient plus forts que les éléments ? Doit-on évoquer ici l’envie d’une mise en danger ou un désir de mort inconscients ? Les français sont-ils tellement réfractaires aux interdictions qu’ils finissent par en périr ? Selon l’Institut de Veille Sanitaire, 1.238 noyades accidentelles ont été enregistrées entre le 1er juin et le 30 septembre 2012, provoquant 497 décès. Pour contrer le phénomène, le gouvernement doit-il prendre en compte le non-respect des règles par les français et refroidir l’eau sur les plages à force de passages répétés de canadairs qui lâcheraient des tonnes de glaçons pour dissuader les baigneurs de mettre un pied dans l’eau ? Il existe des solutions impossibles à mettre en œuvre, citons-les pour perdre du temps et ne pas faire avancer le débat.
- qu’un homme a été arrêté au volant d’en tracteur, sur l’A31, dans les environs de Nancy. Venait-il dans les locaux de M6 ? Avec l’Amour est dans le pré, les agriculteurs se sentent pousser des ailes, il partait peut-être à la recherche de sa princesse charmante. L’autoroute est souvent le chemin le plus court, avouons-le et comprenons-le. L’homme était en état d’ébriété, avec 2,7 grammes d’alcool dans le sang. Reconnaissons que les barrières d’autoroute sont des repères plus aisés que les bas-côtés des départementales quand on va retrouver sa charmante princesse. Il n'avait plus de permis depuis le mois de mai. Oui, mais l’amour n’est-il pas plus fort que tout ? Doit-on laisser l’administratif se mettre en travers du chemin d’une histoire passionnelle ? Le gouvernement devrait décréter les transports gratuits pour tous les quêteurs d’amour du pays, les chasseurs de bonheur, les traqueurs d’affection pour la vie. Il existe des solutions impossibles à mettre en œuvre, citons-les pour perdre du temps et ne pas faire avancer le débat.
- que le cancer touche plus les femmes de grande taille. Pour une différence de taille de 10 cm, une étude montre une augmentation générale de 13% du risque d’avoir un cancer. On peut, si on veut, ne pas boire. On peut, si on veut, ne pas fumer. On peut, si on veut, essayer d’adopter une alimentation saine. On peut, mais seulement si on peut quand c’est possible de le pouvoir, choisir d’habiter dans une région non polluée. Conclusion, on peut tenter de faire en sorte de donner moins de chances au cancer de nous envahir. Mais comment rendre certaines femmes plus petites ? Le gouvernement devrait bloquer la croissance de nos jeunes filles à 12 ans avec force médicaments ou étaux bloquants, et offrir des chirurgies d’ablation fémorale aux femmes déjà adultes. Il existe des solutions impossibles à mettre en œuvre, citons-les pour perdre du temps et ne pas faire avancer le débat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines